Logo


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | ÉCONOMIE-Finance | CULTURE-Musique - Position finale - Morphosémantique - 09/11/2017 - Huffington Post - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "" L' État-nation , au nom de permanences qui échappent au principe marchand , doit préserver notre souveraineté , conserver des points d' ancrage comme la culture et l' identité tout en évoluant dans un monde ouvert et évolutif . Préserver cet équilibre me semble être la vocation de la droite et c' est cela qui nous distingue de la gauche et du ' macronisme ' " . "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | ÉCONOMIE-Finance | POLITIQUE-Élection - Position finale - Morphosémantique - 09/11/2017 - Le Monde - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "« L' Etat-nation , au nom de permanences qui échappent au principe marchand , doit préserver notre souveraineté , conserver des points d' ancrage comme la culture et l' identité tout en évoluant dans un monde ouvert et évolutif . Préserver cet équilibre me semble être la vocation de la droite et c' est cela qui nous distingue de la gauche et du macronisme . » "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement - Position finale - Morphosémantique - 12/10/2017 - Le Figaro - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Le macronisme est -il un européisme béat ? "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | HISTOIRE-Moyen Âge (496 > 1453) | ÉDUCATION-Enseignements Primaires et Secondaires - Position finale - Morphosémantique - 17/05/2018 - Le Figaro - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Guillaume Tabard : « Missi dominici de l' exécutif et généraux du macronisme » "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | LOISIRS-Sport | POLITIQUE-Élection - Position finale - Morphosémantique - 18/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "La droite n' a pas pris la mesure de la déflagration de la présidentielle de 2017 . Pourtant , son échec est peut-être plus grave encore que celui du PS : non seulement elle était depuis cinq ans dans l' opposition mais c' est une élection et un régime qu' elle avait , elle , fondés . Quel que soit le caractère jaillissant du macronisme , la disruption a été opérée . On ne reviendra plus à la politique d' avant ; désormais , contrairement à une formule attribuée au général de Gaulle , le pouvoir « ne se ramasse plus » mais doit « se prendre » . On sort de l' après-guerre . "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | CULTURE-Cinéma et Théâtre - Position finale - Morphosémantique - 06/01/2018 - Le Monde - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Non , c' est quelque chose de nouveau . Cela correspond d'abord à une période , le macronisme , qui bouleverse les repères . Par ailleurs , aujourd'hui , les Français ne croient plus en la politique , ni en leurs élus . Prendre du recul , ça permet donc de dire à quel point on n' est pas accroché à son mandat ou à la notoriété politique , et que , à travers un emploi dans la société civile , on se rapproche des Français . "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DÉFENSE-Militaire - Position finale - Morphosémantique - 16/11/2017 - Le Monde - MATTHIEU GOAR - Lien -
Contexte : "Cette page européenne de M. Wauquiez intervient à un moment compliqué de sa campagne . Sans renier sa ligne , le candidat tente d' envoyer des signaux à Alain Juppé , une figure de la droite modérée de plus en plus tentée par le macronisme . Vendredi 10 novembre , devant la presse diplomatique , l' ex-premier ministre s' est dit favorable à « une grande force de centre-droit » qui rassemblerait les Européens des deux rives . « Le rassemblement peut se faire autour d' Emmanuel Macron . ou de quelqu'un d' autre comme Edouard Philippe , Xavier Bertrand , Valérie Pécresse » , a -t-il ajouté , mercredi 15 novembre sur LePoint . fr , sans citer M. Wauquiez . Un entretien le maire . "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DÉFENSE-Militaire - Position finale - Morphosémantique - 09/04/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "une autre tonalité que l' on entend . Celle d' un exécutif qui « ira jusqu' au bout » et n' hésite pas à mettre en scène son évacuation de Notre-Dame-des-Landes . Comme s' il fallait rassurer ceux qui redoutent - nombreux - que les prochains mois soient plus prudents . « Elisabeth Borne a dit sur RMC que nous n' avions pas été élus pour renverser la table sur les retraites , eh bien si ! » , dit l' un d' eux . Emmanuel Macron voulait être un président en retrait . Las , lui seul sait expliquer le macronisme , « dès qu' il s' efface , c' est comme si on avait les paroles sans la musique » , dit un député . Ceux qui s' invitent à la fête veulent de la musiqu e. ccornudet@neuf . fr "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DÉFENSE-Militaire - Position finale - Morphosémantique - 07/06/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "De ce fait , la politique menée par l' exécutif n' est pas perçue comme équilibrée par les Français . Les ministres , qui peinent toujours à émerger malgré des réformes enchaînées les unes après les autres , ont beau défendre l' équilibre général des mesures prises , leur discours ne passe pas le filtre de l' opinion . Plusieurs députés de la majorité s' en sont inquiétés au cours des derniers jours , demandant en filigrane un retour aux sources du macronisme . « Nous devons rappeler les fondamentaux , expliquer la méthode . Beaucoup de Français ne se sentent pas concernés par ce qu' on fait » , note un député LREM . "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DÉFENSE-Militaire - Position finale - Morphosémantique - 28/06/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Le calendrier semblait idéal . Le chef de l' Etat pouvait sans craindre mener ses réformes françaises tambour battant : ce n' était pas le scrutin européen de 2019 , presque gagné d' avance , qui allait le ralentir . Or le scénario est bousculé , comme en témoigne la seule question migratoire . Dans la campagne présidentielle , le macronisme se voulait plutôt de droite sur les questions économiques et plutôt de gauche sur les questions migratoires . Si le chef de l' Etat déplace le curseur à droite sur l' immigration , comme il semble en train de le faire , va -t-il être amené , par ricochet , à colorer de social sa politique interne ? France et Europe , destins liés . "