Logo


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | ÉCONOMIE-Finance | LOISIRS-Sport - Position médiale - Morphosémantique - 06/11/2017 - Huffington Post - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "La division n' est pas seulement entre une France qui va bien et une autre qui va mal . Beaucoup d' entrepreneurs gagnent un petit Smic mais décident de parier sur l' avenir tandis que d' autres peinent à se projeter positivement dans l' avenir alors qu' ils sont fonctionnaires et donc protégés . C' est au cœur de ce paradoxe que s' inscrit depuis le début le macronisme , mais c' est aussi sa difficulté dans la société française d' aujourd'hui . "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | ÉDUCATION-Enseignements Supérieurs | ÉCONOMIE-Finance - Position médiale - Morphosémantique - 15/05/2017 - Le Monde - NICOLAS TRUONG - Lien -
Contexte : "Petite philosophie du macronisme "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | LOISIRS-Sport | DÉFENSE-Militaire - Position médiale - Morphosémantique - 28/12/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Il y a chez elle une sorte de paradoxe , qui est un peu l' essence du macronisme . Elle vise à restaurer l' autorité présidentielle et donc elle est distanciée par rapport aux médias , avec une parole plus rare vis-à-vis des Français . A côté de cette revalorisation de la fonction présidentielle , il y a au contraire quelque chose de très actuel , à savoir l' utilisation , voire la surutilisation de l' image , un vocabulaire de familiarité , parfois même qui le pousse à des erreurs de communication comme sur « les gens qui ne sont rien » , ou les « fainéants » . "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | LOISIRS-Sport | POLITIQUE-Élection - Position médiale - Morphosémantique - 18/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "C' est un enjeu important pour les Républicains comme organisation parce qu' il s' agit de leur survie dans la tenaille du macronisme et du frontisme . Indiscutablement , le macronisme exprime une partie significative de ce que à quoi aspire une droite modérée , ouverte , réaliste , débarrassée du dogmatisme . Ce monde-là , qui correspond à un cinquième de l' électorat , qui est mobile et fait la décision électorale , est aujourd'hui chez Emmanuel Macron . LR n' a pas d' autre choix que de colmater les fuites . "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DÉFENSE-Militaire - Position médiale - Morphosémantique - 16/01/2017 - Le Figaro - ARTHUR BERDAH - Lien -
Contexte : "La séquence a tout d' un plan de communication . « Il ne faut pas être dans la post-rationalisation des choses » , balaie son entourage . « C' est un phénomène naturel qu' il faut analyser comme tel . Tout cela est spontané , nous n' y sommes pour rien » , défend pourtant un autre un proche . Avant d' aller plus loin , et de carrément fermer la porte aux « opportunistes » qui voudraient s' inscrire dans la « dynamique » au dernier moment . « Il n' y aura pas de macronisme de l' heure d'après . On n' est pas un plan B » , conclut -on . "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DÉFENSE-Militaire - Position médiale - Morphosémantique - 31/08/2017 - Le Figaro - VIANNEY PASSOT - Lien -
Contexte : "attendue , le mécontentement est encore plus intense aux extrêmes : seulement 22 % de satisfaits parmi les proches de la France insoumise et 11 % au FN . Mais la baisse a également été extrêmement brutale au Modem , mouvement appartenant pourtant pleinement à la majorité présidentielle , il a perdu pas moins de 43 points ( 46 % aujourd'hui ) en deux mois ! Le départ de François Bayrou et des ministres centristes a sans doute nettement accentué ce mouvement de reflux dans ce segment . Toujours est -il que l' assise de la popularité du « macronisme » se réduit aujourd'hui aux sympathisants de la République en marche dont 92 % se disent satisfaits du Président . "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique - 31/08/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "L' ex-Premier ministre Les Républicains , Jean-Pierre Raffarin , s' est lui inquiété de cette démission « alors que notre situation économique continue à se dégrader » . « un départ du ministre de l' Economie , c' est quelque chose qui naturellement est un choc , avec des conséquences politiques » , a -t-il ajouté . Moins subtil , Guillaume Larrivé , le porte parole des Républicains , s' est interrogé : « Le macronisme au pouvoir entre 2012 et 2016 , c' était quoi ? Du fiscalisme , comme conseiller à l' Elysée . De l' illusionnisme , comme ministre » . "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique - 01/02/2017 - Le Figaro - ALEXIS FEERTCHAK - Lien -
Contexte : "La seule chose que l' on puisse dire du « macronisme » pour le moment , c' est qu' il est une volonté . "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique - 20/02/2017 - Le Figaro - ALEXIS FEERTCHAK - Lien -
Contexte : "Le libéralisme est en passe de retrouver son unité intellectuelle : le libéralisme économique rejoint le libéralisme sociétal . Il trouve une illustration actuellement avec le macronisme . "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique - 07/05/2017 - La Tribune - PAR PHILIPPE MABILLE - Lien -
Contexte : "défendront , devant les Français , le projet porté par le nouveau président de la république . L' intuition d' Emmanuel Macron , selon qui la fracture politique n' est plus entre les partis , mais passe à l' intérieur des partis , pourrait contribuer à accélérer la reconstruction politique . Les principales « victimes » de cette décomposition-recomposition pourraient être Les Républicains , de plus en plus divisés , et surtout le parti socialiste dont , au vu que faisaient hier ses principaux caciques hier soir , pourrait bien n' avoir le choix qu' entre disparaître ou se fondre dans le macronisme . "