Logo


blockchains
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance - Position médiale - Emprunt - 08/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Cette levée de fonds vise à donner les moyens au groupe de poursuivre son internationalisation et d' accroître ses investissements en R&D . L' objectif est clair : multiplier par trois la taille de la société dans les cinq ans . Cela passera par un doublement du nombre de salariés et la création , en Amérique du Nord , d' un Lab dédié à l' innovation . Celui -ci aura pour mission d' intégrer , encore plus , l' intelligence artificielle , les blockchains et les data analytics au sein des logiciels commercialisés par l' entreprise . L' ambition est de conquérir de nouveaux clients , au-delà du monde de l' assurance-crédit . "


blockchains
- Nom Commun - TECHNOLOGIE-Informatique | ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Emprunt - 18/12/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : " blockchains en anglais "


blockchains
- Nom Commun - TECHNOLOGIE-Informatique | ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Emprunt - 19/12/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Il y a ceux qui claironnent avoir expérimenté les chaînes de blocs - blockchains en anglais . Et il y a ceux qui l' utilisent au quotidien sans le dire . La start-up Fred de la Compta fait partie de la seconde catégorie . "


bore-out
- Nom Commun - DROIT-Justice et Législation | SANTÉ-Médecine | ÉCONOMIE-Finance - Position initiale - Emprunt - 02/05/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Anciennement responsable des services généraux au sein de l' entreprise Interparfums , Frédéric Desnard dit avoir été isolé , n' ayant « plus aucune tâche » à exécuter . En anglais , c' est le terme « bore-out » qui désigne cet état ; état qui l' a mené à une dépression . Licencié fin septembre 2014 , après un arrêt maladie de sept mois et après 8 ans passés au sein de son entreprise , il réclame aujourd'hui à son ancien employeur le paiement de l' indemnité compensatoire de préavis , de ses congés payés , ainsi que des dommages-intérêts pour harcèlement moral et nullité du licenciement . L' affaire est examinée par le conseil des prud'hommes aujourd'hui à Paris . "


bore-out
- Nom Commun - DROIT-Justice et Législation | SANTÉ-Médecine | ÉCONOMIE-Finance - Position médiale - Emprunt - 02/05/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "« En terme juridique , burn-out ou bore-out n' existent pas » "


bore-out
- Nom Commun - DROIT-Justice et Législation | SANTÉ-Médecine | ÉCONOMIE-Finance - Position médiale - Emprunt - 02/05/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Selon l' économiste et spécialiste du travail Christian Bourion , le bore-out est un mécanisme de destruction qui se met en place quand deux conditions s' opposent : « la première est que vous avez un contrat de travail , la deuxième est que vous n' avez pas d' activité » . "


bore-out
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | CULTURE-Arts Plastiques et Photographie | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position médiale - Emprunt - 18/12/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Commençons par un vocabulaire désormais classique , celui de la disruption ou de la rupture , du burn-out et de sa variante , le bore-out , de l' ubérisation , de l' innovation et de l' inévitable transformation - terme préféré au changement , jugé insuffisamment dynamique . « Le nous se coconstruit » , a -t-on aussi entendu cette année à diverses reprises : à n' en pas douter , "


bore-out
- Nom Commun - SANTÉ-Médecine | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Finance - Position médiale - Emprunt - 16/12/2016 - Les Echos - STEFANO LUPIERI - Lien -
Contexte : "La surcharge de travail est -elle la seule cause de fatigue en milieu professionnel ? Non , elle peut aussi dériver d' une forme d' ennui , comme le montre le syndrome du bore-out . Celui -ci peut être provoqué tant par une « sous-stimulation » du salarié que par un manque d' intérêt prêté à sa tâche qui lui fait se dire à lui-même « ce travail n' est pas digne de moi » . Dans les deux cas , cela peut conduire à un sentiment d' inutilité et de culpabilité , source de fatigue psychologique . Les tensions sur le marché du travail qui poussent des bac + 5 à accepter des postes de bac + 3 favorisent le développement de ce type de situation . "


bore-out
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Finance - Position finale - Emprunt - 29/05/2016 - Les Echos - MARIE-SOPHIE RAMSPACHER - Lien -
Contexte : "A l' heure les entreprises font de la gestion des carrières et des talents leur principal leitmotiv , la multiplication des situations de « bore-out » révèle surtout d' importants dysfonctionnements managériaux . « L' entreprise peine à anticiper l' évolution des organigrammes , car son sujet , c' est l' immédiateté , la réponse au marché . Les lendemains ne font pas partie du spectre . Au besoin , elle saura toujours recruter les ressources nécessaires » , reconnaît ce DRH qui renvoie l' employabilité à la responsabilité individuelle . « Chaque salarié dispose d' un cycle de vie . Il est aussi de son ressort de se remettre en question , de sentir le vent du changement et de soigner ses réseaux pour"


bore-out
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Finance - Position médiale - Emprunt - 29/05/2016 - Les Echos - MARIE-SOPHIE RAMSPACHER - Lien -
Contexte : "Les seniors constituent évidemment une frange de ces salariés ainsi que les femmes - en particulier au retour de congés maternité - mais les trentenaires n' échappent pas non plus au « bore-out » . En particulier ceux qui s' opposent à de nouvelles méthodes de management ou de reporting . « La placardisation traduit en fait une difficulté à clore un contrat de travail , l' entreprise et le salarié ne parvenant pas à faire cesser la relation par le biais d' une rupture conventionnelle ou d' une démission , le placard constitue une sorte de sas de transition » , relate Stella Bisseuil . L' entreprise - qui peut se payer ce luxe - joue la carte du pourrissement en espérant le départ volontaire du collaborateur . « Le placard trahit des"