Logo


blockchain
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Emprunt - 13/04/2017 - La Tribune - PAR COLLECTIF - Lien -
Contexte : "Nous , entrepreneurs , investisseurs et acteurs du numérique voulons hisser laFrance au premier rang des nations digitales et faire du numérique , un levier dedéveloppement et de croissance pour notre pays . Nous vivons en effet les prémisses d' une révolution industrielle majeure , dont l' ampleur va bien au-delà des technologies sous-jacentes ( intelligence artificielle , big data , blockchain , objets connectés , cloud , etc . ) et qui nous conduit à un changement de paradigme profond de nos sociétés tant au niveau économique que sociétal . Que l' on ne se trompe pas , soit nos institutions , nos entreprises et toute la société accompagnent cette transition pour que la France en devienne un des leaders , soit nous subirons l' hégémonie des nations qui en ont déjà compris les enjeux ( les Etats-Unis , la Chine , Grande-Bretagne , Israël , Suède , . )La France est forte de ses institutions mais ces dernières sont souvent"


blockchain
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Emprunt - 28/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "l' utilisation de la blockchain "


blockchain
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Emprunt - 03/12/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "' utiliser la blockchain "


blockchain
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Emprunt - 24/10/2015 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Néanmoins , les banques françaises n' imaginent pas voir émerger les premières applications avant trois ans . « Les conditions pour que le blockchain devienne une solution industrielle pérenne ne sont pas réunies . Il faut encore s' assurer que cette technologie peut assumer de traiter de très importants volumes de transaction . Par ailleurs , le caractère décentralisé du réseau ne garantit pas complètement sa sécurité : que se passerait -il si un acteur tiers prenait le contrôle de la moitié de ce réseau par exemple ? » , interroge Yann Sénant . La question se pose donc de savoir s' il faut enrichir ou sécuriser le protocole du blockchain voire lui préférer un autre protocole . "


blockchain
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Emprunt - 02/02/2016 - Les Echos - ANNE DRIF - Lien -
Contexte : "hackathons » , des séances collaboratives de programmation avec des clients corporates et des FinTech . Les premiers ont porté sur le Big Data pour les clients de la gestion d' actifs . « Les institutionnels sont inondés de données de marché , explique Rudi Collin , ce qui fait du Big Data un outil intéressant pour ce secteur . En revanche , pour la banque d' affaires , nous conduisons déjà depuis plusieurs mois des prototypes en interne et nous en ferons un usage propre . » Autre sujet majeur , le système d' enregistrement sécurisé des transactions « blockchain » . Dans ce domaine , BNP Paribas a identifié des applications évidentes pour la compensation de titres , mais aussi pour le « trade finance » ( opérations de commerce international ) afin de certifier des transactions menées avec des fournisseurs à l' autre bout du monde . Deux start-up pourraient ainsi devenir les futurs partenaires de la banque , Skuchain et Ethtore . "


blockchain
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Emprunt - 05/04/2016 - Les Echos - ANNE DRIF - Lien -
Contexte : "Ce test tombe à point nommé . Le seuil du financement participatif va être porté de 1 million d' euros à 2 , 5 millions d' euros , sous l' impulsion de Bercy . « Cela va permettre de concentrer sur les plates-formes les levées de fonds des entrepreneurs , qui jusqu' à présent devaient le plus souvent sortir de notre circuit pour se financer auprès des investisseurs professionnels . Cela n' était possible qu' avec un système de tenue de compte transparent et efficient » , se félicite Benoît Bazzocchi . Enfin , la « blockchain » donnera un coup d' accélérateur au « crowdfunding » : créer un marché « secondaire » les investisseurs pourront se revendre les crédits , fluidifiant et fiabilisant un peu plus ce mode de financement . "


blockchain
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Emprunt - 08/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Cependant , de nombreuses start-up sont déjà en train de surfer sur les concepts liés à la blockchain et nous devons en tant que sociétés innovantes nous en emparer en Europe pour ne pas laisser à l' Asie l' avantage dans ces domaines . Nos start-up ne seront que renforcées si l' Europe ouvre un cadre réglementaire leur permettant de grandir et d' innover en sécurisant leurs marchés par une bienveillance certaine et la mise en place de fonds dédiés à ces technologies décentralisées . "


blockchain
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce - Position initiale - Emprunt - 24/10/2015 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "BNP Paribas et Société Générale planchent sur les applications la technologie blockchain . "


blockchain
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce - Position initiale - Emprunt - 05/04/2016 - Les Echos - ANNE DRIF - Lien -
Contexte : "BNP Paribas va tester la « blockchain » pour les levées de fonds des PME , Banque - Assurances "


blockchain
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce - Position médiale - Emprunt - 24/10/2015 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Si les banques américaines sont celles qui communiquent le plus sur le sujet , les établissements français , en particulier ceux qui ont une activité de banque d' investissement importante , planchent aussi activement sur la technologie des blockchain qui supporte la devise Bitcoin . « Il est trop tôt pour dire si le blockchain sera l' internet de la transaction bancaire mais cette technologie a beaucoup d' atouts qui expliquent que les banques s' y intéressent de près : les transactions peuvent être faites en temps réel , à moindre coût et de manière sécurisée grâce au réseau décentralisé d' ordinateurs chargés de les valider » , explique Yann Sénant , directeur associé du BCG . "