Logo


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 04/09/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Dans ce scénario , les banques survivraient et resteraient même incontournables dans les services financiers . Mais leur rôle deviendrait moins visible , réduit à celui de simple prestataire de services . Elles mettraient leurs savoir-faire au profit de fintechs ou de géants de l' internet qui se réserveraient la relation au consommateur final . Souvent taxée de scénario catastrophe , cette évolution a en réalité déjà commencé préviennent les auteurs de l' étude . « La croissance des plateformes de paiement a fait que les banques ont fourni des services support en trésorerie ou en conformité » , souligne le document . De même , « les banques ne sont que l' un des nombreux véhicules financiers dont peut se servir un robo-advisor ( conseil financier automatisé , NDLR ) pour répondre aux besoins financiers de ses clients »"


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Industrie - Position initiale - Emprunt - 04/09/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Les banques pourraient avoir du mal à résister à la vague des fintechs "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Industrie - Position initiale - Emprunt - 04/09/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Les autorités financières posent les questions qui fâchent . Dans un style parfaitement diplomatique , le Comité de Bâle se demande , ni plus ni moins , si les banques parviendront , à terme , à résister à l' assaut des fintechs . L' instance se concertent tous les régulateurs financiers de la planète indique , dans un récent document soumis à consultation , ses cinq scénarios , du plus optimiste pour les banques , au plus sombre . Surprise , pour le gendarme de la finance , les hypothèses les plus noires ne sont pas toujours les plus improbables . Revue de détail . "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Industrie - Position médiale - Emprunt - 04/09/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Une coopération en bonne intelligence . Dans ce troisième scénario , le Comité de Bâle décrit peu ou prou ce qui se déroule actuellement dans le secteur financier : les acteurs traditionnels et les fintechs parviennent à cohabiter , et construisent ensemble l' innovation , notamment au travers de la mise en place d' API . Toutes sortes de partenariats sont sur la table . Problème , cet équilibre des forces tient tant que chaque acteur reste dans sa ligne et ne cherche pas à phagocyter la relation au client final . "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 23/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Problème , alors que l' objectif énoncé par ces plateformes de révolutionner la relation-client semble parfaitement atteint , la notion de personnalisation du conseil apparaît , elle , plus fragile . Tandis que Nalo assure pouvoir proposer à ses clients une véritable allocation sur-mesure adaptée à chaque situation personnelle , le reste de ces fintechs l' admet volontiers : elles restent sur une gestion pilotée . « Avec dix profils déterminés selon un niveau d' exposition au risque plus ou moins conséquent , nous offrons déjà à nos épargnants plus de possibilités de choix qu' un établissement traditionnel » , détaille Sébastien d' Ornano . « Notre capacité de personnalisation se trouve donc dans notre aptitude à faire évoluer nos clients rapidement d' un profil à l' autre » . Un avis que partage Jonathan Herscovici . « L' important , et c' est ce à quoi s' attachent précisément les fintechs spécialisées dans le"


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 23/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Pour Sébastien d' Ornano , président de Yomoni , « nous éliminons , de par le recours aux algorithmes , la part d' affect qui intervient dans toutes décisions et tous conseils humains . Ce qui fait finalement des fintechs et des CGP des interlocuteurs complémentaires » . Une complémentarité que ne manque pas non plus de souligner le Pôle de compétitivité Finance Innovation pour lequel les robo-advisors représentent une réelle opportunité pour le marché de la gestion patrimoniale en permettant notamment aux CGP de « repenser leur relation client et ainsi d' acquérir de nouveaux clients ou encore de développer leur clientèle existante en leur apportant une plus-value accrue » . En témoigne l' initiative de Primonial qui , depuis février , propose avec la plateforme Link by Primonial un robot-conseiller dédié aux seuls clients des CGP . "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position initiale - Emprunt - 23/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Placements : les fintechs au banc d' essai "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position médiale - Emprunt - 23/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Nous sommes , de manière générale , deux à trois fois moins cher qu' une banque » , indique Jonathan Herscovici ( 1 , 5 % par an , par exemple , chez WeSave , 1 , 65 % chez Nalo , de 0 , 6 à 1 , 6 % chez Yomoni . ) . Si cet écart tarifaire s' explique en partie par une charge de personnel moins importante du fait de la dématérialisation des procédures ( souscription , demande de rachats . ) , elle trouve principalement son origine dans les supports d' investissement privilégiés par ces fintechs . A savoir , les ETF , connus pour leur frais de gestion annuels nuls ou quasi-nuls ( 0 , 4 % en moyenne par an ) . "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position médiale - Emprunt - 23/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "« Ces sociétés ont vocation à diffuser à moindre coût des outils d' allocation de portefeuille qui étaient , il y a peu encore , uniquement proposés aux clients dits ' haut de gamme ' » explique Maximilien Nayaradou , directeur des Projets R & D du Pôle de compétitivité Finance Innovation . Mais pas seulement , insiste Jonathan Herscovici , président de WeSave . « Nous voulons aussi apporter de la transparence aux particuliers en leur fournissant une expérience client améliorée par rapport aux banques traditionnelles » . Et , pour ce faire , les fintechs s' appuient largement sur l' usage de la technologie . "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | COMMUNICATIONS MÉDIATIQUES-Télévision - Position finale - Emprunt - 09/06/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "As this technology enables to authenticate transactions in a decentralised manner , it can have consequences on any activity involving a trusted third party . In that regard , we do not operate in the payment and clearing businesses , which are the fields that are the most at stake . More broadly , the numerous disruptive technological innovations currently emerging and the fintechs taking control of them constitute an opportunity to do our job more quickly , at a lower cost , and even to open new fields of expertise . Our job is continuingly evolving but it never changes completely . Goldman Sachs remains first and foremost a bank , but when I say that we are a technological company , this means technologies are in our DNA . By the way , they mobilize a third of our workforce and this is not new . "