Logo


fintechs
- Nom Commun - DROIT-Justice et Législation | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Finance - Position médiale - Emprunt - 16/03/2016 - Les Echos - SABINE DELANGLADE - Lien -
Contexte : "A chacun ses atouts . « S' ils savent le faire en France , ils y parviendront partout » , a dit à propos de Payfit un investisseur allemand à Oussama Ammar , cofondateur de The Family , un « accélérateur de croissance » qui a pris la jeune pousse sous son aile . Ainsi donc , le fait de savoir s' orienter dans le maquis de la réglementation française pourrait servir de passeport à la brassée de jeunes pousses qui , depuis quelques mois , investissent le terrain du droit . Après les « fintechs » , les « food techs » et les autres , voici les « legal techs » , il s' en crée presque une par jour . N' en jetez plus , la Cour est pleine ! Le notariat français diffuse bien son modèle en Chine , pourquoi cette branche de la French Tech ne s' exporterait -elle pas ? En tout cas , elle y croit , la preuve , la plupart de ses représentants ont déjà abandonné l' usage du français dans leurs intitulés . "


fintechs
- Nom Commun - DROIT-Justice et Législation | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Finance - Position médiale - Emprunt - 23/01/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "« Beaucoup de fintechs sont rachetées par des grands groupes à des niveaux de maturité faibles car elles n' ont pas d' autre option : il n' y a pas d' outil de consolidation des fintechs entre elles en France . Nous restons une forêt de bonsaïs . » , renchérit Lionel Baraban , cofondateur de Famoco . Sur ce sujet , le secrétaire d' Etat fait un diagnostic différent : « Il y a des fonds qui viennent me voir et qui m' indiquent qu' ils n' ont pas accès à vos projets . Il faut travailler à mobiliser plus de fonds français"


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Emprunt - 04/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Des fintechs et des banques déjà positionnées "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Emprunt - 05/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "À n' en pas douter , pour beaucoup de fintechs , la véritable innovation ne provient pas de la technologie , mais des usages en réinventant l' acte de payer et en s' adaptant à de nouveaux contextes d' achat et d' utilisation des comptes bancaires . "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 25/02/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Reste des défis de taille . Le Brexit , d'abord . Ses modalités demeurent aussi incertaines que ses effets sur l' économie . Or les banques comme Lloyds sont d'autant plus vulnérables à l' évolution de la conjoncture domestique qu' elles sont désormais fortement exposées au marché britannique . Le digital ensuite . Alors même que l' « open banking » contraint les banques traditionnelles à partager leurs données avec les fintechs qui viennent les concurrencer , les clients désertent les agences pour basculer vers la banque en ligne . Lloyds a ainsi indiqué qu' elle dépenserait 3 milliards de livres sur trois ans pour pousser les feux sur la tech . RBS de son côté vient de fermer 259 agences et compte investir 800 millions de plus que prévu dans le digital sur deux ans . "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 17/07/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "L' arrivée en masse des fintechs dans de nombreux métiers de la banque donne une réalité musclée au critère de Porter relatif à l' existence de services de substitution ! Les tentatives de « désintermédiation » défient les établissements bancaires , mais ceux -ci sont également en mouvement . D'abord en utilisant les nouvelles possibilités technologiques pour se différencier et mieux maîtriser leurs coûts . Ensuite , en s' intéressant de très près aux fintech qui apportent une vraie valeur ajoutée pour le client . La banque 2.0 est déjà une réalité , comme le montre la montée en puissance de l' utilisation des canaux digitaux"


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | TECHNOLOGIE-Informatique - Position finale - Emprunt - 04/01/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Les banques doivent avoir les compétences techniques , mais aussi culturelles pour construire ces nouvelles expériences client et ces nouvelles offres . Des partenariats entre les banques et des entreprises comme les GAFA ou des fintechs et des géants du commerce peuvent être une partie de la solution . "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | TECHNOLOGIE-Téléphonie - Position médiale - Emprunt - 01/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Les banques dites « traditionnelles » n' ont pas attendu l' arme au pied cette menace sur leurs revenus : au fil des mois , elles ont organisé un comité d' accueil particulièrement fourni , multipliant les nouvelles offres ou les acquisitions pour se positionner sur ce créneau . Pour les banques , il ne s' agissait pas seulement de réagir à ce concurrent , mais aussi de rattraper l' écart avec les fintechs sur le numérique et de répondre aux attentes des consommateurs . "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Finance - Position initiale - Emprunt - 29/01/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Le fournisseur allemand de solutions d' épargne en ligne Raisin pousse ses pions en France . Lundi , à la veille de l' ouverture du salon consacré aux fintechs à Paris , la jeune société a annoncé un partenariat avec la start-up française Linxo , qui offre des services d' agrégation des comptes et de gestion de son budget . "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Finance - Position médiale - Emprunt - 30/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Son plan de bataille se traduit d'abord par de nouveaux investissements : « Nous allons redéployer notre budget informatique pour en allouer au moins la moitié à des investissements . Ces derniers concerneront des projets numériques qui représenteront à la fin du plan 600 millions d' euros par an » , précise François Pérol . L' objectif ? Doter les Banques Populaires et les Caisses d' Epargne d' outils capables de rivaliser avec ceux des fintechs , du crédit immobilier en ligne en passant par des systèmes d' analyse des données des clients pour optimiser les systèmes de notation de crédit ou personnaliser des offres commerciales . "