Logo


blockchain
- Nom Commun - TECHNOLOGIE-Informatique | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Emprunt - 23/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Autre argument de poids , les entreprises n' ont pas besoin de créer leur propre point de connexion pour accéder au réseau blockchain . Tout se fait sur le réseau du géant américain qui souligne qu' aucun frais supplémentaire n' est imputé pour l' utilisation de la blockchain . "


blockchain
- Nom Commun - TECHNOLOGIE-Informatique | TECHNOLOGIE-High Tech | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 01/01/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Cinq start-up ont donc réussi à se distinguer lors de ces challenges et certaines sont déjà en passe d' être déployées . Predictive Layer propose par exemple une solution permettant d' améliorer les prédictions de consommation énergétique de 30 % , grâce au machine learning et à l' analyse des données . Evolution Energie , qui a remporté le défi lié à la blockchain , a suffisamment avancé son projet pour le déployer dans une smart city mi-janvier . Irlynx va également intégrer ses capteurs d' activité et de déplacement des personnes dans plusieurs bâtiments . Sa solution est intégrée directement dans les appareils d' éclairage gérés par GE . Pour Numa , ce programme permet de continuer de connecter les jeunes pousses aux grands groupes . « Souvent , nous observons que les start-up ont la technologie , mais pas l' accès aux données » , précise Nicolas Enjalbert . Ce partenariat avec GE Digital se rapproche du précédent programme , axé sur"


blockchain
- Nom Commun - TECHNOLOGIE-Internet | DROIT-Justice et Législation | TECHNOLOGIE-Informatique - Position finale - Emprunt - 18/02/2016 - Les Echos - NICOLAS RAULINE - Lien -
Contexte : "Aux Etats-Unis , le jeune Français est aussi en train de se constituer un réseau . Il a été accueilli dans Boost , un incubateur de San Mateo spécialisé dans la blockchain et la réalité virtuelle , et créé par Adam Draper , l' un des papes du bitcoin . Il s' est aussi retrouvé en colocation avec l' une de ses idoles , George Hotz , rendu célèbre il y a quelques années car il a été le premier à pirater la PlayStation 3 et l' iPhone . « Je rencontre des gens que je n' aurais jamais croisé à Paris , je ne regrette pas du tout ma décision , affirme le jeune homme . Si on n' a aucune attache particulière en France , et c' est mon cas"


blockchain
- Nom Commun - TECHNOLOGIE-Internet | TECHNOLOGIE-Informatique | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Emprunt - 14/07/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "La bonne exécution de la transaction nécessite un système d' identification digital ( administré par Telia ) et des signatures électroniques à chaque étape de la vente . L' expérience repose en outre sur une « blockchain » privée . Cette technologie sert à enregistrer et à valider tous les types de contrats ( sans forcément recourir à un tiers de confiance comme un banquier ou un notaire . ) . "


blockchains
- Nom Commun - DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 31/05/2016 - Les Echos - NICOLAS MADELAINE, FLORIAN DEBES - Lien -
Contexte : "Slock . it , le Airbnb sans Airbnb . Ses dirigeants , dont le Français Stephan Tual , sont à l' origine de la levée de fonds participative de « The DAO » . L' ampleur du succès les surprend . Leur projet est le premier proposé aux votes des souscripteurs . Basé en Allemagne , Slock . it applique les technologies blockchains dans l' Internet des objets . Par exemple , en concevant un verrou connecté capable de louer l' appartement qu' il ferme et de payer , en crypto-monnaie , le service de nettoyage . "


blockchains
- Nom Commun - DROIT-Justice et Législation | TRANSPORTS-Transports Terrestres | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Emprunt - 15/07/2016 - Les Echos - FLORIAN DEBES - Lien -
Contexte : "au sein de « The DAO » a porté un sérieux coup à la crédibilité du modèle . Le 17 juin dernier , un des participants a pu détourner l' équivalent de 50 millions de dollars qu' il pourrait accorder aux projets de son choix . Il s' est ainsi arrogé un contrôle sur « The DAO » sans rapport avec son investissement initial . En toute légalité puisque le logiciel , dont le code informatique est censé servir de contrat entre les investisseurs , ne prévoyait pas que sa manière de le faire était proscrite . Certes , les principes des blockchains ne sont pas remis en cause puisque ce n' est qu' un logiciel associé qui est touché . Mais l' affaire fait douter les observateurs à propos du projet Ethereum , jusqu' ici très prometteur . Alors que ces concepteurs n' avaient jusqu' ici que le code pour seule loi et répugnaient à placer des êtres humains en position de tiers de confiance , ils hésitent maintenant à décréter un effacement de l' historique du logiciel à partir du moment du détournement . Ou à ostraciser le « coupable » qui n' a rien fait d' interdit . En parallèle"


blockchains
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Emprunt - 21/02/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Carrefour a , de son côté , annoncé ce mardi quatre nouvelles initiatives . D'abord , l' aide à la conversion au bio de 300 fermes d' ici à 2020 grâce à des contrats de trois à cinq ans sur les volumes et les prix . Une nouveauté . L' enseigne va aussi déployer de nouvelles filières animales sans antibiotiques , et végétales sans pesticides , dont la pomme et la pomme de terre . Elle va également créer une certification pour le bien-être animal et utiliser les « blockchains » ( système d' échange de données entre professionnels sécurisé ) afin d' améliorer la transparence de ses filières animales . « Nous vendons aujourd'hui plus d' un million de poulets sans antibiotiques par an et 20 % de notre jambon » , explique Bruno Lebon , directeur des produits frais Carrefour . Lequel parle de la qualité comme d' « un sujet stratégique » . Face à la demande , la ressource en produits de qualité va se raréfier . Le fondateur d' Intermarché , Jean-Pierre Le Roch , l' avait compris avant tout le monde il y a"


blockchains
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | CULTURE-Arts Plastiques et Photographie - Position finale - Emprunt - 08/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Les cryptomonnaies reflètent notre époque , tiraillée entre la liberté-immédiateté et les pratiques anciennes , mercantiles et spéculatives . Elles ont révolutionné la notion de transfert de propriété digitale dans le cadre de blockchains . Modernes voire futuristes , ces monnaies reposent sur un modèle décentralisé , ne sont pas émises par une « vieille institution » ( gouvernement ou banque centrale ) et ne bénéficient pas du statut juridique de monnaie fiduciaire . Elles s' inscrivent dans le mouvement des « initial coin offerings » éclairs ( 1 , 5 milliard levé en un an ) qui s' exonèrent de cadre réglementaire contraignant . L' irruption des blockchains ouvre des perspectives technologiques considérables . Les monnaies virtuelles sont , elles , l' objet de questions de fond . Moyen de paiement ou instrument de"


blockchains
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Emprunt - 16/01/2016 - Les Echos - ETIENNE GOETZ - Lien -
Contexte : "La limite pourrait néanmoins être augmentée . C' est d'ailleurs l' objet d' un débat houleux au sein de la communauté . Mike Hearn a développé une version concurrente , Bitcoin XT portant la limite à 8 mégabytes . Cette version n' a cependant pas obtenu une adhésion suffisante parmi les acteurs du Bitcoin . Ce projet suscite l' opposition d' une large partie de la communauté appliquant la ligne historique et rigoriste du fondateur Satoshi Nakamoto . Malgré un potentiel échec du Bitcoin , la technologie est et d' autres blockchains sont en cours de développement pour des applications dans des domaines variés . "


blockchains
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Emprunt - 27/01/2016 - Les Echos - FLORIAN DEBES - Lien -
Contexte : "Pour ces start-up , et pour toute la « filière » au sens large , le plus dure reste à faire : devenir accessible , si ce n' est grand public . « A l' heure actuelle , les services blockchains sont handicapés par un parcours utilisateurs trop complexe qui limite la valeur perçue par l' utilisateurs » , est -il indiqué dans le livre blanc . En un mot , c' est trop geek . La barrière à l' entrée se situe au moment l' utilisateur doit installer plusieurs logiciels , peu ergonomiques , pour profiter d' un service de base . Au fur et à mesure que cette technologie trouvera son public , les développeurs devront relever le défi de la montée en charge . Un débat technologique oppose ceux qui estiment que la puissance informatique à mettre"