Logo


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 21/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "A 35 ans , cette avocate spécialisée en structuration d' investissements a démarré l' activité de business angel tout récemment . Whyd et Hyperlex font partie de ses premières participations . Au total , elle a investi dans 4 projets pour environ 100.000 euros , mais espère être plus active à l' avenir dans les legaltech , les regtech et les fintech , les univers qu' elle comprend le mieux . Lire son interview "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 30/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Pour accélérer cette activité « rentable et en croissance » , Deposit Solutions a racheté cet été son concurrent berlinois Savedo , un des rares rachats dans le secteur des fintech . « Notre ADN est celui d' un acteur B2B » , souligne cependant le fondateur , dont le groupe n' est pas encore rentable . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 07/12/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Western Union aide en outre les entreprises à maîtriser le risque de change inhérent à une activité internationale . Le groupe a pour ce faire mis en place des salles de marchés dans chacune de ses huit implantations en Europe . Ses chargés de clientèle proposent ainsi des solutions de couverture sur-mesure permettant de sécuriser les marges des PME et d' améliorer leur trésorerie . « Nous allions ainsi l' agilité technologique d' une fintech et une approche plus traditionnelle de conseil et d' accompagnement des clients » , conclut Frederic Simon . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 14/12/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Les fintech doivent aussi se confronter aux enjeux de conformité pour éviter l' accident industriel . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 04/02/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Autre risque sur la rentabilité : l' attaque en règle des fintech qui , sans occuper encore de grandes parts de marché , habituent les clients à de nouveaux services plus fluides et ergonomiques . Cela contraint les banques , pour rester dans la course , à investir massivement dans leur transformation digitale . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 26/02/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Outre les volumes d' activité , « ce qui fait la rentabilité de Revolut c' est notre capacité à croître sans avoir à faire de dépenses en marketing » , insiste Benjamin Belais . Revolut , qui compte près de 300 salariés , se targue par ailleurs d' avoir une base de coûts très maîtrisée . La fintech veut limiter le nombre d' intermédiaires auxquels elle a recours et développe à ce titre son propre système de traitement des paiements . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | TECHNOLOGIE-Informatique - Position finale - Emprunt - 26/06/2016 - Libération - CHRISTOPHE ALIX - Lien -
Contexte : "Ces dépôts sont d'ailleurs en forte hausse : selon l' agence financière Bloomberg , ils ont triplé depuis 2014 ils atteignaient la somme de 621 millions de dollars ( 545 millions d' euros ) . Un phénomène qui s' explique par la tendance de plus en plus forte des consommateurs américains à placer leurs dépôts en dehors des établissements bancaires traditionnels . Le poids lourd dans ce secteur très concurrentiel des nouveaux moyens de paiement en ligne reste l' américain Paypal , propriété du site de e-commerce eBay . Cette « tech company » pionnière de la « fintech » ( contraction de finance et technologie ) détient dans ses livres de comptes 13 , 2 milliards de dollars qui attendent d' être virés sur d' autres comptes de particuliers ou dépensés sur des milliers de sites de commerce électronique qui acceptent Paypal comme moyen de paiement . De quoi faire travailler l' argent pour Paypal , qui , à l' inverse de ses clients , ne le laisse jamais dormir . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | TECHNOLOGIE-Informatique - Position finale - Emprunt - 18/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "a permis à la banque de faire son retour à moindre coûts sur le marché britannique de la banque de particuliers . ING avait en effet cédé sa filiale locale à Barclays après la crise financière . Lancée en juin 2017 , Yolt consiste en une application qui se propose dans un premier temps d' agréger les comptes de ses clients , leurs cartes de crédit et autres factures . Elle compare par ailleurs les tarifs des fournisseurs d' electricité ou ceux des opérateurs de transferts d' argent . Ce n' est sans doute qu' une première étape : la fintech veut profiter de la deuxième directive européenne sur les services de paiement pour étoffer ses services en distribuant ceux conçus par d' autres start-up . Officiellement lancée en Grande-Bretagne , Yolt est en test dans d' autres pays d' Europe . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | TECHNOLOGIE-Internet - Position finale - Emprunt - 30/06/2016 - Le Figaro - ANNE BODESCOT - Lien -
Contexte : "Lauréate en novembre 2013 du Concours 101 projets et adoubée alors par Marc Simoncini , Xavier Niel et Jacques-Antoine Granjon , Sharepay a remporté en mars dernier le Concours Global Fintech Challenge , un concours international destiné aux fintech prometteuses . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | TECHNOLOGIE-Internet - Position finale - Emprunt - 21/09/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Les banques en ligne voient aussi leur marge de manoeuvre se réduire , face à l' émergence des fintech . Alors qu' elles promettent des services en ligne simples d' usage , elles voient certaines de ces start-up de la finance , spécialisées dans quelques produits simples , proposer des interfaces bien plus intuitives que les leurs . Or , par ailleurs , les banques en ligne sont incapables de promettre le support d' agences en dur et de conseillers dédiés à la manière des banques traditionnelles , pour justifier leurs nouveaux tarifs . "