Logo


frexit
- Nom Propre - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | DROIT-Justice et Législation | POLITIQUE-Élection - Position médiale - Morphosémantique, Emprunt - 02/10/2016 - Le Figaro - LE FIGARO.FR AVEC AFP - Lien -
Contexte : "Nicolas Dupont-Aignan , , a déclaré dimanche sur qu' il n' était " pas favorable au frexit , du moins immédiat " , préférant essayer d'abord de " réorienter la construction européenne " . "


frexit
- Nom Propre - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | DROIT-Justice et Législation | POLITIQUE-Élection - Position médiale - Morphosémantique, Emprunt - 09/03/2017 - Le Monde - GUILLEMETTE FAURE - Lien -
Contexte : "Evidemment , il n' est pas très distinctif , aujourd'hui pour un candidat , de se dire opposé à l' Europe . Mais , souligne -t-il , avec un montage d' affiches électorales des quarante dernières années , de Simone Veil à Nicolas Dupont-Aignan , ils ont tous promis l' Europe autrement . Lui condamne « le principe même » d' une Europe politique . Toutes ses diapos sont frappées d' un logo « frexit » . Il estime que les événements lui ont donné raison . « Les Anglais ont pensé qu' il y avait une vie après l' Union européenne comme les Allemands de l' Est après l' Union soviétique . » L' appartenance à l' UE a contribué , selon lui , à faire de la France « le larbin des intérêts américains » . "


frexit
- Nom Propre - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | DROIT-Justice et Législation | POLITIQUE-Élection - Position médiale - Morphosémantique, Emprunt - 18/03/2017 - Le Monde - SERVICE POLITIQUE - Lien -
Contexte : "En 2007 , il a fondé l' Union populaire républicaine ( UPR ) , un mouvement souverainiste militant pour la sortie de l' Union européenne . Il a été candidat à l' élection présidentielle de 2012 mais n' a recueilli que 17 signatures et échoué donc à se présenter . Cinq ans plus tard , il y est parvenu . La mesure phare de son programme est le « frexit » , la sortie de la France de l' Union européenne . "


frexit
- Nom Propre - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | DROIT-Justice et Législation | POLITIQUE-Élection - Position médiale - Morphosémantique, Emprunt - 07/04/2017 - Le Monde - LE MONDE - Lien -
Contexte : "Tonton Danijel : Y a -t-il parmi les tenants du Brexit au Royaume-Uni une attente d' un « frexit » pour affaiblir l' UE dans les négociations ? "


frexit
- Nom Propre - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique, Emprunt - 21/02/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "« Avec le Brexit , on a amputé l' Europe d' un bras , le frexit la priverait d' une jambe ! » : l' image employée par Yves Bertoncini , directeur de l' Institut Jacques Delors , est un peu brutale mais elle illustre bien le choc que produirait dans l' Union européenne la décision d' une éventuelle future présidente de la République française de quitter la monnaie unique . Le fait que les traités ne contiennent aucune clause prévoyant la sortie d' un Etat membre de l' union monétaire est presque secondaire . Le divorce de la France avec l' euro , s' il devait avoir lieu , serait plus « dur » et «"


frexit
- Nom Propre - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | INTERNATIONAL-Europe | POLITIQUE-Élection - Position médiale - Morphosémantique, Emprunt - 09/05/2016 - Les Echos - THIBAUT MADELIN, ISABELLE FICEK - Lien -
Contexte : "Officiellement , il n' est pas question de copier le Premier ministre britannique , qui consultera son peuple le 23 juin sur l' Europe . Mais sans le dire clairement , il a une certaine admiration pour les concessions obtenues par David Cameron en agitant la menace du Brexit . « Ce sera un référendum pour un projet , pas contre notre appartenance à la construction européenne » , explique Bruno Le Maire . Si un vote négatif ne déboucherait pas sur le « frexit » , la sortie de la France de l' Union européenne , quelle serait sa conséquence ? Le statu quo , répond le candidat . "


frexit
- Nom Propre - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | LOISIRS-Sport | DÉFENSE-Militaire - Position médiale - Morphosémantique, Emprunt - 01/04/2017 - Le Monde - GILLES ROF (MARSEILLE, CORRESPONDANCE) - Lien -
Contexte : "Ses principales piques ont visé le FN , défini comme « son premier opposant » . A plusieurs reprises , il a estimé que « le repli et la haine » prônés par la formation de Marine Le Pen « conduiraient à la guerre civile » . « Nous sommes les vrais patriotes . Nous aimons la France forte dans l' Europe . Une Europe plus forte , transformée » , a -t-il insisté , ciblant le parti et ses velléités de « frexit » . « Ne les sifflez jamais , combattez -les . Sortons -les ! Ils jouent sur les peurs . Ce sont eux les héritiers du parti de la haine » , a martelé le candidat . "


frexit
- Nom Propre - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DÉFENSE-Militaire - Position médiale - Morphosémantique, Emprunt - 16/11/2017 - Le Monde - MATTHIEU GOAR - Lien -
Contexte : "Pour mobiliser les seconds , il s' est dit partisan d' une « union des Etats-nations » et d' un « traité de refondation » soumis à un référendum afin que « la France retrouve la souveraineté sur sa politique migratoire » . Et à tout le monde , il a promis de trouver un chemin « entre le fédéralisme technocratique de Macron et le frexit de Le Pen et Mélenchon » en devenant l' homme de la « réconciliation entre la famille issue de Monnet et la filiation de Séguin » . Rude programme que le candidat à la présidence du parti pourra tester , jeudi 16 novembre , à Strasbourg il rencontrera Joseph Daul , président du Parti populaire européen , et les députés européens LR . "


frexit
- Nom Propre - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique, Emprunt - 26/06/2016 - La Croix - FLORE THOMASSET - Lien -
Contexte : "Vendredi 24 juin , la question d' un éventuel référendum français a aussi commencé à se poser , Marine Le Pen poussant pour un « frexit » . « Ce que nul n' osait envisager il y a encore quelques mois est une réalité qui s' impose à tous : oui , il est possible de sortir de l' UE » , s' est -elle réjouie . Samedi , le président de la République a rejeté cette hypothèse . "


frexit
- Nom Propre - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique, Emprunt - 05/07/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Selon elle , « frexit » prendrait six mois pour être effectif . Priée de dire comment la France pourrait mettre six mois à sortir de l' euro alors que la sortie du Royaume uni , qui n' a pas l' euro , devrait prendre au moins deux ans , Marine Le Pen dit rejeter les « arguments techniques » . "