Logo


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique - 31/08/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "L' ex-Premier ministre Les Républicains , Jean-Pierre Raffarin , s' est lui inquiété de cette démission « alors que notre situation économique continue à se dégrader » . « un départ du ministre de l' Economie , c' est quelque chose qui naturellement est un choc , avec des conséquences politiques » , a -t-il ajouté . Moins subtil , Guillaume Larrivé , le porte parole des Républicains , s' est interrogé : « Le macronisme au pouvoir entre 2012 et 2016 , c' était quoi ? Du fiscalisme , comme conseiller à l' Elysée . De l' illusionnisme , comme ministre » . "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique - 01/02/2017 - Le Figaro - ALEXIS FEERTCHAK - Lien -
Contexte : "La seule chose que l' on puisse dire du « macronisme » pour le moment , c' est qu' il est une volonté . "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique - 20/02/2017 - Le Figaro - ALEXIS FEERTCHAK - Lien -
Contexte : "Le libéralisme est en passe de retrouver son unité intellectuelle : le libéralisme économique rejoint le libéralisme sociétal . Il trouve une illustration actuellement avec le macronisme . "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique - 07/05/2017 - La Tribune - PAR PHILIPPE MABILLE - Lien -
Contexte : "défendront , devant les Français , le projet porté par le nouveau président de la république . L' intuition d' Emmanuel Macron , selon qui la fracture politique n' est plus entre les partis , mais passe à l' intérieur des partis , pourrait contribuer à accélérer la reconstruction politique . Les principales « victimes » de cette décomposition-recomposition pourraient être Les Républicains , de plus en plus divisés , et surtout le parti socialiste dont , au vu que faisaient hier ses principaux caciques hier soir , pourrait bien n' avoir le choix qu' entre disparaître ou se fondre dans le macronisme . "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique - 15/05/2017 - Le Monde - MATTHIEU GOAR - Lien -
Contexte : "Pendant les vingt-quatre prochaines heures , le maire du Havre ( Seine-Maritime ) va devoir composer une équipe mêlant des personnalités de la société civile , du centre-gauche et du centre-droit . Pendant ce temps-là , LR va continuer à s' interroger sur son avenir et sur le risque de scission entre son aile dure opposée sur tous les sujets à l' exécutif et son aile centriste attirée par le macronisme . "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique - 05/07/2017 - Le Figaro - GUILLAUME TABARD - Lien -
Contexte : "La seule ? C' est oublier un certain Jean-Luc Mélenchon , qui semble incarner à lui seul la résistance au macronisme . Boycottant le chef de l' État au Congrès , tempêtant contre Édouard Philippe à l' Assemblée , menaçant d' une mobilisation dans la rue à la rentrée . En comparaison , la critique lepéniste contre le paquet de cigarettes à 10 euros s' envole comme une volute de fumée . "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique - 26/07/2017 - Le Monde - CÉDRIC PIETRALUNGA - Lien -
Contexte : "Il fut un temps ils étaient reçus au QG de campagne d' Emmanuel Macron , ils pouvaient s' afficher avec le candidat en déplacement , une place leur était réservée au premier rang des meetings . Mais depuis l' élection présidentielle , c' est le désenchantement parmi ces soutiens du chef de l' Etat , souvent des ex-gloires de la politique qui pensaient trouver une seconde jeunesse dans le macronisme et se heurtent aux pratiques du « nouveau monde » . "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique - 23/10/2017 - Huffington Post - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "L' élection d' Emmanuel Macron a rebattu les cartes du paysage politique . Cela ne signifie pas que le contenu politique et la synthèse sociologique du vote Macron représentent une nouveauté . Le macronisme peut être lu de manière très classique comme une conjonction entre un centre droit et un centre gauche dont la division tenait jusqu' à présent uniquement aux stratégies d' appareils . En s' installant au centre politique de l' échiquier , la République en Marche impose à la droite de gouvernement de relever un double défi . "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique - 15/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Cela tombe bien quand les électeurs venus de gauche ayant voté pour Emmanuel Macron sont aussi ceux qui doutent le plus . Cela tombe bien quand l' émancipation est au coeur du macronisme . Son ADN ? « Rocard nous serinait avec la ' bataille de l' organisation de la planète , la BOP ! ' On ne parlait pas encore de mondialisation . Pareil sur l' enjeu environnemental . C' est cela mon ADN » , tranche celui qui voit dans l' espace européen « le bon échelon de protection dans la mondialisation » et a converti Forcalquier au bio . "


macronisme
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique - 28/11/2017 - Huffington Post - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Son appel à la création d' un mouvement central avec Emmanuel Macron , reprenant ainsi à son compte " le rêve " de François Bayrou , est bien la preuve que le " macronisme " n' est pas l' objet politique non identifié survendu depuis le mois de mai mais la continuité , sous un autre nom , d' une volonté politique de regrouper entre eux les libéraux de gauche et de droite , les fédéralistes européens enfin assumés et ceux qui se définissent comme des " progressistes " , sorte d' UDF nouvelle formule mais sans Valéry Giscard d' Estaing . Ce choix politique est tout à fait estimable et nombreux sont mes collègues des Républicains qui l' ont déjà fait ou pourraient le faire en raison de leurs convictions profondes . "