Logo


cyber-risque
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique - 14/01/2016 - Les Echos - LAURENT THEVENIN - Lien -
Contexte : "Pour les assureurs , il conviendra aussi de lever un autre frein . « Il est encore difficile de bien tarifer le cyber-risque à cause d' une conjonction de facteurs : manque de données historiques sur les sinistres et les incidents , réticence des entreprises à partager l' information sur l' impact des cyber-attaques subies , évolution rapide et continue des nouvelles technologies rendant imprévisible le risque encouru . De plus , les cyber attaques n' ont pas toutes les mêmes conséquences sur les systèmes qu' elles affectent . Ces conséquences varient en fonction de la façon dont les entreprises et les particuliers utilisent leurs systèmes d' information » , souligne Pauline Adam-Kalfon , directrice chez PwC . "


cyber-risque
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Industrie - Position médiale - Morphosémantique - 17/07/2017 - Le Figaro - DANIÈLE GUINOT - Lien -
Contexte : "Pour mesurer l' impact économique de ce type d' attaques , la société californienne Cyence , leader de la modélisation des analyses du cyber-risque , a retenu deux scenarii de cyberattaques . Le premier scenario envisage le piratage d' un fournisseur de services de cloud ( informatique dématérialisée ) , entraînant une interruption des services fournis aux clients . Dans ce cas , les pertes économiques moyennes s' échelonneraient entre 4 , 6 milliards pour un événement important et 53 milliards de dollars pour un événement majeur . « Il s' agit d' une moyenne . Du fait de la difficulté à quantifier précisément les pertes informatiques , ce chiffre pourrait atteindre 121 milliards de dollars ou se limiter à 15 milliards » , précisent toutefois le"


cyber-risque
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Morphosémantique - 27/11/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "« L' idée en venant en Israël est de trouver des technologies qui vont transformer le modèle de business de l' assurance . On a déjà vu des candidats intéressants dans le cyber-risque , la santé ou l' intelligence artificielle , pointe Sébastien Loubry . Le modèle israélien part souvent d' une technologie pour l' adapter au marché . C' est une approche très complémentaire de celle adoptée par la Silicon Valley , qui tend à l' inverse à partir du besoin client . » AXA Strategic Ventures espère en outre convaincre les entrepreneurs israéliens de tester leurs projets en Europe , alors que leurs débouchés naturels restent à ce jour plutôt américains . "


cyber-risque
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Morphosémantique - 10/01/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Les entreprises interrogées par Allianz citent le « cyber-risque » comme le troisième plus grand péril ( 30 % des réponses , contre 28 % en 2015 ) . Il arrive même en deuxième position en France . « La demande de cyberassurance est aujourd'hui très forte » , confirme Thierry Van Santen . "


cyber-risque
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Commerce - Position médiale - Morphosémantique - 03/12/2015 - Les Echos - VALERIE LANDRIEU - Lien -
Contexte : "Un petit satisfecit pour les Français : la France est , dans cette enquête , le pays qui enregistre le plus faible pourcentage ( 17 % ) en matière d' incompréhension du cyber-risque ( 35 % au Royaume-Uni ) . Le plus grand nombre de répondants déclarant avoir exposé leur entreprise à un risque potentiel se trouve en Allemagne ( 38 % ) . Et de façon globale , la finance , les assurances et les services aux entreprises sont les secteurs dans lesquels la politique de cyber-sécurité est la plus susceptible d' être enfreinte . "


cyber-risque
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance - Position finale - Morphosémantique - 29/03/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "les ETI sous-évaluent le cyber-risque "


cyber-risque
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance - Position initiale - Morphosémantique - 02/01/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Quelles sont les statistiques des cyber-risque dont vous disposez ? "


cyber-risque
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance - Position médiale - Morphosémantique - 02/01/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Jean-François Faye : Dans les années 90 , Richard de Courcy , un Canadien , définissait le système d' information comme un ensemble organisé de ressources qui permet de collecter , stocker , traiter et distribuer de l' information , composé de deux sous-systèmes , l' un social , donc humain et l' autre technique . Les gens se font de fausses idées sur les cyber-risque . Tous les analystes s' accordent à dire que même avec le meilleur système au monde , s' il n' est pas paramétré correctement , il existe un danger dont les failles sont humaines . Une part importante du cyber-risque provient de l' intérieur même de l' organisation . C' est pourquoi le DRH doit être au cœur de la gouvernance du cyber risque . "


c-zam
- Nom Propre - ÉCONOMIE-Commerce | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Finance - Position finale - Morphologique - 25/10/2017 - La Tribune - PAR DELPHINE CUNY - Lien -
Contexte : "L' enquête cite un exemple éloquent : les frais liés à la saisie du compte par un créancier , appelés " avis à tiers détenteur " , sont « facturés une centaine d' euros , et même 130 euros à la BNP , alors que la même opération ne coûte que 20 euros chez sa filiale Compte-Nickel , qui affirme que ce tarif arrive à couvrir son coût ! » On comprend mieux le succès des offres des néo-banques sans découvert possible ( ni chéquier , donc pas de risque de rejet ) comme Compte-Nickel ( 729.000 clients ) ou c-zam de Carrefour ( 90.000 clients ) , qui rassurent . Le mobile et le numérique permettent désormais d' alerter immédiatement et à moindre coût les clients qui risquent le découvert mais les banques commencent tout juste à le proposer , parce que des startups de la Fintech , des néobanques le font : l' intérêt du client prime rarement celui de la banque . Or ces alertes par SMS ou email ne coûtent à la banque que 15 à 65 centimes ! "


c-zam
- Nom Propre - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Morphologique - 15/06/2017 - La Tribune - PAR DELPHINE CUNY - Lien -
Contexte : "Si la segmentation " affinitaire " se veut originale ( en particulier la niche des personnes sous curatelle " mal adressée par les banques traditionnelles " ) , l' offre de Morning ressemble beaucoup à celle de Compte Nickel ( sauf que celle -ci est vendue chez les buralistes ) , qui a d'ailleurs une offre jeunes , au compte c-zam de Carrefour Banque , au compte de paiement de l' appli Lydia ou à la banque mobile allemande N26 . La création de compte 100 % sur mobile ( avec selfie et scan des pièces justificatives ) en trois minutes , existe ailleurs ( notamment N26 ) . Le pilotage sur mobile de la carte et du compte est aussi en train de se généraliser , et pas seulement chez les startups de la Fintech mais aussi dans les applis des banques traditionnelles . Même la dimension de cocréation avec les clients n' est pas une invention , puisque l'"