Logo


backstop
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | POLITIQUE-Etat et Gouvernement - Position finale - Emprunt - 23/05/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Est -ce à dire que toute avancée est exclue ? Pas forcément . Un « faucon » proche des positions allemandes reconnaît même qu' à terme , un tel dispositif va dans le sens de l' histoire . Mais avant d' avancer , Berlin exige une réduction des risques dans le secteur bancaire , notamment via une réduction des créances douteuses , et un nouveau coussin de capital ( « MREL » ) . Ensuite seulement viendrait la question du « backstop » , puis le débat sur la garantie des dépôts . "


backstop
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Emprunt - 20/06/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Le parcours d' obstacle ne s' arrête pas : les deux partenaires indiquent qu' en 2020 , les autorités financières auront notamment à mesurer l' évolution des prêts non performants , et que sur cette base « si la réduction des risques est satisfaisante » une « décision finale » sur l' entrée en vigueur anticipée du backstop ( avant 2024 ) pourrait être prise . "


bacrim
- Nom Commun - DÉFENSE-Militaire | POLITIQUE-Etat et Gouvernement | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Emprunt - 23/06/2016 - Libération - JORDAN MUZYCZKA - Lien -
Contexte : "« Je crois que l' activité de l' ELN [ Armée de libération nationale ] , avant tout , et des bacrim [ bandes criminelles ] fait que l' on ne peut pas encore parler de la fin complète du conflit armé . Il s' agira de la fin du principal conflit armé en Colombie , mais pas de tout » , confie à Paris Match Kyle Johnson , analyste à l' International Crisis Group pour la Colombie . Car outre les Farc , d' autres groupes armés sont présents en Colombie . "


bad-buzz
- Nom Commun - LOISIRS-Sport | CULTURE-Cinéma et Théâtre | CULTURE-Musique - Position finale - Emprunt, Morphosémantique - 26/05/2016 - Le Figaro - ALICE DEVELEY - Lien -
Contexte : "Plus rien ne semble pouvoir arrêter l' ascension du « Jay-Z of the South » comme l' a renommé . Plus rien ou presque . Ses démons passés reprennent le dessus et freinent son élan . En mars 2004 , il est envoyé en prison suite à une vieille histoire de drogue . Pas rancunier pour autant , le chanteur choisit sa prison et se fait emprisonner en Georgie . Joignant l' utile au désagréable , il tourne alors un clip . Une vidéo interdite qui permet malencontreusement à un prisonnier de s' évader . Le bad-buzz médiatique est gigantesque . T. I. n' est plus un nom à faire connaître . "


bad-buzz
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce | LOISIRS-Sport - Position finale - Emprunt - 18/04/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Stéphane Plaza Immobilier a le vent en poupe , mais dépend tout de même beaucoup du capital sympathie de son créateur . C' est l' une des réserves que l' on peut soulever à ce jour . Personnage public , il n' est pas à l' abri d' un « bad-buzz » qui pourrait entacher l' ensemble du groupe . « Nous sommes un réseau de partenaires , avec une forte volonté d' implantation locale . Nous voulons être une marque référence et que cela soit synonyme de qualité . Nos derniers spots TV montrent avant tout des agents sur le terrain , on ne voit Stéphane que trois secondes » , révèle Cyril Parmentier . Tout l' enjeu de l' enseigne sera donc de réussir à faire ses preuves sur le terrain . en marge de la seule notoriété du présentateur . "


bail-in
- Nom Commun - DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Prison - Position finale - Emprunt - 19/07/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Signe de fébrilité des marchés vis-à-vis des banques italiennes , à peine la Cour de justice européenne a -t-elle rendu mardi un jugement sur la position de Bruxelles au regard du sauvetage d' une banque slovène , que les investisseurs y ont vu une décision en faveur du caractère inaltérable des règles européennes de renflouement des banques ( bail-in ) . La plupart des cours de Bourse des banques italiennes ont chuté . Mais la Cour s' est juste contentée de dire que Bruxelles avait le droit de juger un bail-in nécessaire avant un soutien d' Etat . Cette communication n' a pas de caractère coercitif vis-à-vis des Etats membres . "


bail-in
- Nom Commun - DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Finance | INTERNATIONAL-Europe - Position finale - Emprunt - 19/07/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "de l' état du secteur bancaire italien ] , et ne reflète pas la situation réelle . » S' il y a des « situations spécifiques » de banques en difficulté , ont -ils ajouté , elles découlent de la profondeur du tissu de PME en Italie la récession a été plus longue qu' ailleurs en Europe . « Nous pourrons résoudre tranquillement ces situations avec les règles européennes qui existent » , a assuré Luigi Abete . Autrement dit , sans même la suspension demandée par le Premier ministre italien des règles de renflouement par les actionnaires ( bail-in ) . "


bail-in
- Nom Commun - DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Finance | SCIENCES-Mathématiques - Position finale - Emprunt - 11/08/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "BANQUE : Elke König , la directrice du Conseil de résolution unique de l' Union européenne , chargée de veiller à l' application des règles de l' union bancaire , a déclaré qu' il n' y aura pas d' exception à la règle du « bail-in » . Ce nouveau régime prévoit de mettre à contribution les créanciers obligataires et certains gros déposants pour sauver une banque défaillante , et éviter ainsi au contribuable d' avoir à financer son renflouement . Le mois dernier , Rome a tenté en vain d' obtenir une dérogation à ces règles , prévue en cas de menace sur la stabilité financière , au profit de Monte dei Paschi . « Je ne crois pas que nous soyons dans une telle situation pour le moment » , a dit Elke König à Reuters . « On ne pourra répondre à cette"


bail-in
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Emprunt - 03/03/2016 - Les Echos - OLIVIER TOSSERI - Lien -
Contexte : ". Les investisseurs doutent en effet de l' efficacité d' un mécanisme de défaisance au fonctionnement et au calendrier peu clairs . Et ce n' est pas le seul sujet de tensions avec Bruxelles . Un point dur concerne le nombre trop important d' obligations d' Etat présentes dans les portefeuilles des banques . Il conviendrait de les réduire pour les prémunir d' un éventuel risque spéculatif des marchés contre l' Italie . Autre point de fragilité : l' application depuis le 1 er janvier dernier de la directive BRRD sur la résolution des banques en difficulté . Le fameux bail-in qui mobilise l' argent des actionnaires , des créanciers et , en dernier ressort , des particuliers . A la fin de l' année 2015 , le renflouement de quatre établissements régionaux s' est soldé par un sauvetage traumatisant qui a coûté 3 , 6 milliards d' euros au système bancaire . De quoi susciter l' inquiétude des banques si un tel scénario devait se répéter . Toutefois , Stefano Caselli , professeur à l' université Bocconi de Milan et spécialiste des banques , juge exagéré les rapports alarmistes sur la santé des établissements italiens . « Ils ont augmenté de"


bail-in
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Emprunt - 04/07/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Le gouvernement aimerait que les règles de renflouement interne par les actionnaires et les créanciers ( « bail-in » ) soient suspendues sur la même durée , mais il rencontre jusqu' à présent le veto allemand . « Nous avons écrit les règles pour le système du crédit et on ne peut pas les changer tous les deux ans » , a répondu Angela Merkel . Mais , plus que d' une renégociation , c' est d' une refonte à la lumière de la crise dont ces règles auraient besoin , d'après Stefano Caselli , spécialiste du secteur bancaire à l' université Bocconi de Milan . « Cet acharnement des marchés sur les banques italiennes est injustifié ,"