Logo


- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Industrie - Position médiale - Emprunt - 05/10/2015 - Les Echos - FABIENNE SCHMITT - Lien -
Contexte : "La vidéo à la demande ( VOD ) , Orange connaît , avec son service cinéma et séries OCS Go . L' Afrique aussi , Orange y est implanté dans dix-neuf pays . Lancé en janvier dernier , et doté de 20 millions d' euros - la moitié a été dépensée à ce jour - , ODV en est à son quatrième investissement , après la société Actility , spécialisée dans l' internet des objets , la start-up américaine Chain et son blockchain , la technologie du bitcoin , et AfriMarket , une jeune pousse spécialisée dans le transfert d' argent vers l' Afrique . "


- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Emprunt - 22/10/2015 - Les Echos - FLORIAN DEBES - Lien -
Contexte : "Orange , comme d' autres groupes français ( des banques , AXA , etc . ) , ne veut pas rater le coche de cette technologie , baptisée « blockchain » . Beaucoup la considèrent comme la prochaine perturbation numérique majeure . Puisqu'elle fonctionne pour "


- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | TECHNOLOGIE-Informatique - Position finale - Emprunt - 22/10/2015 - Les Echos - FLORIAN DEBES - Lien -
Contexte : "des transactions , qui aujourd'hui nécessite de lourdes infrastructures informatiques au sein des banques , des assureurs et des opérateurs télécoms , est ainsi externalisé . Pour les grands groupes , c' est à la fois un risque et une opportunité . Puisque ce coûteux matériel n' est plus indispensable pour contrôler un marché d' échange , l' émergence d' un nouveau concurrent est facilitée . C' est aussi une promesse de simplicité et de gain de temps que les grands groupes peuvent adresser à leur client , en jouant sur leur réputation d' acteur de confiance . « La blockchain n' est qu' un type d' algorithme , il faut faire attention à qui le construit » , défend Stéphane Mallard . "


- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | TECHNOLOGIE-Informatique - Position médiale - Emprunt - 22/10/2015 - Les Echos - FLORIAN DEBES - Lien -
Contexte : "Une « blockchain » est une base de données en ligne capable de tracer un historique de transactions entre différents acteurs d' un marché . Le système est décentralisé car la vérification de la conformité de chaque transaction est assurée par les internautes eux-mêmes et non par un administrateur . De quelle façon ? Via le décryptage du code informatique de chaque échange , réalisé par la puissance de calcul des ordinateurs des utilisateurs : leur machine sont mises au service du réseau . « Il faut voir une chaîne de blocs comme un grand livre de compte que tout le monde peut consulter »"


- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Emprunt - 24/10/2015 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Néanmoins , les banques françaises n' imaginent pas voir émerger les premières applications avant trois ans . « Les conditions pour que le blockchain devienne une solution industrielle pérenne ne sont pas réunies . Il faut encore s' assurer que cette technologie peut assumer de traiter de très importants volumes de transaction . Par ailleurs , le caractère décentralisé du réseau ne garantit pas complètement sa sécurité : que se passerait -il si un acteur tiers prenait le contrôle de la moitié de ce réseau par exemple ? » , interroge Yann Sénant . La question se pose donc de savoir s' il faut enrichir ou sécuriser le protocole du blockchain voire lui préférer un autre protocole . "


- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce - Position initiale - Emprunt - 24/10/2015 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "BNP Paribas et Société Générale planchent sur les applications la technologie blockchain . "


- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce - Position médiale - Emprunt - 24/10/2015 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Si les banques américaines sont celles qui communiquent le plus sur le sujet , les établissements français , en particulier ceux qui ont une activité de banque d' investissement importante , planchent aussi activement sur la technologie des blockchain qui supporte la devise Bitcoin . « Il est trop tôt pour dire si le blockchain sera l' internet de la transaction bancaire mais cette technologie a beaucoup d' atouts qui expliquent que les banques s' y intéressent de près : les transactions peuvent être faites en temps réel , à moindre coût et de manière sécurisée grâce au réseau décentralisé d' ordinateurs chargés de les valider » , explique Yann Sénant , directeur associé du BCG . "


- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | POLITIQUE-Etat et Gouvernement - Position médiale - Emprunt - 24/10/2015 - Les Echos - EDOUARD LEDERER - Lien -
Contexte : "Encore abstrait pour nombre de financiers et de dirigeants européens , le concept de « blockchain » pourrait très bien à l' avenir amputer les Etats d' une part de leur souveraineté financière . Dans un rapport remis vendredi au vice-président de la Commission européenne , l' association Croissance Plus montre comment cette technologie pourrait coûter cher à l' Europe , si elle ne rattrape pas son retard sur les Etats-Unis . « Pour l' heure , cet enjeu de souveraineté n' est pas suffisamment identifié au niveau politique . D' l' urgente nécessité de mettre sur pied des groupes de place , même si les premiers effets de cette technologie ne commenceront à se"


- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | TECHNOLOGIE-Informatique | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Emprunt - 24/10/2015 - Les Echos - LUCIE ROBEQUAIN - Lien -
Contexte : "Les « Blockchains » permettent de tracer les transactions financières via un système informatique décentralisé : des ordinateurs ultra-puissants , baptisés mineurs , vérifient que les transactions sont réelles et que personne n' y a glissé de « faux » . Les transactions sont validées par blocs , puis ajoutées au registre , formant une chaîne de blocs d' le terme de « blockchain » . Chaque ordinateur connecté au réseau héberge une copie de tous les échanges effectués . Certains utilisateurs volontaires font tourner un programme informatique pour mettre à jour l' historique et détecter les anomalies . L' anonymat utilisateurs est préservé . "


- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | TECHNOLOGIE-Informatique | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Emprunt - 24/10/2015 - Les Echos - LUCIE ROBEQUAIN - Lien -
Contexte : "avec l' émergence d' Uber , ou les hôtels avec celle d' Airbnb . Et pour cause : les banques pensent avoir beaucoup à gagner de leur collaboration avec les start-ups de New York et de la Silicon Valley . « Cela n' a aucun sens de dire que la Silicon valley va tuer Wall Street . Les banques sont les seules capables de convaincre les régulateurs d' accepter ces nouvelles technologies . Elles restent donc bien placés pour faire leur propre révolution digitale » , estime Chris Larsen , directeur général de Ripple , une start-up spécialisée dans les « blockchain » . « Les banques sont très fortes pour imposer de nouvelles technologies à grande échelle et faire évoluer le droit . Les start-ups sont meilleures dans leurs relations au client et leur créativité . Il va y avoir beaucoup de partenariats entre les deux parties » , conclut en guise de pronostic Matt Flannery , fondateur de Kiva ( plate-forme de prêts ) . "