Logo


hollandisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Élection | POLITIQUE-Etat et Gouvernement | DÉFENSE-Militaire - Position médiale - Morphosémantique - 03/11/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Mais encore , il a été la cible d' un feu nourri de ses compétiteurs , de Nathalie Kosciusko-Morizet à Jean-François Copé en passant par François Fillon et Alain Juppé . Ce dernier a affirmé que François Hollande n' avait « aucune chance » d' atteindre le second tour de la présidentielle « sauf si on fait les imbéciles ! C' est pour cela qu' il faut faire un large rassemblement de la droite et des centres et même des déçus du hollandisme ! » . Et puis il a ajouté , visant notamment Jean-Frédéric Poisson : « Si je comprends bien , il est inacceptable de parler avec François Bayrou mais acceptable de dialoguer avec Marion Maréchal-Le Pen ! . » "


hollandisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Élection | POLITIQUE-Etat et Gouvernement | DÉFENSE-Militaire - Position médiale - Morphosémantique - 14/11/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Mais comme lors de sa rentrée politique Alain Juppé avait martelé « persister et signer » quant à son « objectif » d ' « identité heureuse » , il a assuré plus que jamais vouloir , pierre dans le jardin de Nicolas Sarkozy , « plutôt que de courir après le FN » , « rassembler la droite , le centre , les déçus de 2012 . » C'est-à-dire les « déçus du hollandisme » , comme il l' a répété durant sa campagne , qui « sont souvent des déçus du sarkozysme . On ne va pas leur fermer la porte » , avait -il souligné sous le feu des sarkozystes attaquant à la fois le soutien apporté par François Bayrou au maire de Bordeaux et le vote éventuel d' électeurs de gauche à la primaire de la droite . "


hollandisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Élection | POLITIQUE-Etat et Gouvernement | DÉFENSE-Militaire - Position médiale - Morphosémantique - 05/05/2017 - Le Figaro - EMMANUEL GALIERO - Lien -
Contexte : "Contre l' obstacle mathématique d' un revirement , les frontistes les plus confiants misent sur une foule d' hypothèses , de la « colère du peuple » aux voix « cachées » d' une partie de l' électorat de droite « humilié » , en passant par un report de mélenchonistes révoltés et une abstention favorable . Surtout , ils refusent de croire qu' une France « abîmée et fracturée » par cinq années de hollandisme , empreinte d' un vote contestataire inédit au premier tour , choisira le « banquier » Emmanuel Macron contre Marine Le Pen , dimanche . Même s' ils restent les seuls à y croire . "


hollandisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Élection | POLITIQUE-Etat et Gouvernement | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique - 03/10/2016 - Libération - LAURE EQUY - Lien -
Contexte : "un dixième des votants , donneraient très massivement leurs voix à Alain Juppé selon l' enquête Ipsos du Cevipof de septembre . Mais dans le camp du maire de Bordeaux , on ne sait pas trop non plus comment se dépatouiller avec ce renfort qu' on n' a pas demandé . Sans cracher dessus , le candidat lui-même assure qu' il « s' adresse à tout le monde » . Et rappelle que dans « primaire ouverte » , ce n' est pas pour rien qu' il y a « ouverte » . Mais préfère parler de « déçus du hollandisme » . Comme si ces électeurs avaient enfin ouvert les yeux . D'ailleurs ne vont -ils pas signer une charte selon laquelle ils « adhèr[ent ] aux valeurs républicaines de la droite et du centre » ? « Quiconque est prêt à prendre cet engagement est le bienvenu » , avance l' ex-Premier ministre . "


hollandisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Élection | POLITIQUE-Etat et Gouvernement | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique - 16/11/2016 - La Croix - ALBAN DE MONTIGNY AVEC AFP - Lien -
Contexte : "Alain Juppé compte sur une large mobilisation pour le premier tour de la primaire de la droite dimanche 20 novembre . À plusieurs reprises , il a appelé les « déçus du hollandisme » à venir voter . Selon une enquête Ifop pour le Cevipof et Le Monde , publiée fin octobre , 10 % de personnes se sentant proches d' un parti de gauche pourraient glisser un bulletin dans l' urne dimanche . Des sept candidats , Alain Juppé était celui qui parvenait le mieux à capitaliser sur ce vote de gauche mais aussi sur le vote centriste . L' officialisation de candidature d' Emmanuel Macron pourrait cependant faire changer d' avis certains de ces électeurs qui avaient prévu de se déplacer . "


hollandisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Élection | POLITIQUE-Etat et Gouvernement | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique - 17/11/2016 - La Croix - ALBAN DE MONTIGNY - Lien -
Contexte : "Pour Alain Juppé , l' enjeu de ce dernier exercice télévisé sera de consolider son socle électoral . Le maire de Bordeaux s' était positionné au centre droit et avait même appelé « les déçus du hollandisme » à voter à la primaire . Cette stratégie s' est montrée jusqu' ici payante dans les sondages , mais dimanche tout dépendra du taux de participation . Si Nicolas Sarkozy peut compter sur un noyau dur déterminé à se rendre aux urnes , le maire de Bordeaux , ayant balayé plus large , n' a pas un socle électoral aussi stable . D'autant que la déclaration de candidature d' Emmanuel Macron , mercredi 16 novembre , pourrait interférer , à la marge , sur le résultat , des sympathisants du centre et de la gauche qui comptaient voter pour le maire"


hollandisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Élection | POLITIQUE-Etat et Gouvernement | LOISIRS-Sport - Position médiale - Morphosémantique - 07/10/2016 - La Tribune - PAR PHILIPPE MABILLE - Lien -
Contexte : "un tour de barrage contre l' ancien président Nicolas Sarkozy change évidemment complètement la nature de l' exercice . En 2011 , il y avait bien eu sans doute quelques électeurs de droite pour participer à la primaire de la gauche , mais l' effet sur le scrutin n' avait pas été significatif , avec un Manuel Valls , le plus « droitier » des socialistes , cantonné à 6 % des voix . La situation est totalement différente pour la primaire de la droite à venir , alors qu' Alain Juppé a appelé sans états d' âme les « déçus du hollandisme » à se mobiliser en sa faveur . L' un de ses soutiens , Jean-Pierre Raffarin , l' a dit dans Libération : « On n' a pas affaire à des électeurs de gauche , mais à des électeurs déçus » , nuance . "


hollandisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Élection | POLITIQUE-Etat et Gouvernement | LOISIRS-Sport - Position médiale - Morphosémantique - 29/03/2017 - Le Monde - ALEXANDRE LEMARIÉ - Lien -
Contexte : "Comme un cadeau du ciel . En grande difficulté à cause de ses ennuis judiciaires , François Fillon s' est réjoui du ralliement de Manuel Valls à Emmanuel Macron , mercredi 29 mars . Le candidat de la droite y a vu l' illustration parfaite de ce qu' il dénonce depuis plusieurs semaines . A savoir que son principal adversaire ne serait que le digne héritier du hollandisme . "


hollandisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | DÉFENSE-Militaire | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique - 03/09/2016 - Libération - ALAIN AUFFRAY ENVOYÉ SPÉCIAL À LA BAULE (LOIRE-ATLANTIQUE) - Lien -
Contexte : "Avec ou sans Macron , le maire de Bordeaux se sent donc en mesure d' aller chercher les suffrages des « déçus du hollandisme » , « le parti qui recrute le plus » . Il ne renonce pas non plus à « dessiller » les yeux des électeurs du FN , agriculteurs ou petits patrons , qui finiront bien par comprendre que ce que propose Marine Le Pen est contraire à leurs intérêts . "


hollandisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | DÉFENSE-Militaire | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique - 17/07/2017 - Le Figaro - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "pénalisante qu' elle parasite la scénographie plutôt réussie de la venue du Président Trump en France . Les médias et les commentateurs ne s' y sont pas trompés qui ont accordé une large place , souvent pour la regretter , voire la dénoncer , à la polémique . Or réaffirmant l' amitié franco-américaine , réactivant la mémoire de la grande guerre , apaisant le lien avec le Président des États-Unis , la séquence proposée par l' Elysée avait tout pour prolonger le miel d' une entrée en matière potentiellement réussie sur la scène internationale , après les années erratiques du hollandisme élyséen . Inopiné , cette séquence a subitement dessiné une autre représentation : celle d' un fils de la technostructure post-tragique , a-historique , qui montre une impatience illégitime alors que le monde lui résiste . C' est cette image que le déjà très expérimenté Macron a pris le risque de renvoyer à une opinion jusque bienveillante . Tout un storytelling en est dès lors bousculé , dévoilé même au point de n' y laisser que le ressac d' un machiavélisme un tantinet grossier , et dépourvu du charme subtile de son initiateur florentin . "