Logo


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 04/09/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Dans ce scénario , les banques survivraient et resteraient même incontournables dans les services financiers . Mais leur rôle deviendrait moins visible , réduit à celui de simple prestataire de services . Elles mettraient leurs savoir-faire au profit de fintechs ou de géants de l' internet qui se réserveraient la relation au consommateur final . Souvent taxée de scénario catastrophe , cette évolution a en réalité déjà commencé préviennent les auteurs de l' étude . « La croissance des plateformes de paiement a fait que les banques ont fourni des services support en trésorerie ou en conformité » , souligne le document . De même , « les banques ne sont que l' un des nombreux véhicules financiers dont peut se servir un robo-advisor ( conseil financier automatisé , NDLR ) pour répondre aux besoins financiers de ses clients »"


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 04/01/2018 - Huffington Post - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Enfin nous pouvons mettre en oeuvre une politique volontariste de promotion de l' écosystème blockchain européen . Les applications actuelles dans le domaine des fintechs sont majeures et nous devons faciliter l' accueil des investisseurs du secteur en valorisant l' écosystème français et en prenant la direction d' un programme européen sur ce thème . Mais au delà de ces applications , nous pourrions ainsi préparer la deuxième phase qui est celle de la démocratisation de la technologie blockchain et faire de l' Europe un pionnier dans le monde . "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 23/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Problème , alors que l' objectif énoncé par ces plateformes de révolutionner la relation-client semble parfaitement atteint , la notion de personnalisation du conseil apparaît , elle , plus fragile . Tandis que Nalo assure pouvoir proposer à ses clients une véritable allocation sur-mesure adaptée à chaque situation personnelle , le reste de ces fintechs l' admet volontiers : elles restent sur une gestion pilotée . « Avec dix profils déterminés selon un niveau d' exposition au risque plus ou moins conséquent , nous offrons déjà à nos épargnants plus de possibilités de choix qu' un établissement traditionnel » , détaille Sébastien d' Ornano . « Notre capacité de personnalisation se trouve donc dans notre aptitude à faire évoluer nos clients rapidement d' un profil à l' autre » . Un avis que partage Jonathan Herscovici . « L' important , et c' est ce à quoi s' attachent précisément les fintechs spécialisées dans le"


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 23/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Pour Sébastien d' Ornano , président de Yomoni , « nous éliminons , de par le recours aux algorithmes , la part d' affect qui intervient dans toutes décisions et tous conseils humains . Ce qui fait finalement des fintechs et des CGP des interlocuteurs complémentaires » . Une complémentarité que ne manque pas non plus de souligner le Pôle de compétitivité Finance Innovation pour lequel les robo-advisors représentent une réelle opportunité pour le marché de la gestion patrimoniale en permettant notamment aux CGP de « repenser leur relation client et ainsi d' acquérir de nouveaux clients ou encore de développer leur clientèle existante en leur apportant une plus-value accrue » . En témoigne l' initiative de Primonial qui , depuis février , propose avec la plateforme Link by Primonial un robot-conseiller dédié aux seuls clients des CGP . "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | COMMUNICATIONS MÉDIATIQUES-Télévision - Position finale - Emprunt - 09/06/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "As this technology enables to authenticate transactions in a decentralised manner , it can have consequences on any activity involving a trusted third party . In that regard , we do not operate in the payment and clearing businesses , which are the fields that are the most at stake . More broadly , the numerous disruptive technological innovations currently emerging and the fintechs taking control of them constitute an opportunity to do our job more quickly , at a lower cost , and even to open new fields of expertise . Our job is continuingly evolving but it never changes completely . Goldman Sachs remains first and foremost a bank , but when I say that we are a technological company , this means technologies are in our DNA . By the way , they mobilize a third of our workforce and this is not new . "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Emprunt - 28/05/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Pour le public des particuliers enfin , l' inclusion financière tant recherchée devrait plutôt être obtenue grâce aux innovations des émetteurs de monnaie électronique , solidement appuyés sur les sociétés de télécommunications , ou aux " fintechs " et à leur apport dans la digitalisation , pour laquelle la plupart des banques sont en retard , que par de nouveaux acteurs individuels . Si les arguments justifiant l' entrée de concurrents plus innovants et performants sont fondés , le choix d' opérateurs isolés et extérieurs à la profession risque donc d' apporter rapidement des déceptions quant à leur rôle effectif . "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 03/04/2017 - Le Monde - ISABELLE CHAPERON ET VÉRONIQUE CHOCRON - Lien -
Contexte : "Longtemps le Crédit mutuel Arkéa a fait figure d' exception en prenant pied dans une myriade de fintechs . Le groupe bancaire breton a misé dès 2011 sur Prêt d' Union ( rebaptisé depuis Younited Credit ) . Il est aussi le premier à avoir réalisé un investissement de poids , en déboursant plus de 50 millions d' euros pour l' acquisition de 86 % de la cagnotte en ligne Leetchi , en septembre 2015 . "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 24/10/2017 - La Tribune - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "ON NE PEUT PAS LES IGNORER Mais pas encore de grands noms institutionnels . On avait évoqué Goldman Sachs par exemple il y a quelques semaines mais c' est une exception . À Londres , les grandes institutions ne veulent pas traiter les monnaies virtuelles , du coup les fintechs qui gravitent autour de la blockchain et des monnaies virtuelles doivent se reporter sur des places plus exotiques comme Gibraltar , la Pologne ou encore la Bulgarie . C' est assez frappant ce qui se passe sur les crypto-currencies . À part les spécialistes et les adorateurs , tout le monde est perdu et . Lire la suite sur MonFinancier . com "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 05/03/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : ") a été relevé de 15 à 17 % , les pronostiqueurs espéraient seulement 16 % , bien au-dessus du coût du capital . Il vise un bénéfice de 47 milliards de dollars dans trois ans , de quoi justifier une valeur boursière proche de 400 milliards , devant le chinois ICBC . Les banques européennes sont loin derrière et ce n' est pas le Brexit qui leur facilite la tâche . Bien sûr , les cartes risquent d' être rebattues avec les nouvelles technologies , mais le patron de JP Morgan , Jamie Dimon , semble moins redouter les fintechs que certains confrères assureurs . JP Morgan Chase fait ainsi partie des banques avec lesquelles Amazon discuterait en vue de proposer un compte bancaire à ses clients , selon le « Wall Street Journal » . "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 05/03/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "survaleurs ) a été relevé de 15 à 17 % , les pronostiqueurs espéraient seulement 16 % , bien au-dessus du coût du capital . Elle vise un bénéfice de 47 milliards de dollars dans trois ans , de quoi justifier une valeur boursière proche de 400 milliards , devant le chinois ICBC . Les banques européennes sont loin derrière et ce n' est pas le Brexit qui leur facilite la tâche . Bien sûr , les cartes risquent d' être rebattues avec les nouvelles technologies , mais le patron de JP Morgan Jamie Dimon semble moins redouter les « fintechs » que certains confrères assureurs . JP Morgan Chase fait ainsi partie des banques avec lesquelles Amazon discuterait en vue de proposer un compte bancaire à ses clients , selon le « Wall Street Journal » . "