Logo


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | LOISIRS-Sport - Position finale - Emprunt - 04/01/2016 - Libération - CHRISTOPHE ALIX - Lien -
Contexte : "Pour Orange , qui fait le pari d' offrir des services financiers à des prix bien plus compétitifs que les acteurs bancaires traditionnels - leurs marges restent très confortables - , les fintechs constituent désormais le principal relais de croissance . Fort de ses 27 millions d' abonnés et probablement plus de 35 millions demain s' il rachetait Bouygues Télécom , l' opérateur rémunère son service Orange Cash grâce à son partenariat avec Visa sur les recharges par carte bancaire et sur les transactions . Après les services de paiement et de transfert d' argent en Afrique , Europe centrale et depuis peu en France , il s' attaque maintenant au marché bancaire avec une offre complète . Un marché très « mature » mais de plus en plus concurrentiel dans"


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 17/07/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "L' arrivée en masse des fintechs dans de nombreux métiers de la banque donne une réalité musclée au critère de Porter relatif à l' existence de services de substitution ! Les tentatives de « désintermédiation » défient les établissements bancaires , mais ceux -ci sont également en mouvement . D'abord en utilisant les nouvelles possibilités technologiques pour se différencier et mieux maîtriser leurs coûts . Ensuite , en s' intéressant de très près aux fintech qui apportent une vraie valeur ajoutée pour le client . La banque 2.0 est déjà une réalité , comme le montre la montée en puissance de l' utilisation des canaux digitaux"


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | CULTURE-Architecture et Urbanisme | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Emprunt - 23/01/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Face à ces recommandations , plusieurs plates-formes ont déjà réagi , déplorant la mauvaise image donnée par certains promoteurs et rappelant leurs engagements . Pour améliorer la situation , des fintechs comme WiSEED ont proposé de permettre aux plates-formes l' accès à la base de la Banque de France , afin de connaître en amont les incidents de paiement des promoteurs financés . Elles ont également proposé d' être audités sur leur situation financière au moment du financement des projets . "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DÉFENSE-Conflits Armés Contemporains | SCIENCES-Météorologie et Catastrophes Naturelles - Position finale - Emprunt - 31/03/2015 - Les Echos - SHARON WAJSBROT VÉRONIQUE CHOCRON - Lien -
Contexte : "Les « fintechs » , une menace pour les banques ? "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Emprunt - 06/04/2017 - La Tribune - PAR DANIEL TOURRE - Lien -
Contexte : "Aujourd'hui , à travers le monde , de nombreuses initiatives fintechs explorent les possibilités et les limites de la blockchain pour le traitement des contrats dérivés . La plus avancée est probablement celle de Depository Trust & Clearing Corporation ( DTCC ) . Cette compagnie américaine , majeure , spécialisée dans les services de traitement post-transaction , a créé en 2015 avec JP Morgan R2ECEV , et la fondation Linux , un consortium open source , hyperledger , pour accompagner des projets et définir des standards industriels communs autour des blockchains -pas seulement d'ailleurs dans le domaine bancaire . Parmi ces projets , DTCC a annoncé pour 2018 la mise en"


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Emprunt - 08/12/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "« L' utilisation de cette technologie permettra aux fintechs et aux autres acteurs financiers d' offrir de nouvelles solutions pour les échanges de titre - des solution plus rapides , moins chères , plus transparentes et plus sûres . ' , s' est félicité le ministre de l' économie Bruno Le Maire . L' ordonnance entrera en vigueur le 1 juillet 2018 . D' ici les décrets d' application seront rédigés . « La blockchain présente des caractéristiques intéressantes en termes d' infalsifiablilité , de traçabilité et de d' authentification . Tout l' enjeu est désormais de bien fixer les exigences précises dans les décrets d' application »"


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 04/09/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Dans ce scénario , les banques survivraient et resteraient même incontournables dans les services financiers . Mais leur rôle deviendrait moins visible , réduit à celui de simple prestataire de services . Elles mettraient leurs savoir-faire au profit de fintechs ou de géants de l' internet qui se réserveraient la relation au consommateur final . Souvent taxée de scénario catastrophe , cette évolution a en réalité déjà commencé préviennent les auteurs de l' étude . « La croissance des plateformes de paiement a fait que les banques ont fourni des services support en trésorerie ou en conformité » , souligne le document . De même , « les banques ne sont que l' un des nombreux véhicules financiers dont peut se servir un robo-advisor ( conseil financier automatisé , NDLR ) pour répondre aux besoins financiers de ses clients »"


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 23/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Problème , alors que l' objectif énoncé par ces plateformes de révolutionner la relation-client semble parfaitement atteint , la notion de personnalisation du conseil apparaît , elle , plus fragile . Tandis que Nalo assure pouvoir proposer à ses clients une véritable allocation sur-mesure adaptée à chaque situation personnelle , le reste de ces fintechs l' admet volontiers : elles restent sur une gestion pilotée . « Avec dix profils déterminés selon un niveau d' exposition au risque plus ou moins conséquent , nous offrons déjà à nos épargnants plus de possibilités de choix qu' un établissement traditionnel » , détaille Sébastien d' Ornano . « Notre capacité de personnalisation se trouve donc dans notre aptitude à faire évoluer nos clients rapidement d' un profil à l' autre » . Un avis que partage Jonathan Herscovici . « L' important , et c' est ce à quoi s' attachent précisément les fintechs spécialisées dans le"


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 23/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Pour Sébastien d' Ornano , président de Yomoni , « nous éliminons , de par le recours aux algorithmes , la part d' affect qui intervient dans toutes décisions et tous conseils humains . Ce qui fait finalement des fintechs et des CGP des interlocuteurs complémentaires » . Une complémentarité que ne manque pas non plus de souligner le Pôle de compétitivité Finance Innovation pour lequel les robo-advisors représentent une réelle opportunité pour le marché de la gestion patrimoniale en permettant notamment aux CGP de « repenser leur relation client et ainsi d' acquérir de nouveaux clients ou encore de développer leur clientèle existante en leur apportant une plus-value accrue » . En témoigne l' initiative de Primonial qui , depuis février , propose avec la plateforme Link by Primonial un robot-conseiller dédié aux seuls clients des CGP . "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | COMMUNICATIONS MÉDIATIQUES-Télévision - Position finale - Emprunt - 09/06/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "As this technology enables to authenticate transactions in a decentralised manner , it can have consequences on any activity involving a trusted third party . In that regard , we do not operate in the payment and clearing businesses , which are the fields that are the most at stake . More broadly , the numerous disruptive technological innovations currently emerging and the fintechs taking control of them constitute an opportunity to do our job more quickly , at a lower cost , and even to open new fields of expertise . Our job is continuingly evolving but it never changes completely . Goldman Sachs remains first and foremost a bank , but when I say that we are a technological company , this means technologies are in our DNA . By the way , they mobilize a third of our workforce and this is not new . "