Logo


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | SANTÉ-Médecine - Position médiale - Emprunt - 04/09/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Les régulateurs bancaires internationaux sont en alerte face à l' émergence des fintech . Dans un document publié la semaine dernière , le Comité de Bâle qui regroupe ces autorités , pointe du doigt les transformations que les banques et les superviseurs vont devoir engager pour faire aux risques liés à l' essor des innovations dans le domaine financier . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | SCIENCES-Mathématiques - Position médiale - Emprunt - 24/11/2016 - La Tribune - PAR PATRICK CAPPELLI - Lien -
Contexte : "Les startups sont un autre pôle de cette lutte contre la précarisation bancaire . Collecticity est à la fois une fintech et une civic tech . Pour Julien Quistrebert , son président , « l' épargne citoyenne sert à financer les projets des collectivités locales qui profitent à tous » . Exemple : la plateforme a octroyé un prêt participatif à l' agglomération de Saint-Brieuc . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | TECHNOLOGIE-High Tech - Position finale - Emprunt - 22/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Il n' empêche que pour tirer parti des compétences technologiques locales et tisser des liens avec l' écosystème de start-up israéliennes spécialisées dans la cybersécurité , d' autres établissements financiers se sont tournés vers Israël : Visa et PayPal disposent ainsi depuis 2015 de centres de R & D israéliens tandis que Barclays et Santander ont lancé des programmes d' investissement dans des fintech israéliennes . En juillet 2017 , le spécialiste de la gestion d' actifs BlackRock a aussi ouvert un bureau dans le pays pour recruter des ingénieurs . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | TECHNOLOGIE-Informatique - Position finale - Emprunt - 07/12/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "WeSave Conseil pourrait devenir payant mais le service est aujourd'hui offert gratuitement aux clients . Il faut dire que la fintech cherche à grossir rapidement . Elle dit vouloir servir 100.000 utilisateurs et agréger 10 milliards d' euros d' ici à 2020 . Il y a peu , elle visait la conquête de 20.000 clients et la gestion d' environ 1 milliard d' euros « d' ici trois à cinq ans » . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | TECHNOLOGIE-Informatique - Position initiale - Emprunt - 07/12/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "La fintech française WeSave veut changer de dimension . Elle a annoncé ce jeudi le lancement d' un service d' agrégation qui permet au client d' avoir une vue d' ensemble sur tous ses produits d' épargne à travers une seule interface . Et ce , quel que soit l' établissement dans lequel il les a souscrits . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | TECHNOLOGIE-Informatique - Position médiale - Emprunt - 07/12/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Avec son nouveau service d' agrégation , baptisé WeSave Conseil , la fintech veut pousser ses clients à avoir un regard critique sur leurs placements . Le robot-conseiller va ainsi passer au crible la performance et les frais des contrats d' assurance-vie , comptes-titres ou plans d' épargne en actions ( PEA ) de ses clients qui sont logés chez des concurrents . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | TECHNOLOGIE-Informatique - Position médiale - Emprunt - 07/12/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Avec son nouveau service d' agrégation , baptisé « WeSave Conseil » , la fintech veut pousser ses clients à avoir un regard critique sur leurs placements . Le robot-conseiller va ainsi passer au crible la performance et les frais des contrats d' assurance-vie , comptes-titres ou plans d' épargne en actions ( PEA ) de ses clients qui sont logés chez des concurrents . Cette analyse doit permettre de démontrer la valeur ajoutée de WeSave qui se veut une alternative aux banques privées traditionnelles . La société ambitionne aussi d' offrir du conseil sur les produits qu' elle ne distribue pas et de passer des ordres relatifs à ces produits . « Aujourd'hui ,"


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | TECHNOLOGIE-Internet - Position finale - Emprunt - 28/02/2017 - Le Figaro - DANIÈLE GUINOT - Lien -
Contexte : "Les start-up de la finance proposant des agrégateurs de comptes veulent aller très vite . Les fintech Linxo et proposent aux particuliers de consulter les soldes de tous leurs comptes bancaires , domiciliés dans une seule ou plusieurs banques . Bankin ' ou Fiduceo ( 1 , 2 million d' utilisateurs ) va désormais plus loin : elle offre aux utilisateurs de son application ( clients de Caisse d' épargne , Société générale , Crédit mutuel , Boursorama et ING Direct ) la possibilité de réaliser des virements vers un autre compte de leur banque ou vers un compte extérieur . Quatre autres réseaux suivront bientôt . « Il s' agit d' une première en Europe » ,"


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | TECHNOLOGIE-Internet - Position médiale - Emprunt - 02/08/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Contrer l' offensive des fintech "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | TECHNOLOGIE-Internet - Position médiale - Emprunt - 15/02/2017 - La Tribune - PAR HUGO BAUDINO - Lien -
Contexte : "Cette envie de changement implique également un attrait croissant vers des agents " non traditionnels " , soit d' autres interlocuteurs que les banques et assureurs traditionnels . Ainsi , près d' un tiers des personnes interrogées se déclarent prêtes à faire appel à Google Amazon ou Facebook pour les services bancaires ( 31 % ) , l' assurance ( 29 % ) ou le conseil financier . En France , c' est la start-up Yomoni qui s' est lancée dans le secteur des robo-advisors . La fintech propose aux internautes intéressés par un service de conseil pour leur épargne d' avoir un diagnostic entièrement en ligne . En répondant à une vingtaine de question , le robot advisor pourra déterminer quel est le profil de risque de l' épargnant , puis les placements dont il a besoin en fonction de ce profil . Ensuite , ce sont les conseillers humains de Yomoni qui prennent le relais pour accompagner l' épargnant sur la durée . "