Logo


startuppeur
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation - Position initiale - Emprunt, Morphosémantique - 06/09/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "« Avant nous étions étions incubés à HEC , mais pas physiquement , se rappelle Gabriel-James Safar , cofondateur et CEO de Madumbo . Leurs locaux étaient trop bruyants , trop sombres . On codait donc chez mon grand-père . » De l' appartement de l' aïeul aux 700 m2 du troisième étage de Station F , le décor de la start-up a connu un changement significatif . « Dès qu' on a su que l' incubateur déménageait , on n' a pas hésité » , assure le startuppeur . « C' est sûr que lorsque nous recevons des interlocuteurs , nous sommes plus crédibles » , ajoute Sébastien Deprez , cofondateur et CTO . "


startuppeur
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Emprunt, Morphosémantique - 06/09/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Pour le CEO de Madumbo , la structure HEC recèle d' autres avantages . « Il existe un vrai esprit de communauté entre incubés . On nous prodigue des conseils , on nous recommande des candidats à l' embauche . » Son associé , Sébastien Deprez , retient pour sa part l' émulation produite par un tel foisonnement de startuppeur : « La vrai différence , c' est l' environnement studieux qui règne ici . Inconsciemment , on a envie d' être parmi ceux qui réussissent le mieux . » Un rapide coup d' oeil lui donne raison : alignés le long des tables , concentrés sur leurs ordinateurs portables , les résidents - dont la plupart ressemble encore à des étudiants - donnent à Station F des faux airs de bibliothèque universitaire , les livres en moins . "


startuppeur
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Emprunt, Morphosémantique - 19/03/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "celui de la commission entre l' enseignant et son élève . Autre mode de ressource en forte croissance , celle des auto-écoles qui veulent digitaliser l' apprentissage . Si la pépite compte 300 enseignants indépendants , elle revendique aussi une vingtaine d' auto-écoles partenaires , dont 3 ont abandonné leur local physique , baissant ainsi leurs coûts fixes . Avec des acteurs comme Auto-Ecole . net qui salarie ses enseignants , Ornikar a ouvert un marché qui avait très peu évolué depuis des décennies . D' autres acteurs pourraient en profiter pour s' engouffrer dans la brèche , mais le startuppeur compte sur sa rapidité d' exécution pour maintenir son avance : « Nous sommes une entreprise tech , pas une auto-école . 33 personnes forment notre équipe aujourd'hui , et nous allons en recruter une vingtaine cette année , dont la moitié de développeurs . » Forte de ses nouveaux moyens , la start-up va également investir dans la publicité télé , radio et affichage pour accroître sa notoriété . "


startuppeur
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Emprunt, Morphosémantique - 06/04/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : ", le startuppeur assure faire attention aux données que sa jeune entreprise est amenée à manipuler : « Nous utilisons uniquement les API publiques et restons focalisés sur les marchés , pas sur ce que la récolte de données pour générer . » "


startuppeur
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Industrie - Position initiale - Emprunt, Morphosémantique - 23/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Il affiche une double casquette . David Hammel est à la fois dirigeant d' une entreprise familiale et startuppeur , puisqu'il est co-directeur général du groupe Hammel et président d' Elmer . Côté family business , ce représentant de la troisième génération de la famille fondatrice reste co-dirigeant d' Hammel , ETI fondée ( par son grand-père ) en 1948 qui pèse 150 millions d' euros de chiffre d' affaires et s' impose comme le leader français de la robinetterie . Côté start-up , David Hammel entend « disrupter » l' univers de la salle-de-bain et a procédé à un « spin-off » en fondant Elmer . « Culturellement , la groupe Hammel a toujours su faire deux choses"


startuppeur
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Industrie - Position médiale - Emprunt, Morphosémantique - 23/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "La marque Elmer , qui fait référence à l' éléphant multicolore qui , dans chaque épisode , redevient lui-même « grâce à la douche » , est en phase de lancement et se révèle dores et déjà disponible . Son mode de fonctionnement ? « Nous sommes une start-up au sein d' un groupe » , résume David Hammel . Les défis qu' il a relever en tant que startuppeur ? « La première difficulté a concerné la peur du changement . Mais au fur à mesure le projet faisait corps , les équipes adhéraient . L' autre sueur froide a été générée par la dimension du process de vente : nous avons sélectionné certains revendeurs « attitrés » . Au global , nous nous posons désormais des questions que le groupe ne se posait pas auparavant , notamment sur le sujet de l' agilité » , conclut -il . "


startuppeur
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Industrie - Position médiale - Emprunt, Morphosémantique - 09/04/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "A 28 ans et seul à la barre , Youssouf Ballo a besoin de liquidités , ce que Legalstart lui apporte en prenant une part minoritaire non divulguée au capital de Legafrik . « Nous l' aidons à hiérarchiser ses priorités , à recruter , à optimiser le temps qu' il passe en France » , détaille le startuppeur français toujours autofinancé mais qui avoue réfléchir à une levée de fonds pour accélérer son développement en France et en Europe . "


startuppeur
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Industrie - Position médiale - Emprunt, Morphosémantique - 10/04/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "320.000 désormais . Le nombre de ses entreprises clientes s' élève à 300 et la place en bonne position pour se développer dans de nouveaux marchés , comme l' explique David Gurlé : « Nous nous sommes toujours positionnés sur les marchés réglementaires , en démarrant par celui de la finance , car c' était le plus difficile . Nous avons désormais des projets dans les secteurs de l' assurance , de la réassurance , de l' audit , de la santé et des gouvernements . » En plus de cette croissance par le développement de nouveaux marchés , le startuppeur cherche à muscler ses relations avec ses clients actuels en additionnant de nouveaux services à ceux déjà en place , comme les échanges par la voix ou la vidéo , le partage d' écrans sécurisés , ou l' ajout d' une plate-forme de contenus . De nouvelles briques qui ne modifient pas le modèle économique , toujours basé sur un tarif mensuel par utilisateur ajusté en fonction du volume par entreprise , mais qui , dans certains cas , pourront être disponibles à l' usage . "


startuppeur
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Finance | LOISIRS-Sport - Position finale - Emprunt, Morphosémantique - 14/12/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Il vise juste , à entendre les startuppeur rencontrés au speed dating . Présente au France Digitale Tour , Fati Mrani , qui a lancé il y a un an la cantine digitale et collaborative Avekapeti , confie : « On a fait une première petite levée de fonds de 180.000 euros en juin 2017 pour nous structurer . On a refusé certaines propositions parce qu' on voulait avoir les bonnes personnes au board » . Même si elle a rencontré ce jour-là plusieurs représentants de fonds d' envergure comme 360 Capital Partners , pour une prise de contact en vue d' un deuxième tour de table plus"


startuppeur
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Finance | LOISIRS-Sport - Position finale - Emprunt, Morphosémantique - 14/12/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "fonds corporate ( plus d' un milliard d' euros supplémentaires qui cherchent à être investis ) qui eux , s' inscrivent parfois dans une logique plus stratégique qu' économique et sont prêts à payer le prix fort . » « Il faut se positionner comme le fonds qui va apporter plus que de l' argent aux entrepreneurs . Ils recherchent aussi de l' accompagnement , des retours d' expérience , un soutien quand ça va mal et de l' ambition quand ça va bien » , affirme Marouane Bahri , directeur d' investissement pour Entrepreneur Venture . A entendre les startuppeur rencontrés au speed dating , il vise juste . "