Logo


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 15/01/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Xero , un pionnier des fintech "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 08/09/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "D'abord , la « rupture technologue structurelle » liée à l' émergence des fintech et aux défis de la numérisation , qui mettent les marges des banques sous pression ( hausse des dépenses informatiques , baisse des tarifs de certaines prestations . ) . « Il est difficile d' estimer l' impact sur les résultats des banques à long terme , mais on sait qu' il sera négatif et pèsera sur la valorisation , mais aussi sur les profits » . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 19/09/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Le secteur des fintech françaises est foisonnant et toutes les sociétés n' en sont pas au même stade de maturité financière . « Dans les paiements ou dans les néobanques , on commence à voir des sorties [ d' investisseurs NDLR ] » , souligne Mikaël Ptacheck . KissKissBankBank a par exemple été racheté par La Banque Postale . Le dynamisme des investissements dans les fintech françaises doit par ailleurs être relativisé par rapport à la croissance du secteur en Europe et dans le reste du monde . Au premier trimestre , le groupe suédois iZettle , qui vient de lever 30 millions d'"


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 26/09/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Curt Gunsenheimer affirme que Kyriba « est une entreprise qui a le potentiel de s' introduire en Bourse à brève échéance » . Le patron de la fintech évoque cette possibilité « à horizon de deux ou trois ans » . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 10/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Avec les universités et les grands établissements financiers , elles mettent aussi l' accent sur l' essor des fintech . La marque Fintech Scotland vient ainsi d' être créée , qui aura son patron d' ici à la fin de l' année . « Les autorités ont compris que la technologie allait détruire des emplois dans les back-offices , résume Philippe Meyer . Elles prennent donc les devants en cherchant à développer d' autres types d' emplois dans ces activités . » "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 30/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Dans la fintech , des poids lourds sont sur la ligne de départ . Au premier rang , Ant Financial , bras armé financier d ' Alibaba , dont l' introduction est attendue pour l' an prochain . La société était valorisée 60 milliards de dollars lors de son dernier tour de table , au printemps 2016 . Parmi les autres projets figurent Lufax ( numéro un chinois du crédit entre particuliers ) , Good Doctor ( plate-forme de services médicaux de Ping An ) , ou encore Yixin ( plate-forme de financement automobile soutenue par Tencent , Baidu et JD . com ) ."


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 30/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "« Avec l' éducation , la fintech est le secteur chaud du moment » , indique Bertrand Regnier , associé EY en Chine . Si la plupart des opérations se font à Shanghai ou Shenzhen , « certaines sociétés font le choix d' aller à Wall Street car elles ne peuvent pas attendre indéfiniment le feu vert du régulateur chinois » . Le secteur du loisir est aussi concerné : iQiyi , le service de vidéo en ligne de Baidu , envisagerait une cotation aux Etats-Unis l' an prochain , laquellepourrait , selon Bloomberg , le valoriser à plus de 8 milliards de dollars . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 02/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Depuis sa création en 2011 par deux Estoniens - Taavet Hinrikus et Kristo Käärmann - TransferWise a levé 397 millions de dollars . Le célèbre fonds américain Andreessen Horowitz et le milliardaire Richard Branson ont eux aussi investi dans l' entreprise . Cette nouvelle levée de fonds valorise TransferWise 1 , 6 milliard de dollars , selon une source citée par Bloomberg . Au printemps dernier , la fintech indiquait être sur le point de réaliser un chiffre d' affaires de 100 millions de livres et avoir atteint la seuil de rentabilité . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 04/12/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Aujourd'hui , Arkéa Investment Services regroupe six expertises complémentaires et totalise plus de 50 milliards d' euros sous gestion . Outre Arkéa Banque Privée et Federal Finance ( 36 , 5 milliards d' euros sous gestion ) , l' archipel se compose de Schelcher Prince pour la gestion de taux ( participation de 88 % , 4 , 6 milliards d' euros d' encours ) , Swen Capital Partners pour le private equity ( 40 % et 3 , 8 milliards d' euros ) , Vivienne Investissement , une fintech de gestion quantitative ( 28 % et un peu plus de 100 millions d' euros d' encours ) et désormais Mandarine Gestion . S' y ajoutent les participations de Crédit Mutuel Arkéa dans Tikehau Capital Advisors , la société faîtière du groupe Tikehau et dans Primonial à hauteur de 35 % . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 07/12/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Pour y parvenir , WorldRemit mise sur la croissance de la digitalisation des envois d' argent des migrants dans leurs pays d' origine dont elle capte une part grandissante . « Nous faisons près de 800.000 opérations par mois , contre environ 200.000 par mois en 2015 » , détaille Catherine Wines . Pour profiter de la tendance , la fintech veut faire croître le nombre de pays depuis lesquels ses clients pourront envoyer des fonds . Elle veut poser son drapeau en Arabie saoudite et dans les pays d' Asie du Sud-Est . Tout en renforçant sa présence en Afrique de l' Est et en Afrique du Sud pour opérer des transactions entre les différents pays africains . De fait , la moitié des transactions de WorldRemit vont aujourd'hui vers l' Afrique et la majorité portent sur des transferts d' argent sur des portefeuilles mobiles comme celui développé par M-Pesa . "