Logo


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Morphosémantique - 11/12/2017 - Libération - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "en marche ! » - bras organique d' un macronisme qui a préempté les intonations "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Morphosémantique - 19/12/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "LREM a du mal à créer le « mouvement d' en bas » qui rencontrera « le mouvement d' en haut » . Le macronisme est un pouvoir très organisé , très vertical , qui renoue avec un certain gaullo-bonapartisme réformateur , fait bouger les lignes et redonne une fierté aux Français . Mais qui a un problème avec le local . Car derrière le macronisme , beaucoup de Français découvrent aussi le retour en force du pouvoir technocratique . Cela peut devenir à terme très problématique pour lui . "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | ÉCONOMIE-Finance - Position finale - Morphosémantique - 20/01/2017 - Le Figaro - ALEXANDRE DEVECCHIO - Lien -
Contexte : "Macron a une fonction : raconter l' histoire qui fera adhérer les Français à la prochaine adaptation de notre pays au « capitalisme californien » . Il le fait depuis le centre-gauche , celui qui a gouverné depuis cinq ans . La réussite de cette entreprise passe par une critique de notre système démocratique , déjà largement répandue dans la population et sans laquelle le candidat Macron ne pourrait obtenir les intentions de vote actuelles . La contestation démocratique au service de l' adaptation au nouveau capitalisme , voilà le cœur du macronisme . Sa démission , son « indépendance » partisane renforcent une apparence d' identité contestataire . Sur le fond des préconisations , Emmanuel Macron est évidemment totalement social-libéral : il assume un héritage de libéralisation des marchés et a foi en ce que sera le capitalisme de l' après crise , fait de glorification de l' individu et de passion technophile . C' est le cœur de son identité politique qui le rend proche de François Hollande sur le fond . Il a néanmoins compris que la prise de distance vis-à-vis des institutions , du PS , du Président de la République"


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | ÉCONOMIE-Finance - Position finale - Morphosémantique - 16/10/2017 - Huffington Post - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Enfin et c' est le paradoxe du macronisme et probablement l' un de ses enjeux majeurs au pouvoir . "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | LOISIRS-Sport - Position finale - Morphosémantique - 17/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Benjamin Griveaux livre ce mardi , sur Radio classique , une autre explication . La lecture gauche droite de la politique Macron , « c' est ça qu' on est en train de casser » , lance -t-il . Le macronisme est un dépassement . Est -ce lui , collaborateur du candidat dans la campagne , qui pourrait le mieux l' incarner ? "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | LOISIRS-Sport - Position finale - Morphosémantique - 18/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "mouvements à l' évidence de droite contre la politique de François Hollande , comme les « pigeons » et les « tondus » , ont ignoré les partis de droite qui ne leur ont même pas emboîté le pas . La droite n' a pas pris la mesure de la déflagration de la présidentielle de 2017 . Pourtant , son échec est peut-être plus grave encore que celui du PS : non seulement elle était dans l' opposition mais c' est une élection et un régime qu' elle avait , elle , fondés . Quel que soit le caractère jaillissant du macronisme , la disruption a été opérée . On ne reviendra plus à la politique d' avant ; désormais , contrairement à une formule attribuée au général de Gaulle , le pouvoir « ne se ramasse plus » mais doit « se prendre » . La droite ne pourra plus se contenter d' être dans la continuité , comme l' est aujourd'hui Laurent Wauquiez , mais se réinventer en profondeur . Pour gagner , elle doit inventer un projet de société , comme l' avait fait David Cameron avec la « Big Society » . "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | SANTÉ-Médecine | CULTURE-Musique - Position finale - Morphosémantique - 29/04/2017 - Le Monde - NICOLAS TRUONG - Lien -
Contexte : "Je crois que le Parti socialiste ( PS ) va se fragmenter , que son aile droite rejoindra le macronisme , mais je ne sais pas s' il deviendra un parti démocrate à l' américaine ou restera un mouvement , voire même se dissoudra devant . "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | CULTURE-Lettres, Littérature et Langues - Position finale - Morphosémantique - 29/05/2017 - Le Figaro - VIANNEY PASSOT - Lien -
Contexte : ". Peut -on être un Président jupitérien sans être conduit , fut -ce à son corps défendant , à se mêler de tout puisque , dans la période actuelle , rien ne saurait être accessoire ? La future loi Travail , dans le schéma institutionnel affiché par Emmanuel Macron , devrait être l' affaire de Matignon . N' empêche que les négociations avec les partenaires sociaux ont commencé à l' Elysée , dans le bureau du Président . Symboliquement , on a rarement fait mieux . Est -ce un positionnement lié à la période ou une manière d' agir consubstantielle au macronisme ? encore , attendons pour trancher . "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | DÉFENSE-Militaire - Position finale - Morphosémantique - 30/12/2017 - Le Monde - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Philosophie du « macronisme » "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | POLITIQUE-Élection - Position finale - Morphosémantique - 06/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : ", pas de surprise » , ont théorisé ses proches ) est la meilleure façon de couper court à la critique . Jean-Luc Mélenchon vient de le concéder . Sauf que ce programme-carburateur n' est pas éternel . Dans un an , il est épuisé . Dès lors , que faire ? Définir d' autres chantiers , se fixe le parti , même s' ils ne bénéficiaient plus de la légitimité de l' élection . Se préparer à une nouvelle phase , dit un conseiller : après le « traitement d' attaque , l' approfondissement » . Mais si le macronisme n' est plus un mouvement , que sera -t-il ? "