Logo


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 16/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Reste que la jeune pousse , soutenue par le Crédit Mutuel Arkéa et La Financière de l' Echiquier , n' est pas encore rentable . Elle pense le devenir en ayant 10 fois plus d' encours sous gestion ( 350 millions d' euros ) . D' l' importance , pour elle comme pour d' autres fintech qui s' adressent directement à l' investisseur final ( B to C ) , d' élargir rapidement sa clientèle . Pour ce faire , Yomoni , peut compter sur un ticket d' entrée assez bas , à 1.000 euros dans l' offre de base et 300 euros pour les clients qui ouvrent un contrat d' assurance-vie pour leurs enfants . La société mise par ailleurs sur les recommandations et les alliances . Yomoni a ainsi noué un partenariat avec Vie Plus , pour conquérir les conseillers en gestion de patrimoine indépendants et s' est alliée avec la fintech Bankin '"


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 18/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Petit à petit , les fintech parviennent toutefois à fragmenter le marché des services financiers . « Des signes avant-coureurs de l' affaissement d' un modèle de prestataire de services financiers intégré apparaissent dans les grilles tarifaires des gestionnaires d' actifs ou encore dans celles des banques privées » , note Accenture . Certes plus lente que prévu , la révolution serait donc bien en marche . Les banqueselles-mêmes l' accompagnent en incubant leurs propres solutions innovantes . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 19/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Pierre Chapon et Renaud Pestre , cofondateurs de la fintech Pretto . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 19/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "American Express est pourtant confronté à de nombreux défis . Sur le marché de la carte de crédit , qui continue de croître fortement , la société perd des parts de marché et voit apparaître des rivaux plus agiles , notamment des jeunes pousses de la fintech . Son produit phare , la carte Platinum , subit l' offensive de la Sapphire , de JPMorgan , dont le nombre de partenaires augmente . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 05/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "prêts à souscrire à des produits bancaires ? s' interroge de son côté Andreas Hackethal . Le défi est d' être considéré par les clients comme un partenaire de confiance . » Et non pas juste comme un troisième compte ouvert par curiosité par une clientèle hyperconnectée . N26 ne communique pas le nombre de clients pour qui il est la banque principale . La confiance , c' est justement le grand atout des banques traditionnelles établies depuis des années sur le marché . Sont -elles déjà hors course ? « Même si leur clientèle augmente vite , les grandes fintech ont encore une très faible part de marché par rapport aux banques traditionnelles » , nuance Christopher Schmitz . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 12/12/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Pour ne pas brûler trop d' argent en publicité et autres stratégies de marketing , telles que les parrainages et les primes à la souscription , les fintech tentent d' autres options . Yomoni a par exemple misé sur un partenariat avec l' agrégateur de comptes bancaires Bankin ' qui a une large base d' utilisateurs et a refondu son site pour le rendre le plus pédagogique possible . Wesave a de son côté abaissé son ticket d' entrée de 10.000 à 300 euros pour être sûr de ne pas laisser passer un épargnant qui voudrait tester son service en y plaçant des sommes relativement réduites . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 05/01/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "L' entreprise compte 160 clients en Europe , parmi lesquels Commerzbank comme la banque mobile berlinoise N26 . La fintech de 320 employés opère actuellement à 80 % en Allemagne et en Autriche , les autorités lui ont déjà donné leur feu vert . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 07/01/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Pas de répit . Alors que les taux bas continuent de rogner leurs marges , les établissements doivent poursuivre leur transformation . Trois nouveaux textes réglementaires , notamment un sur les services de paiement , vont bouleverser le secteur . Les banques mobiles montent en puissance et les établissements devront s' adapter aux nouveaux usages de leurs clients . D'autant que la concurrence des fintech se fait de plus en plus pressante . Après être monté à leur capital en 2017 , voire même après les avoir rachetées , il faudra les intégrer . Enfin , les banques devront revoir leur réseau et leurs systèmes . Dans l' assurance , la consolidation s' intensifie . Quant au secteur public financier , La Banque Postale sera la clef de voûte de l' équilibre général . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 05/02/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Les cinq universités de Hong Kong ont par ailleurs lancé des programmes dédiés à la fintech afin de créer des armées de gens employables par le secteur financier . Hong Kong se donne les moyens de gagner la guerre des talents dans la fintech . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 12/02/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "« Avec la technologie , on peut réduire les coûts opérationnels » , assure -t-il , alors que les banques traditionnelles s' efforcent d' avoir des agences à chaque coin de rue . Coté consommateurs , les habitudes ont également évolué . « Les gens ne veulent plus se déplacer vers une agence . Surtout s' ils peuvent tout faire depuis leur fauteuil » , explique -t-il . Entre-temps , le taux de pénétration des téléphones portables est passé de 5 % à 70 % de la population brésilienne , explique -t-il . Les fintech , comme la sienne , n' ont pas eu de mal à surfer sur cette vague . "