Logo


sociale-souverainiste
- Adjectif - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique - 30/09/2017 - Huffington Post - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Aucun décompte exhaustif des départs n' a été réalisé depuis la rupture de l' aile sociale-souverainiste de Florian Philippot . Mais un site de soutien pro-Philippot comptait 13 conseillers municipaux , dont plusieurs siègent également dans des conseils régionaux . Aucun maire n' a suivi l' ancien bras gauche de Marine Le Pen . "


socialistes-podemos
- Adjectif - ÉCONOMIE-Finance | POLITIQUE-Etat et Gouvernement | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Morphosémantique, Syntacticosémantique - 05/06/2016 - Libération - FRANÇOIS MUSSEAU CORRESPONDANT À MADRID - Lien -
Contexte : "A gauche , l' hypothèse d' un front socialistes-podemos ( pourtant deux frères ennemis ) est largement envisagée , le devoir d' austérité est très mal perçu , alors même que les deux formations fondent leur programme sur la « relance » . Le leader socialiste Pedro Sanchez estime qu' il faudra négocier avec Bruxelles « un assouplissement des exigences budgétaires » . "


socialistes-podemos
- Adjectif - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique, Syntacticosémantique - 07/08/2016 - Le Figaro - GUILLAUME PERRAULT - Lien -
Contexte : "Benoît PELLISTRANDI - Non . Le Parti Populaire ( droite ) discute avec les centristes dans l' espoir d' obtenir un bloc de 169 sièges ( la majorité absolue est à 176 ) . Encore faudrait -il ensuite obtenir l' abstention des socialistes . Si l' on s' en tient à l' arithmétique , il existe un autre scénario : une coalition socialistes-podemos et nationalistes catalans et basques , soit 181 sièges . Mais la radicalisation indépendantiste des députés catalans ( 17 dont 9 républicains de gauche et 8 de sensibilité libérale ) priverait une telle majorité de toute cohérence . Le socialiste Alfredo Pérez Rubalcaba appelle ce scénario la majorité Frankenstein ! "


socio-fiscal
- Adjectif - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position médiale - Morphosémantique - 06/01/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Alors même que les dépenses en logement des ménages ne cessent de croitre , les aides à la personne , prestations sociales parmi les plus redistributives du système socio-fiscal français , ont vu leur part dans le PIB stagner depuis 20 ans autour de 1 point de PIB . "


socio-fiscal
- Adjectif - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Morphosémantique - 17/08/2016 - Le Figaro - JULIA BLANCHETON - Lien -
Contexte : "« Réduire la complexité et l' instabilité du cadre socio-fiscal pourrait favoriser le . "


socio-fiscal
- Adjectif - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position initiale - Morphosémantique - 09/09/2016 - Le Figaro - MARINE RABREAU - Lien -
Contexte : "LE SCAN ÉCO - Alors que le pays traverse une période économique difficile depuis 2012 , le gouvernement veut expérimenter dès 2017 le versement d' un revenu de base inconditionnel de 560 euros par mois . Objectif affiché : « simplifier le système socio-fiscal » et « relancer l' emploi » . Explications . "


socio-fiscal
- Adjectif - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position médiale - Morphosémantique - 09/09/2016 - Le Figaro - MARINE RABREAU - Lien -
Contexte : "Le but affiché pour le gouvernement finlandais est de faire de l' instauration d' un revenu de base un instrument de « simplification d' un système socio-fiscal » , complexe et peu efficace , qui permettrait de « supprimer les pièges bureaucratiques » et de « réduire les dépenses de l' État » , et de « relancer l' emploi » en flexibilisant le marché du travail . "


socio-fiscal
- Adjectif - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position médiale - Morphosémantique - 13/02/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Beaucoup de Français ont l' impression que , si leur rémunération augmente , une bonne partie sera absorbée par les impôts . Ce sentiment est en fait largement justifié , comme le montre une étude de l' Insee parue lundi . Ses statisticiens ont mesuré l' incitation au travail par le biais du taux marginal effectif de prélèvements ( TMEP ) . Cet indicateur mesure la proportion d' une hausse des revenus du travail qui revient au système socio-fiscal , soit parce que les impôts augmentent , soit parce que les prestations diminuent . « Un taux marginal d' imposition élevé peut conduire les individus à réduire leur temps de travail , à limiter leurs efforts pour obtenir une promotion ou développer une activité libérale ou entrepreneuriale , ou même à sortir du marché du travail » , soulignent les auteurs . "


socio-fiscal
- Adjectif - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position médiale - Morphosémantique - 13/02/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Leur étude prend en compte l' ensemble des prélèvements qui permettent de passer du coût du travail ( salaire plus charges patronales ) au revenu disponible du ménage : cotisations salariales et patronales , impôt sur le revenu , prestations , aides au logement , minima sociaux , etc . Et il s' avère que , pour un Français sur deux , le taux marginal est supérieur à 57 % , un taux considéré comme « élevé » , « contrepartie d' un système socio-fiscal globalement redistributif » , souligne cette étude . Ce poids des prélèvements est une réalité pour beaucoup de Français , puisque quatre personnes sur cinq ont un taux marginal situé entre 44 % et 73 % . "


socio-fiscal
- Adjectif - ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce - Position médiale - Morphosémantique - 13/02/2017 - La Croix - MATHIEU CASTAGNET - Lien -
Contexte : "La médiane du « taux marginal effectif de prélèvement » atteint 57 % assure l' Insee . Ce qui veut dire qu' une moitié des salariés se verra prélever moins , l' autre moitié devant au contraire contribuer davantage . Un taux « élevé » contrepartie « d' un système socio-fiscal globalement redistributif » , rappelle l' Insee . "