Logo


foodtech
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉDUCATION-Enseignements Supérieurs | TECHNOLOGIE-Internet - Position médiale - Emprunt - 28/11/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Les deux pépites foodtech aidées par Paul Bocuse , startup "


foodtech
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | INTERNATIONAL-Europe | LOISIRS-Sport - Position médiale - Emprunt - 05/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Partenariat avec la foodtech "


foodtech
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | LOISIRS-Sport | ÉCONOMIE-Finance - Position initiale - Emprunt - 31/12/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Profil d' entrepreneur : start-up innovante francilienne , de moins de 3 ans développant des produits et/ou services BtoC dans le gaming , le mobile , la foodtech , le growth hacking . "


foodtech
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | POLITIQUE-Etat et Gouvernement | ÉCONOMIE-Finance - Position initiale - Emprunt - 13/07/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Medtech , cleantech , fintech , foodtech . jamais le suffixe « tech » n' aura autant fleuri que ces derniers mois . À elles seules , ces quatre lettres illustrent parfaitement la puissance d' innovation qu' apportent aujourd'hui les nouvelles technologies et leur capacité à chambouler les modèles économiques de secteurs pourtant parfaitement établis . "


foodtech
- Nom Commun - TECHNOLOGIE-Internet | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Emprunt - 25/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "FOODTECH : « La foodtech est encore récente . [ . ] Y a -t-il des start-up , aujourd'hui , qui ont émergé en France sur cette thématique ? Non , pas encore . Mais il y en a beaucoup qui sont en train de se fédérer , de se structurer » , déclare Xavier Boidevezi , qui est aussi secrétaire national de la foodtech au sein de la French Tech . "


food-truck
- Nom Commun - CULTURE-Musique | CULTURE-Cinéma et Théâtre | ÉCONOMIE-Finance - Position initiale - Emprunt - 25/09/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Les 40 ans du film « Grease »Pourtant aujourd'hui , sa société compte trois permanents en CDI et une personne en CDD . La caisse de retraite des gens du spectacle et des medias , Audiens , lui a décerné son prix Culture et Innovation en 2015 . Et cette rentrée , son programme est chargé avec également un évènement autour de « Jurassic Park » les 17-18 octobre , toujours au Grand Rex et déjà un projet autour des 40 ans du film « Grease » à la Villette , avec stand de coiffure , food-truck , cours de danse , projection , et chorégraphie live . "


food-truck
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | CULTURE-Gastronomie | DÉFENSE-Militaire - Position finale - Emprunt - 07/02/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "difficilement viable , c' est plus un canal de distribution complémentaire ou un moyen de démarrer en testant un concept de cuisine » . Bernard Boutboul , qui dirige Gira Conseil est plus lapidaire . « Chez nous , ca ne marche pas » assène -t-il . Les raisons ? Un investissement initial trop cher ( 50 à 80.000 euros pour un camion ) , des charges sociales trop lourdes , des modes de consommation inadaptées , des villes qui ne jouent pas le jeu et des chiffre d' affaires qui ne décollent pas . « Les ventes moyennes des food-truck tournaient à peine autour de 80.000 euros en 2012 » estime Bernard Boutboul . « Certains se sont lancés dans l' aventure comme on crée une start-up , or , le métier est difficile » renchérit Kristin Frederick , qui reste aujourd'hui encore la success story du secteur . Pleine d' ambition , elle vise deux nouvelles ouvertures . de restaurants cette année . "


food-truck
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | CULTURE-Gastronomie | DÉFENSE-Militaire - Position médiale - Emprunt - 07/02/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "La folie food-truck est -elle déjà finie ? L' engouement des années 2012-2013 semble révolu . Parmi les stars alors sous les feux des projecteurs , Daily Wagon , le Camion Gourmand , le Cou de la Girafe , Cantine California , Mozza&Co , . combien continuent à sillonner les routes ? Difficile d' avoir des chiffres sur le secteur , mais le cabinet Gira Conseil , spécialisé dans la restauration , estime que sur les 180 à 200 food-trucks qui battaient le pavé dans la région parisienne , il n' en reste plus qu' une quarantaine . Malgré le flou des chiffres"


food-truck
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | CULTURE-Gastronomie | LOISIRS-Sport - Position médiale - Emprunt - 27/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Blanquette de veau , pintade sautée au porto , tarte aux pommes . Après les gares de Clamart ( 92 ) , Saint-Quentin-en-Yvelines ( 78 ) et Colombes ( 92 ) , la roulotte bleue illustré d' effigies de sympathiques papies et mamies , propose ses bons petits plats d' antan dans la gare Montparnasse depuis février 2017 . Créé en 2015 par Arthur Juin et Jean de Guerre , deux entrepreneurs de 27 ans , Nos Grands-Mères ont du Talent est dans les gares . « Au départ , notre idée était de vendre dans un food-truck , mais les contraintes d' emplacement étaient trop compliquées » explique Arthur Juin . Le concept : faire revivre les recettes de nos grands-mères . Avec une originalité , recruter principalement des seniors . Sur les dix salariés actuels , six ont plus de 45 ans . Les recettes sont élaborées avec l' aide de grands-parents , dénichées lors des ateliers cuisine au siège , à Issy-les-Moulineaux , et d' un chef cuisinier . Elles sont ensuite élaborées par des traiteurs et vendues moins de dix euros . La start-up a grandi . « Nous avons désormais la stabilité financière ,"


food-truck
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie | CULTURE-Gastronomie - Position médiale - Emprunt - 07/02/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Alors qu' avant on avait une clientèle très néophyte , elle est devenue plus professionnelle » , explique Hervé Diers , fondateur de l' entreprise en 1991 . Cette société , implantée à Hazebrouck , compte à son palmarès la fabrication de la friterie Chez Momo de « Bienvenue chez les Ch'tis » , celle des « Tuche » ou encore de « Camping 2 » . La société vend 250 véhicules par an : pour moitié des camions-magasins pour marchés , le reste se répartissant entre les friteries - tradition indétrônable dans le Hauts-de-France - et tous types de food-truck , du triporteur au camion pizza . Hedimag , qui emploie 30 salariés - carrossier , menuisier , électricien , poseur de matériel alimentaire , pour le gaz , ou le froid - pour 7 , 3 millions d' euros de chiffre d' affaires , transforme les châssis standards en fonction des demandes . Avec Hedicom , qui s' occupe du marquage de véhicules et Locdif , pour la maintenance et de la location , le groupe emploie au total 50 personnes , pour 9 , 3 millions d' euros de volume d' affaires au total . "