Logo


chatbot
- Nom Commun - TECHNOLOGIE-Internet | ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce - Position médiale - Emprunt - 20/02/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Encore une fintech française que les banques scrutent certainement de près . La jeune pousse française Bruno a intégré à l' application Facebook Messenger un « chatbot » qui doit aider les internautes à épargner . "


chatbot
- Nom Commun - TECHNOLOGIE-Internet | ÉCONOMIE-Finance | ÉDUCATION-Enseignements Supérieurs - Position finale - Emprunt - 24/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "L' appli Umbrella aide les personnes déplacées à trouver des interlocuteurs sécurisés pour répondre en cas d' urgence . All Industries les aide à s' intégrer en apprenant la culture et la langue du pays d' accueil via à un chatbot . Les entrepreneurs français se montrent également créatifs , comme avec QuickBed , qui se définit comme une plate-forme de gestion pour les établissements sociaux , ou Konexio , qui dispense des cours en technologies de l' information et de la communication ( TIC ) . "


chatbot
- Nom Commun - TECHNOLOGIE-Internet | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | TECHNOLOGIE-Informatique - Position finale - Emprunt - 30/09/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Si un dommage arrive , le chatbot est logiquement le support proposé pour récolter les informations nécessaires - tels que des détails concernant le bien volé ou endommagé dans le cadre d' une assurance habitation - à la prise en charge de celui -ci , pour signer la déclaration et se faire indemniser . Reste à voir avec quelle aisance les Américains passeront de l' humain aux bots pour gérer leur assurance . Le service vient d' être lancé à New York et sera étendu à d' autres états en fonction du succès rencontré . "


chatbot
- Nom Commun - TECHNOLOGIE-Internet | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | TECHNOLOGIE-Informatique - Position finale - Emprunt - 21/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "« Je ne pensais pas que l' adoption serait aussi rapide » , reconnaît le patron de l' Acsel à la lecture de ces chiffres . 48 % des internautes interrogés disent faire confiance à la fiabilité des informations délivrées par les chatbot . Pour comparaison , ils sont seulement 29 % à dire faire confiance aux informations lues sur les réseaux sociaux . "


chatbot
- Nom Commun - TECHNOLOGIE-Internet | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | TECHNOLOGIE-Informatique - Position initiale - Emprunt - 21/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Un internaute français sur quatre a déjà discuté avec un chatbot "


chatbot
- Nom Commun - TECHNOLOGIE-Internet | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | TECHNOLOGIE-Informatique - Position médiale - Emprunt - 30/09/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Les chatbot - ou robots conversationnels - sont aujourd'hui de véritables outils marketing à disposition des entreprises , qui créent de nouvelles formes d' interactions personnalisées entre les marques et les internautes ( ou mobinautes ) . Les promesses sont variées : soulager les humains de tâches peu valorisantes , accélérer le temps de réponse aux clients en passant en temps réel . "


chatbot
- Nom Commun - TECHNOLOGIE-Internet | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | TECHNOLOGIE-Informatique - Position médiale - Emprunt - 21/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Cependant , « les internautes français apprécient l' usage sans être dupes » , note Cyril Zimmermann , le président de l' Acsel . Pour 75 % des internautes , les entreprises qui proposent d' entrer en contact avec un chatbot cherchent à faire des économies sur la relation client . En regard , 68 % des internautes considèrent que ces sociétés renvoient une image de modernité et 58 % qu' elles cherchent à faciliter la vie de leurs consommateurs ou usagers . "


chatbot
- Nom Commun - TECHNOLOGIE-Internet | TECHNOLOGIE-High Tech | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Emprunt - 10/04/2016 - Les Echos - JACQUES HUBERT-RODIER - Lien -
Contexte : "de 1 , 6 milliard de personnes , réparties au quatre coins de la planète . Son empire n' a que douze ans et déjà le nouvel empereur , Marc Zuckerberg , comme le représente en couverture « The Economist » , pense à de nouvelles conquêtes . L' ambitieuse campagne de Facebook passe aujourd'hui par la connexion électronique des habitants des pays pauvres grâce à des relais emportés par des drones propulsés par l' énergie solaire . Mais le jeune patron ( trente et un ans ) du réseau social parie aussi lourdement sur l' intelligence artificielle et le « chatbot » ( robot conversationnel ) . « Cette volonté de domination , écrit l' hebdomadaire britannique , le conduira nécessairement à rentrer en conflit avec les autres grands empires technologiques du globe , Google en particulier . Et la bataille à venir façonnera l' avenir du numérique pour toute la planète . » Mais Facebook n' est pas seulement menacé par cette rivalité . Comme les autres géants de l' Internet , Google ou encore Microsoft , il y a l' autre risque , celui d' être attaqué sur les possibles atteintes à la vie privée et la sûreté des"


chatbot
- Nom Commun - TECHNOLOGIE-Internet | TECHNOLOGIE-High Tech | ÉDUCATION-Enseignements Primaires et Secondaires - Position médiale - Emprunt - 25/03/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Mais l' enthousiasme du géant du web avec ce « chatbot » est retombé 24 heures après son lancement le 23 mars . Microsoft a faire taire son intelligence artificielle après que celle -ci multiplie les diatribes haineuses ou racistes sur la base de ce que lui enseignaient des personnes mal intentionnés . "


chatbot
- Nom Commun - TECHNOLOGIE-Internet | TECHNOLOGIE-High Tech | TECHNOLOGIE-Informatique - Position médiale - Emprunt - 11/05/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "« Bot » vient du mot robot . Il s' agit d' une « appli » invisible qui reprend potentiellement toutes les fonctionnalités d' une application classique . Pourquoi invisible ? Parce qu' elle se cache dans une interface de messagerie , autrement dit de « chat » . D'ailleurs , on parle aussi de « chatbot » ou de « chatterbot » . Ces services conversationnels intégrés fonctionnent grâce à un programme d' intelligence artificielle ( d' le terme robot ) , parfois supervisée et enrichie par l' homme . Leur utilisation est simple et presque transparente . Du coup , « l' application devient ringarde » , assure Marjolaine Grondin , la cofondatrice d' Hello Jam , une appli invisible qui revendique 50.000 utilisateurs . "