Logo


startuppeur
- Nom Commun - DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance - Position initiale - Emprunt, Morphosémantique - 18/02/2017 - La Tribune - PAR IVAN BEST ET SYLVAIN ROLLAND - Lien -
Contexte : "Désormais , la Silicon Valley représente l' horizon entrepreneurial et économique de notre temps . Alors , tout le monde veut se l' approprier . Les chercheurs , les cercles de réflexion , les industriels s' y convertissent . Les gouvernements l' envisagent comme la panacée à toutes les difficultés économiques et ne pensent qu' à faire éclore des « Silicon valley locales » partout , grâce aux startups et aux incubateurs . C' est la course à l' innovation , c' est le règne du startuppeur visionnaire et de l' autoentrepreneur libéré . Mais ce qu' il faut saisir , c' est qu' au-delà d' un modèle économique , un modèle civilisationnel est en train de s' instaurer , fondé sur une marchandisation à terme intégrale de la vie , et une organisation algorithmique des sociétés . "


startuppeur
- Nom Commun - DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance - Position médiale - Emprunt, Morphosémantique - 18/02/2017 - La Tribune - PAR IVAN BEST ET SYLVAIN ROLLAND - Lien -
Contexte : "Le technolibéralisme promu dans la Silicon Valley part de l' idée que Dieu n' a pas parachevé sa création , que l' homme est éminemment faillible et lacunaire , donc que l' avènement des technologies dites « de l' exponentiel » permettra de corriger cette faille . Mais dans les faits , ce sont des startuppeur à peine sortis de l' adolescence qui créent un biberon connecté , tel Baby Gigl , pour dire aux parents comment nourrir leur bébé . Tout est à l' avenant : corriger nos supposés défauts originels et faire en sorte que des systèmes nous dictent en toute occasion la meilleure décision à prendre . Nous entrons dans l' ère de l' assistanat algorithmique continu . Dont les visées sont quasi exclusivement commerciales . "


startuppeur
- Nom Commun - DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Finance | DÉFENSE-Militaire - Position finale - Emprunt, Morphosémantique - 05/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "est pas la moins importante . La transformation schumpétérienne à laquelle nous invite Emmanuel Macron ne peut pas s' appliquer à une fraction « paumée » de la population . Beaucoup de Français peuvent se prendre en charge et la majorité le fait , bien entendu , déjà . Mais il restera une part non marginale à proprement parler incapable d' autonomie . Combien ? Un Français sur cinq ? Moins , plus ? On ne sait pas . Mais le discours de vérité impose de songer qu' un traitement spécial est indispensable pour ceux qui ne deviendront jamais « startuppeur » ou même artisan , commerçant « indépendant » . Emmanuel Macron devra dire ce que le pays qui monte dans le bateau du renouveau réserve à ceux qui ne savent pas nager et qui sont terrifiés . "


startuppeur
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | DÉFENSE-Militaire | LOISIRS-Sport - Position médiale - Emprunt, Morphosémantique - 27/10/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Présente depuis presque deux ans au sein du Village by CA , OpeningStage incarne l' incubateur du Crédit Agricole . La pépite fondée par Sacha Khayat ambitionne de faire connaître les artistes qui ne possèdent pas les réseaux nécessaires pour accéder aux grandes scènes , via une plate-forme de réseau social , la production de spectacles et une mécanique de crowdsourcing . Ca , c' est pour la partie B to C , qui a permis au startuppeur d' attirer 400 chanteurs , humoristes , magiciens et danseurs sur OpeningStage à ce jour . "


startuppeur
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Emprunt, Morphosémantique - 04/02/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "A écouter : Les Echos lancent « Tech Off » un podcast consacré à l' entrepreneuriat disponible sur l' ensemble des plates-formes ( Soundcloud , iTunes , Deezer , Podcast Addict et Castbox ) . Un vendredi sur deux , un startuppeur reçoit la rédaction à son domicile pour une conversation intimiste "


startuppeur
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Emprunt, Morphosémantique - 13/02/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "que le startuppeur ne veut pas totalement exclure . "


startuppeur
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Industrie - Position initiale - Emprunt, Morphosémantique - 17/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Qui sont les startuppeur de French Tech Diversité "


startuppeur
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Industrie - Position initiale - Emprunt, Morphosémantique - 17/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Qui sont les startuppeur de French Tech diversité , La communauté - Les Echos Business "


startuppeur
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Industrie - Position médiale - Emprunt, Morphosémantique - 17/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Autre exemple avec Afrikrea . Cette place de marché conçue sur le modèle d' Etsy est dédiée aux créateurs africains et en compte déjà un millier . Son fondateur , Moulaye Tabouré , revendique un volume d' un demi-million d' euros de transactions et une croissance mensuelle de 30 % depuis le début de l' année . Principalement connu auprès de la communauté francophone , le startuppeur veut profiter de ce programme pour l' aider à développer sa présence aux Etats-Unis notamment . D' autres lauréats du programme n' en sont pas au même stade de développement . "


startuppeur
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt, Morphosémantique - 14/09/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Le marché est gigantesque : 100 milliards de dollars sont dépensés chaque année pour les campagnes marketing . De quoi envisager une aventure encore plus folle et démesurée que celle de Talend . « Si on voulait s' exciter un peu , il fallait trouver un marché et une manière de l' appréhender qui soient potentiellement plus gros que pour Talend , confie le startuppeur . A 42 , j' étais trop jeune pour la retraite et je pense que nous pouvons écrire une très très belle histoire . » "