Logo


robo-advisors
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | SANTÉ-Médecine - Position finale - Emprunt - 03/05/2016 - Les Echos - LAURENCE BOISSEAU, EDOUARD LEDERER - Lien -
Contexte : "plus . Nous avons déjà un pôle commun sur l' épargne et les pratiques commerciales . Il s' agit ici de mettre en place une coordination entre les équipes pour les problématiques fintech . Nous allons aussi constituer le Forum Fintech , qui sera coprésidé par l ' AMF et l' ACPR . Dans chaque institution , trois personnes seront désignées et animeront le dispositif . Elles orienteront ensuite les demandes vers les spécialistes de chaque maison , parce que derrière les fintech , il y a une multitude de sujets , depuis la « blockchain » jusqu' aux « robo-advisors » , en passant par les moyens de paiement et l' optimisation de trésorerie . "


robo-advisors
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 23/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Pour Sébastien d' Ornano , président de Yomoni , « nous éliminons , de par le recours aux algorithmes , la part d' affect qui intervient dans toutes décisions et tous conseils humains . Ce qui fait finalement des fintechs et des CGP des interlocuteurs complémentaires » . Une complémentarité que ne manque pas non plus de souligner le Pôle de compétitivité Finance Innovation pour lequel les robo-advisors représentent une réelle opportunité pour le marché de la gestion patrimoniale en permettant notamment aux CGP de « repenser leur relation client et ainsi d' acquérir de nouveaux clients ou encore de développer leur clientèle existante en leur apportant une plus-value accrue » . En témoigne l' initiative de Primonial qui , depuis février , propose avec la plateforme Link by Primonial un robot-conseiller dédié aux seuls clients des CGP . "


robo-advisors
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Emprunt - 26/01/2017 - Les Echos - LAURENCE DELAIN, LAURENCE BOCCARA - Lien -
Contexte : "Si cette gestion a un coût , elle s' est maintenant largement démocratisée , grâce aux robo-advisors . Enfin , n' oubliez pas les options de gestion automatique comme la sécurisation des plus-values ou l' investissement progressif , deux bons outils pour optimiser la performance dans le temps . "


robo-advisors
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Emprunt - 13/02/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Lendix n' est pas la seule fintech à entrer dans le même cadre réglementaire que les gestionnaires d' actifs traditionnels . C' est également le cas de certains « robo-advisors » . Ceux -ci commercialisant des mandats de gestion automatisés , ils cherchent a priori à ubériser davantage les banques privées plutôt que les sociétés de gestion . Ils travaillent d'ailleurs souvent sous le statut de conseiller en investissements financiers ( CIF ) , comme les conseillers en gestion de patrimoine . C' est notamment le cas d' Advize ou de WeSave , ce dernier revendiquant de 10 à 15 nouveaux clients patrimoniaux par jour . "


robo-advisors
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Emprunt - 08/03/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "le point fort des fonds patrimoniaux , proposant une offre unique les « robo » proposent jusqu' à 10 profils de risque ( Yomoni , WeSave ) et un parcours client partant de ses objectifs d' épargne ( retraite , étude des enfants , achat immobilier à venir , etc . ) . Pour s' y retrouver dans la jungle des fonds patrimoniaux , mieux vaut être un investisseur averti , prêt à passer un peu de temps à surveiller ( ou être accompagné par un conseiller financier ) . La gestion sous mandat , notamment celle des robo-advisors , semble bien adaptée à une clientèle jeune , en phase de construction de son patrimoine . et souhaitant dormir tranquille . "


robo-advisors
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Emprunt - 08/03/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Mais il faut évidemment ajouter les frais de gestion des supports utilisés , qui peuvent osciller entre 1 , 5 % et 2 % par an , voire dépasser ce seuil . Le fonds EDR Tricolore Rendement , utilisé par la gestion pilotée de Boursorama , affiche par exemple 2 , 12 % de frais courants . C' est l' offre des « robo-advisors » se distingue . Eux facturent explicitement des frais de mandat ou d' arbitrage en sus des frais de gestion du contrat d' assurance-vie , mais le tout ne représente que 1 , 3 % à 1 , 4 % par an ( voir tableau ) . Et ne s' y ajoutent que les frais de gestion très limités des ETF utilisés pour allouer les actifs ( 0 , 3 % ) . "


robo-advisors
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Emprunt - 08/03/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "On peut les diviser en deux catégories : la gestion sous mandat/pilotée émanant d' acteurs historiques de la distribution d' épargne en ligne ( Boursorama , Fortuneo , Linxea , etc . ) se nourrit d' OPCVM classiques , tandis que l' offre des « robo-advisors » ( Yomoni , WeSave , Link by Primonial , Nalo ) propose des allocations seulement à base d' ETF ( en plus du fonds en euros du contrat d' assurance-vie qui sert d' enveloppe ) , surfant sur le côté low cost de ces produits . "


robo-advisors
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 05/12/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "nombre de contrat d' assurance-vie . « Depuis deux ans , le référencement des ETF s' accélère dans l' assurance-vie , notamment via les acteurs en ligne dont le modèle à faible coût et le souci de transparence sont en parfaite cohérence avec celui des ETF » , explique Gaëtan Delculée chez Amundi . Un contrat comme « Puissance Sélection » , proposé par le site Assurancevie . com , offre un éventail de 195 unités de compte , dont 80 ETF , tandis que Linxea Avenir en référence 53 . Mais c' est surtout par le biais des « robo-advisors » que les particuliers devraient finir par se familiariser à ces produits . Les offres d' acteurs comme WeSave , Yomoni , Advize ou Marie Quantier , qui offrent des mandats ou des conseils de gestion exclusivement fondés sur des ETF . La percée est encore timide , mais devrait se confirmer : à l' issue d' une première année d' activité , Yomoni revendique 6 millions d' euros sous gestion et quelque 1.500 clients . "


robo-advisors
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position médiale - Emprunt - 03/05/2018 - Les Echos - THIERRY GANDILLOT - Lien -
Contexte : "Enfin , notons que les offres des robo-advisors qui fleurissent sur la Toile ( Advize , Yomoni , WeSave ) se fondent exclusivement sur des ETF , même si l' épargnant n' a pas la main directement dessus , puisque c' est l' intermédiaire qui , en fait , réalise pour lui l' allocation entre les différents produits . "


robo-advisors
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | LOISIRS-Sport - Position finale - Emprunt - 16/03/2016 - Les Echos - ANNE DRIF - Lien -
Contexte : ", des noms classiques du crowdfunding aux cagnottes . « Compte tenu de la multitude d' initiatives émergentes et concurrentes , tout le monde ne survivra pas , estime Lior Derhy . Il faut savoir discerner les solutions qui perceront demain par leur innovation et leur fiabilité » , poursuit le responsable . Trois secteurs des FinTech méritent d' être mis en valeur dans les prochaines semaines , selon lui : la sécurité informatique , enjeu majeur pour le secteur , encore sous-investi , les plates-formes de gestion d' actifs autour des ETF , la désintermédiation de factures et les robo-advisors . La marge de progression est encore large . Au total , selon le cabinet Preqin , environ 1 , 6 milliard de dollars ont été investis en Europe dans 170 start-up de la finance digitale , contre 9 , 2 milliards de dollars aux Etats-Unis dans 404 opérations . "