Logo


ultra-droitier
- Adjectif - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DÉFENSE-Militaire - Position initiale - Morphosémantique - 22/09/2017 - Huffington Post - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "LES REPUBLICAINS - La crise interne au Front national , qui a atteint un nouveau paroxysme avec la démission de son ancien numéro 2 Florian Philippot , ravit Laurent Wauquiez . Le favori de la course à la présidence des Républicains se dit persuadé que l' affaiblissement du parti de Marine Le Pen lui offre l' opportunité de reconquérir les électeurs perdus par la droite depuis dix ans . Une manière aussi de justifier son positionnement ultra-droitier qui ne fait pas l' unanimité dans son propre camp . "


ultra-expansionniste
- Adjectif - ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation | POLITIQUE-Etat et Gouvernement - Position finale - Morphosémantique - 27/07/2016 - La Tribune - PAR ROMARIC GODIN - Lien -
Contexte : "Le résultat d' une telle politique est que pendant que le Japon et le Royaume-Uni tente de coordonner les politiques budgétaires et monétaires , la zone euro demeure tirés entre des injonctions contradictoires : une politique monétaire ultra-expansionniste et une politique budgétaire qui pèse sur la croissance , y compris de pays qui , comme le Portugal ou la France , ont un faible taux de croissance . Comment croire que le plan Juncker peut relancer l' activité lorsque l' on maintient la chape de plomb de l' austérité dans des pays qui , comme le Portugal ou la Grèce , sont largement oubliés par ce plan ? Le recul dans ces pays de l' investissement public risque de devenir préoccupant à terme , alors même que le déficit d' investissement global dans la zone euro reste de"


ultra-expansionniste
- Adjectif - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position médiale - Morphosémantique - 12/02/2016 - Libération - VITTORIO DE FILIPPIS - Lien -
Contexte : "Il faut bien comprendre que la liquidité mondiale , la monnaie créée par les banques centrales , représente près de 30 % du PIB mondial , soit environ 20 000 milliards de dollars , contre 6 % à la fin des années 90 . Or , lorsque l' argent ne coûte rien , comme c' est le cas aujourd'hui , on ne peut que faire des bêtises et former des bulles qui finiront inévitablement par exploser . Pour saisir cette menace , il faut rappeler comment fonctionne cette politique monétaire ultra-expansionniste qui se confond , depuis peu , avec l' expression de « quantitative easing » . Elle revient à acheter de la dette obligataire émise par des Etats ou des entreprises . "


ultra-expansionniste
- Adjectif - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position médiale - Morphosémantique - 17/11/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "en plus instables . Parce qu' elle doit composer avec un Donald Trump qui ne la tient pas en haute estime - c' est un euphémisme - et menace de lui mener la vie dure . Ce geste trop longtemps repoussé est pourtant indispensable . Si l' économie américaine ne tourne pas à plein régime , elle reste une « job machine » impressionnante . L' inflation est en train d' accélérer et les risques de dérapage des salaires ( et donc des prix ) ne sont pas nuls . Plus rien ne justifie le maintien d' une politique monétaire ultra-expansionniste . "


ultra-expansionniste
- Adjectif - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | POLITIQUE-Etat et Gouvernement - Position médiale - Morphosémantique - 09/03/2016 - Les Echos - GUILLAUME MAUJEAN - Lien -
Contexte : "heureux de se délester de ces actifs qui ne rapportent rien . Cela fait donc un an , très exactement , que la Banque centrale européenne s' emploie à racheter ces obligations souveraines . Et ce n' est pas fini . Jeudi , Mario Draghi devrait annoncer une nouvelle extension ou une augmentation de la taille de ce gigantesque programme de rachats d' actifs , le QE dans le jargon maison . Il pourrait même prendre d' autres mesures iconoclastes , comme repousser les taux encore un peu plus loin en territoire négatif . Car la BCE doit admettre que sa politique ultra-expansionniste n' a pas porté tous ses fruits . Il suffit de regarder quelques grands indicateurs . La croissance de la zone euro est toujours poussive . Le taux de chômage décroît , mais reste élevé . Et , surtout , l' inflation ( - 0 , 2 % en février ) est très loin des 2 % visés par l' institution , alors que c' est son seul mandat officiel et que cela fait plus de trois ans que la cible n' a pas été atteinte . "


ultra-expansionniste
- Adjectif - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position médiale - Morphosémantique - 16/12/2015 - La Croix - ANTOINE D’ABBUNDO - Lien -
Contexte : "La banque centrale américaine va -t-elle enfin remonter ses taux directeurs ? Le suspense dure depuis des mois et , une nouvelle fois , la planète finance retient son souffle alors que se tient , depuis le 15 décembre , la réunion du comité de la Réserve fédérale ( Fed ) qui pourrait prendre , dès le 16 décembre , la « décision historique » de mettre fin à presque sept ans de politique monétaire ultra-expansionniste . "


ultragénéreuses
- Adjectif - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie | ÉCONOMIE-Finance - Position médiale - Morphosémantique - 20/03/2017 - Le Figaro - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Les investisseurs font le pari que la relance budgétaire va peu à peu prendre le relais des politiques monétaire ultragénéreuses menées depuis presque une décennie un peu partout . Cette semaine , la présidente de la Fed a confirmé ce cap . « En réaffirmant sa volonté de remonter les taux très progres—sivement , la présidente de la Fed , Janet Yellen est parvenue à rassurer les marchés et à donner une nouvelle impulsion aux matières premières » , explique Arnaud du Plessis , gérant actions spécialisé sur l' or et les ressources naturelles chez CPR Asset Management . "


ultragénéreuses
- Adjectif - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position médiale - Morphosémantique - 29/11/2016 - Le Figaro - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "plus souvent le résultat de la pression exercée par des investisseurs activistes comme Elliott Management , dont la méthode est bien rodée : ils s' invitent au capital des sociétés afin de leur imposer leurs vues stratégiques avec pour objectif de doper leurs cours de Bourse . Cette technique n' a rien de très nouveau . Elle a notamment inspiré le personnage de Gordon Gekko , en 1987 dans le film Wall Street . Et , Lou Stone , le père d' Oliver Stone le réalisateur du film , était d'ailleurs un célèbre raider . Mais , avec les politiques monétaires ultragénéreuses des banques centrales , ces investisseurs bénéficient depuis plusieurs années d' un véritable « carré magique » de conditions favorables pour imposer leurs vues . « L' abondance de liquidité sur les marchés , la faiblesse des taux et des valorisations encore raisonnables sont autant de conditions favorables pour ces raiders de Wall Street » , explique un banquier . "


ultrasarkozyste
- Adjectif - DROIT-Justice et Législation | DÉFENSE-Militaire | LOISIRS-Sport - Position finale - Morphosémantique - 15/01/2016 - Libération - WILLY LE DEVIN - Lien -
Contexte : "défense . La supercherie s' effondre le 22 juin 2012 devant l' Inspection générale des services ( IGS , la police des polices ) . Ghislain B. reconnaît avoir livré une version des faits rapportée par Damien S. lui-même . Il dit avoir agi ainsi « pour le couvrir » . Michel Konitz , l' avocat de la famille Bentounsi , s' embrase : « Je note que Ghislain B. n' a jamais reçu de sanctions disciplinaires . Un policier peut mentir dans le cadre d' une enquête et ça ne semble choquer personne . » Christian Lambert , ex-préfet ultrasarkozyste de Seine-Saint-Denis , ira jusqu' à contacter l' IGS en personne , pour reprocher à ses fonctionnaires des interrogatoires trop musclés . "


ultrasarkozyste
- Adjectif - POLITIQUE-Élection | POLITIQUE-Etat et Gouvernement | DROIT-Justice et Législation - Position initiale - Morphosémantique - 30/11/2014 - Libération - ALAIN AUFFRAY - Lien -
Contexte : ", le décor était déjà planté . Les messages de « félicitations » tombent , lourds de menaces et d' ironie . Nicolas Sarkozy peut prendre la mesure de la fragilité de sa décevante élection : il n' a convaincu que 64 , 5 % des militants UMP , soit 20 points de moins que lors de son premier sacre , en novembre 2004 . Il entre de fait en cohabitation . Le vrai vainqueur , c' est Bruno Le Maire . En raflant 29 , 18 % des suffrages , il fait voler en éclat le mythe d' un parti ultrasarkozyste , tout entier tendu vers le retour de son seul chef possible . "