Logo


fintech
- Nom Commun - DROIT-Justice et Législation | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce - Position médiale - Emprunt - 26/07/2016 - Les Echos - VINCENT COLLEN - Lien -
Contexte : "L' AMF en France et le BaFin ne Allemagne pourrait exiger la présence physique des fintech "


fintech
- Nom Commun - DROIT-Justice et Législation | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce - Position médiale - Emprunt - 20/05/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Un grand nombre d' entreprises en France appartiennent à des secteurs réglementés ( banque , assurance , industrie pharmaceutique , restauration , etc . ) . Si le digital ne les a pas encore complètement transformées , la menace de start-ups résolues à faire bouger les lignes est réelle ( fintech , assurtech , foodtech . ) . "


fintech
- Nom Commun - DROIT-Justice et Législation | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Finance - Position médiale - Emprunt - 23/01/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Ils étaient 15 entrepreneurs de la fintech et de l' assurtech à avoir répondu à l' appel du secrétaire d' Etat au Numérique , Mounir Mahjoubi , en venant échanger , mardi matin , dans les locaux de bpifrance , sur leurs difficultés quotidiennes . Réunis autour d' un café et de quelques macarons , ces entrepreneurs ont livré sans fard leurs tracas au secrétaire d' Etat , qui achève son tour de France de la French Tech . "


fintech
- Nom Commun - DROIT-Justice et Législation | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Finance - Position médiale - Emprunt - 14/03/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Comment reconstruire les chaînes de valeur des cabinets d' expertise comptable , de commissaires aux comptes ou d' avocats d' affaires ? De quelle manière réorienter la stratégie de tous ces conseils et experts financiers ou juridiques ? Comment mettre sur pied et organiser de nouvelles plates-formes au service des entreprises ? Et concilier les statuts de tiers de confiance avec les pratiques disruptives des fintech , legaltech et autres regtech ? Un ouvrage collectif répond aux quantités de questions que se posent les métiers du chiffre et du droit bousculés , voire menacés par la révolution « digitale » . "


fintech
- Nom Commun - DROIT-Justice et Législation | TECHNOLOGIE-Informatique | ÉCONOMIE-Finance - Position médiale - Emprunt - 15/02/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Banques et fintech s' opposent sur les données bancaires "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | CULTURE-Lettres, Littérature et Langues | COMMUNICATIONS MÉDIATIQUES-Presse - Position médiale - Emprunt - 25/05/2018 - Les Echos - ISABELLE LESNIAK - Lien -
Contexte : "Secteur : financeDepuis plusieurs années , les fintech africaines se taillent la part du lion lors des levées de fonds internationales . Parmi elles , la kenyane Pezesha fait partie des quatre start-up du secteur à intégrer le programme Launchpad de Google , aux côtés notamment de Riby , plateforme nigériane de crédit entre particuliers . Depuis le début de 2017 , Pezesha - « émancipation financière » en swahili - met en relation de petits entrepreneurs trop précaires pour accéder aux financements bancaires et des particuliers qui leur prêtent des fonds en comptant sur une présélection avisée des dossiers pour être remboursés un jour . Les prêts"


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Finance - Position médiale - Emprunt - 02/02/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Au bonheur des fintech "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Emprunt - 21/09/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Ancien agitateur sur le marché bancaire , la banque en ligne Boursorama , qui fête cette année ses onze ans , est bien décidée à défendre ses positions face aux nouveaux entrants sur le marché bancaire . A quelques mois du lancement de la banque mobile d' Orange et alors que l' offensive des fintech se renforce avec la multiplication de néobanques , Boursorama se dote d' une offre spécifique de compte bancaire baptisée « Welcome » et destinée à séduire les jeunes adultes . Distribué à partir de ce jeudi , ce compte est associé à l' octroi d' une carte bancaire Visa internationale sans conditions de revenus , mais il est payant : il en coûtera 1 , 50 euro par mois - soit 18 euros par an - à chacun de ses souscripteurs . La carte aura par ailleurs des plafonds plus restrictifs que ceux offerts aux clients traditionnels de Boursorama . Dans"


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Emprunt - 27/11/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Un premier élément de réponse est à trouver du côté des fintech , ces start-up innovantes dont la montée en puissance s' est accélérée ces deux dernières années . Les banques cherchent à s' inspirer de ces acteurs qui ont mis les usagers et l' ergonomie au coeur du réacteur . Elles ont ainsi décidé de collaborer avec ces jeunes loups , mais tout en réaffirmant leurs atouts évidents : la solidité de leurs infrastructures , et leur qualité technique . En clair , les fintech abordent leurs premiers clients avec du flair et du punch , mais la capacité d' exécution ainsi que la quasi-certitude de retrouver ses dépôts représentent bel"


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Emprunt - 17/07/2017 - Le Figaro - EMMANUELLE OESTERLÉ - Lien -
Contexte : "Il existe plusieurs alternatives aux banques et bureaux de change actuels . Revolut , une fintech britannique , propose à ses clients d' abolir tous les frais bancaires lors d' opérations financières effectuées à l' étranger . L' application mobile permet aux utilisateurs de dépenser leur argent dans plus de 120 devises différentes à travers le monde , au meilleur taux de change possible . Au-delà de 5.000 euros par mois de paiements effectués avec la carte , une taxe de 0.5 % est appliquée à chaque transaction . Une commission de 2 % est également facturée pour les retraits d' un montant supérieur à 200 euros par mois . Dans une interview pour The Guardian"