Logo


abenomics
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 27/07/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Le Nikkei 225 a nettement rebondi après l' annonce par le Premier ministre japonais d' un plan de relance de plus de 28.000 milliards de yens ( 240 milliards d' euros ) . Objectif : donner un coup de pouce à l' activité qui ne décolle toujours pas , malgré les « abenomics » . Certains investisseurs espèrent aussi un nouvel assouplissement de la politique monétaire de la Banque du Japon vendredi . "


abenomics
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 02/08/2016 - La Croix - ANTOINE D’ABBUNDO - Lien -
Contexte : "Des réformes structurelles troisième flèche des « abenomics » que le gouvernement Abe ne pourra plus longtemps repousser s' il veut atteindre sa cible . "


abenomics
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 15/08/2016 - Le Figaro - LEFIGARO.FR, AFP AGENCE - Lien -
Contexte : "Depuis plus de trois ans , c' est un casse-tête pour le Premier ministre conservateur Shinzo Abe : comment redonner du tonus à une économie en plein déclin démographique ? Sa stratégie « abenomics » , qui mêle largesses budgétaires , politique monétaire ultra-accommodante et promesse de réformes structurelles , bat de l' aile , et au fil des trimestres , le PIB oscille entre contractions ou modeste croissance . Un léger mieux avait été enregistré entre janvier et mars , un premier trimestre dopé par l' effet année bissextile qui avait offert aux Japonais un jour de shopping supplémentaire en février . Dans une nouvelle tentative de relancer une machine grippée , le gouvernement a approuvé début août un massif plan de 28.000 milliards de yens ( 240 milliards d' euros ) ."


abenomics
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | POLITIQUE-Etat et Gouvernement - Position finale - Emprunt - 27/12/2014 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "par des recettes d' impôts et non par de nouvelles obligations d' Etat , comprendra notamment des bons d' achats et de voyage que distribueront les régions à leurs administrés , afin de les inciter à dépenser et à bouger . Le gouvernement a calculé que les mesures prises devraient donner un coup de pouce de 0 , 7 point de pourcentage à l' évolution du produit intérieur brut ( PIB ) , lequel a reculé durant les deuxième et troisième trimestres . Conforté dans son approche par sa victoire récente aux urnes , M. Abe entend amplifier sa politique économique " abenomics " lancée depuis son retour au pouvoir en décembre 2012 . Cette " stratégie à trois flèches " ( largesses budgétaires , souplesse monétaire , réformes structurelles ) est selon lui " la seule possible " , mais elle requiert aussi le concours des forces vives de la nation . M. Abe exige de tous des efforts : la banque centrale du Japon est appelée à poursuivre dans la voie de l' assouplissement monétaire et le patronat est poussé à faire un geste salarial pour que le pouvoir d' achat des foyers augmente suffisamment avant que ne soit de nouveau augmentée"


abenomics
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | POLITIQUE-Etat et Gouvernement | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Emprunt - 19/12/2014 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "de l' économie , qui devraient être financées par des recettes d' impôts et non par de nouvelles obligations d' Etat , comprendront notamment des bons d' achats et de voyage que distribueront les régions à leurs administrés , afin de donner un coup de pouce à la consommation . Elles incluront aussi des moyens supplémentaires pour la reconstruction de la région du nord-est dévastée par le tsunami du 11 mars 2011 et qui est un peu passée au second plan ces derniers temps . M. Abe avait fait du scrutin législatif de dimanche une sorte de referendum sur ses abenomics . C' est cette " politique à trois flèches " ( largesses budgétaires , souplesse monétaire , réformes structurelles ) qu' il entend " poursuivre avec fermeté " , en requérant le concours des forces vives de la nation . Mais la rechute du Japon en récession au troisième trimestre requiert selon lui une action immédiate . Pour la suite , M. Abe exige de tous des efforts : la banque centrale du Japon est appelée à poursuivre dans la voie de l' assouplissement monétaire et le patronat poussé à faire un geste salarial pour que le pouvoir d' achat des"


abenomics
- Nom Commun - POLITIQUE-Élection | ÉCONOMIE-Finance | POLITIQUE-Etat et Gouvernement - Position finale - Emprunt - 15/11/2014 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Le Premier ministre japonais , Shinzo Abe , souhaite convoquer des élections anticipées le 14 décembre , afin de renforcer le soutien populaire à sa politique économique en repoussant une nouvelle hausse prévue de la " TVA " , ont rapporté samedi les médias . M. Abe devrait annoncer sa décision de dissoudre la chambre basse du Parlement et de convoquer des élections générales deux ans avant la date prévue lors d' une conférence de presse mardi , ont rapporté les principaux journaux nippons , dont le Yomiuri Shimbun . Alors que sa politique économique ( " abenomics " ) bat de l' aile , M. Abe souhaite en effet repousser à des jours meilleurs une nouvelle hausse de la taxe sur la consommation , de 8 à 10 % , puisque c' est une première hausse , intervenue en avril , de 5 à 8 % , qui avait cassé un début de reprise . Cette hausse avait découragé la consommation et une deuxième hausse pourrait compromettre la reprise économique et toucher Abe politiquement . Le Premier ministre pense apparemment que deux ans avant le terme normal du mandat des députés élus en décembre 2012 , il pourrait"


abenomics
- Nom Commun - POLITIQUE-Élection | POLITIQUE-Etat et Gouvernement | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Emprunt - 13/12/2014 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Les Japonais ont commencé dimanche matin à se rendre aux urnes pour les élections législatives anticipées décidées par le Premier ministre Shinzo Abe qui tente de faire de ce scrutin un référendum pour ou contre sa politique économique " abenomics " . Les 48.000 bureaux de vote ont ouvert à 07H00 locales ( samedi 22H00 GMT ) et fermeront au plus tard à 20H00 ( 11H00 GMT ) , heure à laquelle tomberont les premières estimations des médias . Il s' agit d' élire cette fois 475 députés , au lieu de 480 dans la précédente assemblée dissoute le 21 novembre . Parmi ces sièges que se disputent 1.191 candidats , 295 sont attribués au scrutin uninominal à un tour et les 180 autres sur un mode proportionnel . Près de 105 millions de Japonais sont convoqués dans les écoles , mairies"


abenomics
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Emprunt - 10/07/2016 - La Croix - YUTA YAGISHITA - Lien -
Contexte : "Le premier ministre l' admet : « Ce n' est pas un échec mais la réforme est à mi-chemin » , avant de marteler l' importance de « continuer dans cette voie en allant plus fort » . Pourtant , l' avenir de l' abenomics divise de plus en plus l' opinion . D'autant plus que le Brexit a épongé les efforts de Shinzo Abe en renforçant fortement la valeur du yen face au dollar et que la population nippone ne cesse de décroître . "


adblocker
- Nom Commun - COMMUNICATIONS MÉDIATIQUES-Presse | TECHNOLOGIE-Internet | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Emprunt - 24/11/2015 - Les Echos - NICOLAS RAULINE, NICOLAS MADELAINE - Lien -
Contexte : "Enfin , « Le Figaro » n' a pas tranché . Mi-novembre , le « Wall Street Journal » rapportait une certaine frustration des éditeurs américains après quelques mois de mise en service , parce qu' ils peuvent mettre moins de publicité sur les articles Instant et sont très encadrés dans les formats publicitaires . Ainsi , le potentiel de revenu publicitaire est moindre , même s' il y a moins de risques d' être rejeté par un « adblocker » . "


adblocker
- Nom Commun - DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Commerce | COMMUNICATIONS MÉDIATIQUES-Presse - Position finale - Emprunt - 10/05/2016 - La Tribune - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Sur le volet judiciaire et à deux reprises en avril et mai 2015 les juridictions allemandes ( Tribunaux de Hambourg et Munich ) , ont rejeté les prétentions des groupes de presse allemands Axel Springer et RTL tendant à faire reconnaître la non licéité d' Adblock Plus , principal adblocker disponible sur le marché . L' atteinte aux droits de propriété intellectuelle du site amputé de ses affichages publicitaires et la concurrence déloyale étaient invoquées . Au rang des arguments au soutien de la concurrence déloyale , il était reproché à Adblock Plus la mise en place de son référencement payant au sein de sa liste blanche , assorti d' engagements quant à des critères d' affichage unilatéralement fixés par Adblock Plus . Les prétentions des éditeurs allemands ont toutefois toutes été rejetées par les tribunaux sur les deux fondements . Les juges allemands ont notamment relevé que le blocage"