Logo


blockchains
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Emprunt - 26/05/2016 - La Tribune - PAR LAURENCE ATTUEL-MENDèS - Lien -
Contexte : "Certes , des garde-fous sont prévus avec la mise en place d' un groupe de travail afin de garantir que la technologie soit assez sûre et mature pour assurer la tenue d' un registre fiable , sécurisé et susceptible d' être audité . Néanmoins , cela permet d' envisager un recours plus massif aux " blockchains " , nettement moins coûteuses que les banques , afin d' assumer le même rôle de tiers de confiance . "


blockchains
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Emprunt - 06/07/2016 - La Tribune - PAR CHRISTINE LEJOUX - Lien -
Contexte : "Autre illustration de cette tendance à innover en solo , près des deux tiers ( 64 % ) des sondés estiment que ce sont les blockchains privées qui permettront l' adoption de cette technologie à grande échelle . "


blockchains
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Emprunt - 04/10/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Selon lui , ces acteurs étant déjà très régulés ils n' ont en outre pas besoin de cet élément de confiance , en particulier dans le cadre de blockchains privées rassemblant des pairs choisis . Ils doivent en revanche pouvoir intervenir sur des informations qui se révéleraient erronées , comme l' a expérimenté Ethereum cet été . Aujourd'hui , rien n' empêche de faire des modifications sur une blockchain publique ou privée , mais celles -ci sont ensuite visibles aux yeux de tous . En permettant de recréer des algorithmes liant deux blocs séparés , Accenture permet donc un « droit à l' oubli » qui répond aux problématiques de confidentialité des entreprises . Cette innovation est « le compromis parfait entre l' immuabilité et le pragmatisme nécessaire dans"


blockchains
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Emprunt - 06/04/2017 - La Tribune - PAR DANIEL TOURRE - Lien -
Contexte : "Aujourd'hui , à travers le monde , de nombreuses initiatives fintechs explorent les possibilités et les limites de la blockchain pour le traitement des contrats dérivés . La plus avancée est probablement celle de Depository Trust & Clearing Corporation ( DTCC ) . Cette compagnie américaine , majeure , spécialisée dans les services de traitement post-transaction , a créé en 2015 avec JP Morgan R2ECEV , et la fondation Linux , un consortium open source , hyperledger , pour accompagner des projets et définir des standards industriels communs autour des blockchains -pas seulement d'ailleurs dans le domaine bancaire . Parmi ces projets , DTCC a annoncé pour 2018 la mise en production d' un protocole blockchain AxCore developpé par la start-up Axoni . Ce protocole permettrait , en surmontant les défis de confidentialité et de volume de gérer , pour le compte des clients de DTCC , l' énorme activité des CDS -une variété de dérivés- et leurs transactions . Cette initiative ambitieuse , une grande première , sera scrutée avec beaucoup d' attention en 2018 . Si cette expérience est réussie , d' autres initiatives suivront très vite . "


blockchains
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Emprunt - 03/12/2015 - Les Echos - LUCIE ROBEQUAIN - Lien -
Contexte : "La suppression de ces intermédiaires réduirait de manière drastique les coûts de la finance mondiale . Elle pourrait faire économiser 20 milliards de dollars aux banques chaque année , estime la banque Santander dans un rapport publié cet été . Les « blockchains » ont le « potentiel de redéfinir les transactions et les systèmes informatiques de toute une série de secteurs . Des banques aux notaires , en passant par les systèmes de vote et les confirmations de diplôme , ils ont le potentiel de rendre les échanges plus rapides , plus sécurisés et moins chers » , abonde l' analyste Robert Boroujerdi , auteur de la note publiée par Goldman Sachs . "


blockchains
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Emprunt - 13/03/2017 - La Tribune - PAR CLéMENT JEANNEAU - Lien -
Contexte : "de blockchain , prudence est mère de sûreté . Pour autant , cela ne signifie pas qu' il est trop tôt pour tester la technologie - au contraire . Pour les entreprises , expérimenter à budget raisonnable reste une nécessité pour avancer sur le sujet et ne pas se laisser dépasser par des concurrents plus innovants . Tester la technologie reste le seul moyen de savoir ce qu' elle permet réellement - et ne permet pas - vis-à-vis de ses propres besoins métiers . Afin d' expérimenter sans risque , une des clefs est de jouer sur l' éventail des blockchains . Ethereum n' est qu' une des options parmi d' autres : de la blockchain Bitcoin , aujourd'hui de loin le plus robuste des systèmes publics , aux blockchains privées , parfois plus adaptées à certains cas d' usage business , les possibilités sont larges . Et la compétition est forte entre les différents systèmes . "


blockchains
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Emprunt - 13/04/2017 - La Tribune - PAR DELPHINE CUNY - Lien -
Contexte : "Cette technologie va aussi créer des opportunités de nouveau business pour des entreprises innovantes , à l' image des vendeurs de pioche de la ruée vers l' or . Plusieurs pistes sont évoquées par Moody's : il faudra des gardiens de l' accès aux blockchains privées , des tiers pour sécuriser les mots de passe associés des investisseurs , ou pour vérifier l' absence de doublons de transactions , des maîtres d' œuvre de la bonne gouvernance de la Blockchain et de ses protocoles , préservant aussi une version de secours physique du registre partagé , des fournisseurs d' interfaces et d' applications pour accéder à la Blockchain , etc . "


blockchains
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 26/08/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Cette technologie est devenue la coqueluche du secteur . Goldman Sachs développe le SETLcoin , Citigroup le Citicoin . Blythe Masters , l' ancienne patronne des matières premières de JP Morgan s' y est mise . Connue pour être à l' origine des fameux CDS -accusés d' avoir déclenché la crise financière- , elle mise sur les blockchains pour révolutionner la finance . Pourquoi un tel engouement ? "


blockchains
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | SCIENCES-Mathématiques - Position finale - Emprunt - 19/02/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Non seulement cette forme de monnaie devrait évoluer , mais d' autres instruments d' échanges devraient voir le jour . Nous n' avons pas que des biens et des services à échanger . Nous avons aussi des biens sociaux à faire prospérer . Les blockchains intéressent cet espace de créativité , car le temps de la transition monétaire se rapproche avec la sortie progressive de l' ère carbone et la nécessité de réimplanter les capacités de production au plus près des consommateurs . "


blockchains
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 05/07/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "En certifiant chaque étape d' un processus transactionnel , la « blockchain » laisse augurer d' importantes économies pour l' ensemble des métiers de back-office , car il n' est plus besoin de vérifier a posteriori l' absence d' erreurs ou bien de fraude . « Dans le domaine des opérations de réconciliation , la technologie peut réduire de 60 % les coûts » , estime Clément Francomme , fondateur de Utocat . A l' instar de Stratumn , la start-up lilloise accélérée au sein d' Euratechnologies a développé une interface d' accès aux « blockchains » publiques comme Bitcoin ou Ethereum mais en se spécialisant sur les métiers de la finance . Elle travaille notamment avec une grande banque sur un pilote destiné à réduire ses coûts de réconciliation dans le domaine de la gestion d' actifs . Dans la même logique , elle permet à ses différents partenaires d' automatiser les tâches répétitives liées à la conformité . Pour le moment , elle n' a développé que des pilotes sur des champs d' activité restreints mais la période d' industrialisation n' est plus loin . Elle vient ainsi de lever 500.000 euros pour mettre"