Logo


frexit
- Nom Propre - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | POLITIQUE-Etat et Gouvernement - Position médiale - Morphosémantique, Emprunt - 19/04/2017 - La Tribune - PAR PHILIPPE MABILLE - Lien -
Contexte : "à la roulette ( russe ) l' avenir européen de la France . Si le leader d' En marche ! parvient à se hisser au second tour , il sera , quel que soit son adversaire , le candidat de l' Europe , ce qui risque d' être un lourd fardeau à porter . Certains disent même que est le danger pour le plus jeune des postulants à l' Élysée : se laisser enfermer dans un second tour pour ou contre la participation à l' euro et à l' Europe , en somme une sorte de référendum sur le frexit avant l' heure , piège dans lequel Marine Le Pen se fera une joie de chercher à l' enfermer . Mais pourra -t-il l' éviter ? "


frexit
- Nom Propre - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Morphosémantique, Emprunt - 22/02/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Inversement , un « frexit » mettrait les vendeurs de CDS sous pression . « Il n' y a pas de vendeurs structurels de CDS sur la dette de l' Etat français . Ceux qui le font actuellement sont plutôt des investisseurs opportunistes , qui voient l' occasion d' empocher une prime facilement » , estime Jérôme Legras . "


frexit
- Nom Propre - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Morphosémantique, Emprunt - 22/02/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Pour autant , si le scénario improbable d' un « frexit » se matérialisait , les assurés ( acheteurs de CDS sur la dette française ) seraient -ils indemnisés ? Saul Doctor , spécialiste de ces instruments chez JP Morgan , estime que oui . « Un changement de devise [ pour le remboursement de la dette , NDLR ] accompagné d' une dépréciation de la devise serait un motif de déclenchement des CDS , que ce soit pour les contrats de 2003 ou ceux de 2014 » , explique -t-il . En 2014 , l' Isda , l' association qui régit les contrats de CDS , a revu ses règles"


frexit
- Nom Propre - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Morphosémantique, Emprunt - 08/03/2017 - Le Figaro - LEFIGARO.FR - Lien -
Contexte : "Le « frexit » signifierait la fin de la zone euro , voire de l' Union européenne . "


frexit
- Nom Propre - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Morphosémantique, Emprunt - 19/04/2017 - La Tribune - PAR JEAN-YVES PAILLé - Lien -
Contexte : "Fidèle à sa position frexit , il penche pour un arrêt des " déremboursements de médicaments imposés par l' Union européenne " . Une mesure néanmoins difficile à comprendre puisqu'un éventuel déremboursement est préconisé par la Haute autorité de santé , puis tranché par le ministère de la Santé . Également , il désire mettre fin à " la liberté des prix pratiqués par les laboratoires pharmaceutiques " . Or , les prix ne sont pas fixés librement par l' industrie pharmaceutique , mais négociés avec le Comité économique des produits de santé ( CEPS ) , qui a le dernier mot . Seul moment "


frexit
- Nom Propre - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | DROIT-Justice et Législation - Position initiale - Morphosémantique, Emprunt - 21/02/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "La possibilité d' un « frexit » alarme les marchés , Marchés Financiers "


frexit
- Nom Propre - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | DROIT-Justice et Législation - Position initiale - Morphosémantique, Emprunt - 15/03/2017 - La Tribune - PAR DELPHINE CUNY - Lien -
Contexte : "éléphant dans la pièce » comme disent les Anglo-saxons : le sujet tabou ou balayé d' un haussement d' épaule par les décideurs du milieu bancaire . Aveuglement ou déni de façade ? Certains confessent « ne pas vouloir en parler , par crainte des prophéties auto-réalisatrices . » Y-a -t-il une " task force " en place pour se préparer à une éventuelle élection de Marine Le Pen et à un référendum sur la sortie de l' euro ? Quels plans de repli sont concoctés dans les war-rooms et les réunions du comité exécutif pour parer à un « frexit » ? "


frexit
- Nom Propre - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique, Emprunt - 26/05/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Il est vrai que le taux de détention de la dette publique par le reste du monde pourrait prendre de l' importance dans une configuration exceptionnelle la France serait contrainte à un défaut de paiement sur sa dette publique , par exemple à la suite d' une sortie désordonnée de la zone euro ( « frexit » ) . "


frexit
- Nom Propre - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique, Emprunt - 04/02/2017 - Le Figaro - EMMANUEL GALIERO - Lien -
Contexte : "un premier temps , nous devrons négocier avec l' Union européenne , la Banque centrale européenne , le Fonds monétaire international , l' Organisation mondial du commerce , etc . Cela nous permettra de récupérer nos frontières , notre monnaie , notre budget et notre système bancaire . Je crois que ces organisations l' accepteront car la France est la deuxième puissance européenne et un contributeur phare de l' Union . Si elles refusent , ce sera la fin de l' UE et de la zone euro car si nous n' obtenons pas satisfaction , Marine Le Pen organisera un référendum sur le frexit dans les six mois . "


frexit
- Nom Propre - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique, Emprunt - 21/02/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "le FN progresse dans les sondages , plus les investisseurs se méfient des emprunts d' Etat français . La dette étant détenue à 60 % par des étrangers ( fonds souverains , banques centrales , fonds de pension , sociétés de gestion . ) , l' enjeu est de taille . Depuis le début d' année , les services de Bercy chargés des relations avec les investisseurs redoublent donc de pédagogie pour faire comprendre le système électoral français et tenter d' apaiser les craintes . Car derrière la victoire du FN , les marchés voient surtout le risque d' un « frexit » . "