Logo


pasokisation
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique - 27/09/2016 - Le Figaro - ALEXANDRE DEVECCHIO - Lien -
Contexte : "Il faut être prudent , en employant ce terme . Finalement , il n' y a eu de « pasokisation » qu' en Grèce . En Espagne , le pari de Podemos de passer devant le PSOE au niveau national n' a pas été tenu . Notamment parce que de très nombreux électeurs du PSOE n' ont pas aimé le côté un peu gratuitement moralisateur de Pablo Iglesias et de ses compagnons . Gardons -nous , donc , de jeter un discrédit sur le PS qui ne pourra - le cas échéant - sortir que des urnes . Et puis . il y aura toujours quelques notabilités , grandes ou petites , qui voudront toujours faire de la politique en"


passerelles-cafés
- Nom Commun - CULTURE-Architecture et Urbanisme | SCIENCES-Sciences de la Terre | LOISIRS-Tourisme et Voyages - Position médiale - Morphosémantique - 14/03/2016 - La Croix - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Dans le Port de Montebello , au pied du quartier latin , à proximité de l' Île de la Cité , des constructions flottantes pourraient être amarrées au pied de Notre-Dame . Trois « passerelles-cafés » sur la Seine pourraient ainsi abriter des bars , restaurants ou hôtels . "


passporting
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position médiale - Emprunt - 30/01/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Ce qui a été agréé ici doit forcément être agréé . Les régulateurs du Nord valent bien ceux du Sud . Le « passporting » était . Et avec lui sont arrivés en Europe continentale et donc en France tous les établissements financiers britanniques armés de leurs agréments « made in London » . Il s' agissait bien d' une concurrence totalement déloyale que nous nous infligions à nous même . Scier la branche sur laquelle on est assis , se tirer une balle dans le pied . les expressions font florès . "


passporting
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position médiale - Emprunt - 13/09/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Je ne pense pas que le milieu britannique des affaires s' attendait à un tel vote . Mais il nous faut faire avec . Rien ne va changer dans les deux prochaines années . Mais nous travaillons déjà avec le gouvernement pour montrer qu' il est dans l' intérêt de tout le monde que les entreprises basées à Londres puissent conserver un accès au marché unique de l' Union européenne et , à l' inverse , que les entreprises de l' UE puissent elles aussi avoir un accès au marché britannique . Il faut donc maintenir les droits de « passporting » [ qui permettent aux compagnies d' offrir des services dans d' autres pays , NDLR ] . C' est fondamental , pas seulement pour le Lloyd's , mais aussi pour la City en général . "


passporting
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position médiale - Emprunt - 22/09/2016 - La Tribune - PAR STéPHANIE VILLERS - Lien -
Contexte : "Européenne , la Grande-Bretagne va perdre , de facto , sa place dominante au sein des institutions européennes et ne pourra plus faire porter sa voix en réclamant un quelconque allègement de la réglementation européenne . Elle devra désormais la subir et s' y conformer . Notamment en ce qui concerne les services financiers qui représentent près de 7 % du PIB et 3 , 5 % des emplois , et dont 40 % des exportations sont à destination de l' Union européenne ( UE ) . Avec le Brexit , le Royaume-Uni risque de perdre le passeport européen ( passporting rights ) qui permet aux institutions financières implantées sur son territoire de vendre leurs produits financiers à travers l' ensemble des pays européens . "


passporting
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position médiale - Emprunt - 27/06/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Comme pour les banques , le devenir du « passporting » - le système qui permet aux ­compagnies d' offrir des services dans d' autres pays européens - est un enjeu crucial pour certains assureurs . Pour autant , il ne faut a priori pas s' attendre à un grand big bang sur ce ­marché . AXA , l' un des ­principaux ­assureurs-dommages locaux , avait indiqué avant le ­référendum qu' un Brexit « ne changer [ ait ] pas sa décision d' être présent au Royaume-Uni » . L' assureur français , qui a réalisé environ 5 % de son chiffre ­d'affaires au Royaume-Uni en 2015 , est en"


passporting
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Emprunt - 07/07/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "John Cryan , le patron de la Deutsche Bank , ne fait pas partie des signataires du communiqué , or c' est la banque d' investissement qui compte le plus d' employés à Londres . Avant le référendum , il prévenait que la place financière n' allait pas mourir , mais « s' affaiblir » . En effet , le Royaume-Uni est sur le point de perdre les avantages commerciaux et fiscaux que lui octroyaient sa place dans l' Union Européenne . Les « passporting rights » permettent aux banques , historiquement installées à Londres , d' opérer dans le bloc des 28 en utilisant une licence britannique . Si le Royaume-Uni ne parvient pas à négocier d' autres alternatives ( un accord de libre-échange , un traité bilatéral , ou encore un statut particulier comme celui de la Norvège ) , elles devront trouver une nouvelle terre d' accueil pour bénéficier des avantages du marché unique , comme Dublin , Paris ou Frankfort . "


patron-bashing
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | POLITIQUE-Etat et Gouvernement | ÉCONOMIE-Industrie - Position médiale - Emprunt, Morphosémantique - 20/06/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Dans un pays comme la France , qui ne jure que par son passé , qui vénère de Gaulle , Louis XIV , le TGV , le Concorde et les commémorations , cette période est incroyablement angoissante , d'autant qu' elle s' inscrit dans une culture séculaire de méfiance vis-à-vis de tout ce qui n' est pas orchestré par l' Etat . Evidemment , une entreprise ne se résume pas à son dirigeant , mais c' est souvent son dirigeant qui l' incarne auprès de l' opinion publique . C' est pourquoi notre époque se traduit par un « patron-bashing » encore plus intense dans notre pays qu' ailleurs . Il trouve dans le débat public des relais puissants que l' on peut classer en trois catégories . Premièrement , les anticapitalistes d' extrême gauche et les idolâtres de la décroissance , comme les thuriféraires de Nuit debout . Comme l' expliquait parfaitement Marx , ce sont eux les vrais conservateurs de notre société , alors que les chefs d' entreprise sont les vrais révolutionnaires . Deuxièmement , les anticapitalistes d' extrême droite , plus nombreux que les premiers . Dans cette coalition hétéroclite , on trouve à la fois"


pdg-créateur
- Nom Commun - CULTURE-Mode et Esthétique | CULTURE-Arts Plastiques et Photographie | DÉFENSE-Militaire - Position médiale - Morphosémantique - 22/04/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Il règne en pdg-créateur sur Burberry , a mis le feu aux poudres en décidant de bouleverser les saisons et d' instaurer dès septembre 2016 le système du « see now/buy now » . Une stratégie qui s' appuie sur une offre jouant avec talent des icônes de la Maison . "


pdg-créateur
- Nom Commun - CULTURE-Mode et Esthétique | CULTURE-Arts Plastiques et Photographie | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position médiale - Morphosémantique - 10/03/2016 - Les Echos - GILLES DENIS - Lien -
Contexte : "B. J. : La mode se prend à son propre engrenage alors même qu' Internet pousse aussi à aller de plus en plus vite . Mais ce qui me frappe aujourd'hui , c' est que tout le monde se met à interroger le système - il en sortira forcément quelque chose de positif . Certaines initiatives changent déjà la donne , comme lorsque Christopher Bailey , le pdg-créateur de Burberry , décide de fondre les lignes , de ne plus défiler que deux fois par an , en mixant l' homme et la femme , et en affichant la volonté de collections « intemporelles » disponibles dès le lendemain du show . Dans ce cas de figure - mais aussi finalement dans celui de huit collections par an comme chez Chanel ou Dior - , il faut être en anticipation constante pour ne pas se retrouver face au mur . À ce jeu-là , j' admire Karl Lagerfeld et la manière dont il fédère ses équipes autour de"