Logo


frexit
- Nom Propre - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique, Emprunt - 22/02/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Indemnisation post-« frexit » "


frexit
- Nom Propre - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Morphosémantique, Emprunt - 10/08/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Par ailleurs , à Bruxelles , l' Europe n' a pas craqué . « Dès le conseil européen du 28 juin , les pays européens ont fait bloc derrière le couple franco-allemand , ce qui a rassuré les investisseurs . Il n' y a pas eu de flottement comme on pouvait le craindre » , se félicite Didier Demeestere chez Talence Gestion . La publication de sondages peu favorable au frexit , au Nexit ou à tout Exit ailleurs dans l' UE , a aussi réduit les tentations sécessionnistes , alors que les élections en Espagne ont montré la résistance du gouvernement face à l' opposition . « Les risques de contagion ne se sont pas concrétisés » , souligne Swiss Life AM . "


frexit
- Nom Propre - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position initiale - Morphosémantique, Emprunt - 24/08/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Gare aux mirages du « frexit » , Editos & Analyses "


frexit
- Nom Propre - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position médiale - Morphosémantique, Emprunt - 24/08/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Vue du côté français , la situation du post-Brexit constitue une répétition exceptionnelle de ce que pourrait produire un frexit ou un « simple » retour au franc . Exceptionnelle car jamais auparavant un pays n' a vu se dérouler en temps réel le scénario anticipé de ce qui pourrait lui arriver « au cas » . "


frexit
- Nom Propre - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position médiale - Morphosémantique, Emprunt - 08/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Faut -il pour autant s' en inquiéter ? En l' état actuel , de nombreux facteurs sont rassurants . Les conditions de financement sont toujours aussi favorables . Le coût d' emprunt moyen depuis le début de l' année s' établit à seulement 0 , 69 % . L' écart de taux à 10 ans avec l' Allemagne , qui avait atteint un plus haut au début de l' année dans une campagne présidentielle hantée par les craintes d' un frexit , paraît loin . "


frexit
- Nom Propre - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | LOISIRS-Sport - Position médiale - Morphosémantique, Emprunt - 20/02/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "L' année 2017 n' aura pas été une année comme les autres pour la dette française . Le début d' exercice a été perturbé par la campagne présidentielle . La victoire de Donald Trump aux Etats-Unis , puis les déboires du candidat Fillon ont poussé les fonds spéculatifs à jouer le scénario d' une victoire de Marine le Pen . autrement dit le scénario d' une sortie de la France de la zone euro . Le fameux « frexit » . Face à cette tentative de déstabilisation , l' Agence France Trésor ( AFT ) , qui gère la dette de l' Etat , a mobiliser ses soutiens . Au premier rang desquels les « Spécialistes en valeurs du Trésor » ( SVT ) , ces banques sélectionnées pour servir de relais auprès des investisseurs . "


frexit
- Nom Propre - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | POLITIQUE-Élection - Position médiale - Morphosémantique, Emprunt - 06/02/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "La perspective d' un « frexit » fait rejaillir les inquiétudes sur le reste de la zone euro . C' est d'ailleurs pourquoi la France n' était pas la seule , lundi , à souffrir sur le marché . Les taux italiens - autre pays à fort risque politique - se sont nettement tendus , même si l' on est encore très loin des mouvements connus en 2011 . "


frexit
- Nom Propre - ÉCONOMIE-Finance | POLITIQUE-Élection | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Morphosémantique, Emprunt - 16/02/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "à Londres qui cherchent une implantation en Europe . Je préfère arguer d' éléments factuels , comme la supervision en France , habituée à contrôler de grands groupes , à la différence de Francfort . » Cependant d' autres reconnaissent que le poids des charges patronales en France reste un handicap pour défendre la candidature de Paris . Et le tournant pris par la campagne n' est pas encourageant . De toute façon , soulignent plusieurs banquiers , si la victoire revient à l' extrême droite , les enjeux de transfert du Brexit deviendront très mineurs . « Le " frexit " , avec le risque d' une sortie de la zone euro , fait bien plus peur que le Brexit ! » , dit un responsable . Dans ce cas , la localisation de quelques salles de marché n' intéresserait plus grand monde . "


frexit
- Nom Propre - ÉCONOMIE-Finance | POLITIQUE-Élection | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Morphosémantique, Emprunt - 01/12/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Ils ont en effet appris à se méfier des sondages et des élections gagnées d' avance . François Fillon est bien placé pour en parler , mais sa victoire à la primaire de la droite a redonné confiance aux marchés . « Rien n' indique que les Français préfèrent suivre le FN dans la voie de l' aventurisme monétaire ( retour du franc ) et institutionnel ( frexit ) » , souligne Bruno Cavalier chez Oddo Securities , alors que « Fillon n' impute pas les problèmes économiques et sociaux de la France à l' Europe . » Les premiers sondages le donnant vainqueur du second tour ont donc « aidé à calmer l' anxiété » , constate Alvin Tan à la Société Générale , qui rappelle qu' il reste six mois avant les élections . L' hypothèse d' une victoire conjuguée de François Fillon en France et d' Angela Merkel en Allemagne est aussi perçue comme une promesse pour l' avenir de la zone euro . A l'"


frexit
- Nom Propre - ÉCONOMIE-Finance | POLITIQUE-Etat et Gouvernement | ÉCONOMIE-Commerce - Position médiale - Morphosémantique, Emprunt - 11/12/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Vous confondez solidarité et annexion . La vraie solidarité , c' est celle qui prendrait des mesures pour rompre le dumping social et fiscal dont l' Europe est en train de mourir . Car voila par sont montés les nationalismes les plus obscurs en Hongrie , Slovaquie , en Autriche ou en Pologne . Mais qu' on ne caricature pas ma position : ma ligne , ce n' est pas le « frexit » . Je crois à la puissance française . En Europe ses intérêts fondamentaux doivent être protégés . Faire l' Europe ? Oui si c' est sans défaire la France ! "