Logo


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Emprunt - 05/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "À n' en pas douter , pour beaucoup de fintechs , la véritable innovation ne provient pas de la technologie , mais des usages en réinventant l' acte de payer et en s' adaptant à de nouveaux contextes d' achat et d' utilisation des comptes bancaires . "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 17/07/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "L' arrivée en masse des fintechs dans de nombreux métiers de la banque donne une réalité musclée au critère de Porter relatif à l' existence de services de substitution ! Les tentatives de « désintermédiation » défient les établissements bancaires , mais ceux -ci sont également en mouvement . D'abord en utilisant les nouvelles possibilités technologiques pour se différencier et mieux maîtriser leurs coûts . Ensuite , en s' intéressant de très près aux fintech qui apportent une vraie valeur ajoutée pour le client . La banque 2.0 est déjà une réalité , comme le montre la montée en puissance de l' utilisation des canaux digitaux"


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | TECHNOLOGIE-Téléphonie - Position médiale - Emprunt - 01/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Les banques dites « traditionnelles » n' ont pas attendu l' arme au pied cette menace sur leurs revenus : au fil des mois , elles ont organisé un comité d' accueil particulièrement fourni , multipliant les nouvelles offres ou les acquisitions pour se positionner sur ce créneau . Pour les banques , il ne s' agissait pas seulement de réagir à ce concurrent , mais aussi de rattraper l' écart avec les fintechs sur le numérique et de répondre aux attentes des consommateurs . "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Finance - Position médiale - Emprunt - 30/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Son plan de bataille se traduit d'abord par de nouveaux investissements : « Nous allons redéployer notre budget informatique pour en allouer au moins la moitié à des investissements . Ces derniers concerneront des projets numériques qui représenteront à la fin du plan 600 millions d' euros par an » , précise François Pérol . L' objectif ? Doter les Banques Populaires et les Caisses d' Epargne d' outils capables de rivaliser avec ceux des fintechs , du crédit immobilier en ligne en passant par des systèmes d' analyse des données des clients pour optimiser les systèmes de notation de crédit ou personnaliser des offres commerciales . "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | CULTURE-Architecture et Urbanisme | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Emprunt - 23/01/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Face à ces recommandations , plusieurs plates-formes ont déjà réagi , déplorant la mauvaise image donnée par certains promoteurs et rappelant leurs engagements . Pour améliorer la situation , des fintechs comme WiSEED ont proposé de permettre aux plates-formes l' accès à la base de la Banque de France , afin de connaître en amont les incidents de paiement des promoteurs financés . Elles ont également proposé d' être audités sur leur situation financière au moment du financement des projets . "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DÉFENSE-Conflits Armés Contemporains | SCIENCES-Météorologie et Catastrophes Naturelles - Position finale - Emprunt - 31/03/2015 - Les Echos - SHARON WAJSBROT VÉRONIQUE CHOCRON - Lien -
Contexte : "Les « fintechs » , une menace pour les banques ? "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Emprunt - 08/12/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "« L' utilisation de cette technologie permettra aux fintechs et aux autres acteurs financiers d' offrir de nouvelles solutions pour les échanges de titre - des solution plus rapides , moins chères , plus transparentes et plus sûres . ' , s' est félicité le ministre de l' économie Bruno Le Maire . L' ordonnance entrera en vigueur le 1 juillet 2018 . D' ici les décrets d' application seront rédigés . « La blockchain présente des caractéristiques intéressantes en termes d' infalsifiablilité , de traçabilité et de d' authentification . Tout l' enjeu est désormais de bien fixer les exigences précises dans les décrets d' application »"


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 04/09/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Dans ce scénario , les banques survivraient et resteraient même incontournables dans les services financiers . Mais leur rôle deviendrait moins visible , réduit à celui de simple prestataire de services . Elles mettraient leurs savoir-faire au profit de fintechs ou de géants de l' internet qui se réserveraient la relation au consommateur final . Souvent taxée de scénario catastrophe , cette évolution a en réalité déjà commencé préviennent les auteurs de l' étude . « La croissance des plateformes de paiement a fait que les banques ont fourni des services support en trésorerie ou en conformité » , souligne le document . De même , « les banques ne sont que l' un des nombreux véhicules financiers dont peut se servir un robo-advisor ( conseil financier automatisé , NDLR ) pour répondre aux besoins financiers de ses clients »"


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Industrie - Position initiale - Emprunt - 04/09/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Les banques pourraient avoir du mal à résister à la vague des fintechs "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Industrie - Position initiale - Emprunt - 04/09/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Les autorités financières posent les questions qui fâchent . Dans un style parfaitement diplomatique , le Comité de Bâle se demande , ni plus ni moins , si les banques parviendront , à terme , à résister à l' assaut des fintechs . L' instance se concertent tous les régulateurs financiers de la planète indique , dans un récent document soumis à consultation , ses cinq scénarios , du plus optimiste pour les banques , au plus sombre . Surprise , pour le gendarme de la finance , les hypothèses les plus noires ne sont pas toujours les plus improbables . Revue de détail . "