Logo


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 03/04/2017 - Le Monde - ISABELLE CHAPERON ET VÉRONIQUE CHOCRON - Lien -
Contexte : "Longtemps le Crédit mutuel Arkéa a fait figure d' exception en prenant pied dans une myriade de fintechs . Le groupe bancaire breton a misé dès 2011 sur Prêt d' Union ( rebaptisé depuis Younited Credit ) . Il est aussi le premier à avoir réalisé un investissement de poids , en déboursant plus de 50 millions d' euros pour l' acquisition de 86 % de la cagnotte en ligne Leetchi , en septembre 2015 . "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt - 24/10/2017 - La Tribune - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "ON NE PEUT PAS LES IGNORER Mais pas encore de grands noms institutionnels . On avait évoqué Goldman Sachs par exemple il y a quelques semaines mais c' est une exception . À Londres , les grandes institutions ne veulent pas traiter les monnaies virtuelles , du coup les fintechs qui gravitent autour de la blockchain et des monnaies virtuelles doivent se reporter sur des places plus exotiques comme Gibraltar , la Pologne ou encore la Bulgarie . C' est assez frappant ce qui se passe sur les crypto-currencies . À part les spécialistes et les adorateurs , tout le monde est perdu et . Lire la suite sur MonFinancier . com "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position médiale - Emprunt - 03/04/2017 - Le Monde - ISABELLE CHAPERON ET VÉRONIQUE CHOCRON - Lien -
Contexte : "IL y a encore deux ou trois ans , les plans stratégiques publiés par BNP Paribas , Crédit agricole et autre BPCE faisaient fi de l' effervescence de ces petites sociétés innovantes surfant sur le numérique , en proposant des services financiers plus astucieux , moins coûteux . Puis , après les avoir ignorées , les grandes institutions financières ont un temps redouté d' être court-circuitées par la stratégie de niche des fintechs . Une tactique qui consiste à s' immiscer dans la relation bancaire en ciblant les zones d' insatisfaction pour les clients et de rentabilité élevée pour les banques ( du transfert d' argent au crédit à la consommation en passant par le compte courant low-cost ) . Désormais , les grandes banques sont prêtes à casser leur tirelire pour racheter les jeunes pousses qui ont su , comme Compte-Nickel , capter un flux important de clientèle et installer un modèle économique en un temps record . "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | LOISIRS-Sport - Position finale - Emprunt - 01/02/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "piste , surfer sur la directive européenne sur les services de paiement ( « DSP2 » ) , qui permet à des acteurs non bancaires d' accéder aux comptes bancaires et même de déclencher des versements via un agrégateur bancaire . « Il peut s' agir de pédagogie en direction d' une population très large , tout comme de mettre en place des systèmes d' alerte plus sophistiqués si l' on voit par exemple qu' un client laisse " dormir " ses liquidités » , poursuit Sébastien d' Ornano . Problème , selon le « Financial Times » , les fintechs craignent que le texte final de DSP2 ne soit à l' arrivée beaucoup moins révolutionnaire qu' attendu . La concurrence se joue aussi dans les coulisses des régulateurs européens . "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | LOISIRS-Sport - Position médiale - Emprunt - 01/02/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Les « barbares » de la finance s' attaquent à une nouvelle citadelle . Après avoir défié les banques sur le front des moyens de paiement ou du prêt aux entreprises , les fintechs se font de plus en plus pressantes en matière de conseil en patrimoine . En France , ce terrain de jeu est investi pour l' heure par une dizaine de « robo-advisors » - ces conseillers en patrimoine numériques qui entendent démocratiser la gestion de fortune - , dont les actifs gérés restent pour l' heure relativement modestes . Mais le danger reste réel : les technologies progressent rapidement , et les pionniers américains du secteur parlent déjà en milliards de dollars gérés . Autres concurrents de fait sur ce marché bourgeonnant : les banques en ligne qui cherchent à étoffer leurs"


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 30/06/2016 - La Tribune - PAR CYRIL TRAMON - Lien -
Contexte : "Espérons qu' un jour nouveau se lève sur la finance européenne , plein de promesse pour Paris . Le retour de ces talents de la finance , formés à la City , la meilleure école et le meilleur « championnat » de banquiers , serait forcément porteur d' espoirs pour notre économie et nos fintechs nationales . "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 16/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Reste que la jeune pousse , soutenue par le Crédit Mutuel Arkéa et La Financière de l' Echiquier , n' est pas encore rentable . Elle pense le devenir en ayant 10 fois plus d' encours sous gestion ( 350 millions d' euros ) . D' l' importance , pour elle comme pour d' autres fintechs qui s' adressent directement à l' investisseur final ( B to C ) , d' élargir rapidement sa clientèle . Pour ce faire , Yomoni , peut compter sur un ticket d' entrée assez bas , à 1.000 euros dans l' offre de base et 300 euros pour les clients qui ouvrent un contrat d' assurance-vie pour leurs enfants . La société mise par ailleurs sur les recommandations et les alliances . Yomoni a ainsi noué un partenariat avec Vie Plus , pour conquérir les conseillers en gestion de patrimoine indépendants et s' est alliée avec la fintech Bankin '"


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position médiale - Emprunt - 31/05/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Nouveaux modes de financement , banques en ligne , réseaux sociaux , utilisation des appareils mobiles : beaucoup d' entrepreneurs attendent que des entreprises extérieures à la finance apportent un changement au milieu bancaire . Les banques traditionnelles sont confrontées à l' émergence de nouveaux acteurs non bancaires qui traitent des transactions entre acheteurs et vendeurs en temps réel et sans aucune intervention des banques . La tendance lourde est à la désintermédiation , des acteurs comme les fintechs , sont par exemple plus à même de séduire cette nouvelle génération ' start-up ' . Ainsi écartées de ces transactions , les banques perdent l' accès aux informations clients ainsi qu' à une part importante de leur cœur de métier . "


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | TECHNOLOGIE-Informatique - Position finale - Emprunt - 09/09/2016 - Le Figaro - AURÉLIEN FERRON 1 - Lien -
Contexte : "Par un savant mélange de finance et de technologie , une poignée de fintechs ( start-up spécialisées dans les technologies financières ) rêvent de révolutionner le monde de l' épargne . Leur constat est simple . Beaucoup d' épargnants ont suffisamment de temps devant eux pour supporter une dose de risque leur permettant d' envisager de la performance sur le long terme . Et n' ont aucun intérêt à se contenter de produits d' épargne sans risque , aux rendements faméliques ( livret A , fonds en euros . ) . Leur ambition est donc de proposer au plus grand nombre des services financiers optimisés , en mesure de répondre aux problématiques de chacun"


fintechs
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | TECHNOLOGIE-Informatique - Position médiale - Emprunt - 20/03/2017 - Le Figaro - DANIÈLE GUINOT - Lien -
Contexte : "Les établissements bancaires assistent à l' arrivée de nombreuses start-up spécialisées dans la finance , les fintechs , qui proposent des produits financiers et des solutions de paiement . "