Logo


tartanisation
- Nom Commun - CULTURE-Mode et Esthétique | CULTURE-Arts Plastiques et Photographie | SOCIÉTÉ-Démographie - Position initiale - Morphosémantique - 21/04/2016 - Les Echos - GILLES DENIS - Lien -
Contexte : "Disons -le tout net , le style Windsor est avant tout une histoire de famille . Et si elle ne date pas d' hier , elle a peu à voir avec les longs voiles noirs de Victoria , veuve inconsolable de son époux Albert . Demeure que son arrière-arrière-petite-fille Elizabeth II aura gardé un amour immodéré pour Balmoral , sa résidence écossaise , apogée de la tartanisation du royaume . Un goût renforcé par le sang frais des Highlands apporté aux Windsor par feu SM Elizabeth , The Queen Mother , née Bowes-Lyon . Ce tropisme septentrional explique tout le reste . "


tartanisation
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Démographie | CULTURE-Arts Plastiques et Photographie | CULTURE-Musique - Position médiale - Morphosémantique - 18/05/2018 - Les Echos - GILLES DENIS - Lien -
Contexte : "aiguë , George V décide d' angliciser la famille royale - des Saxe-Cobourg-Gotha pur jus - , la forteresse médiévale de Guillaume le Conquérant donne son nom à la dynastie . Résidence de guerre puis de week-end de la souveraine , cadre des cérémonies « intimes » - comme les prochains mariages royaux , elle est désertée en été pour Balmoral et en hiver pour Sandringham , propriétés privées de la reine . D' un côté l' Ecosse , ses landes , ses bruyères , ses ghillies , adoptée par Victoria et son époux Albert en plein délire de « tartanisation » ; de l' autre , le confort anglais , le raffinement d' une vraie maison de famille imaginée par le fils de Victoria , futur Edouard VII , et son épouse , Alexandra , habituée à la simplicité - toute relative - des palais danois de sa jeunesse . "


techno-capitalisme
- Nom Commun - SANTÉ-Médecine | CULTURE-Arts Plastiques et Photographie | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique - 16/11/2015 - La Croix - RECUEILLI PAR FRÉDÉRIC MOUNIER - Lien -
Contexte : "A. D. : Nous avons absolument tout en nous . Tout pour être des soleils vivants . Le techno-capitalisme nous pousse à ne pas résoudre les problèmes directement à partir de nos propres puissances . Peu importe d' oublier 99 % du livre que je lis , si j' en retiens le 1 % qui m' aidera à mieux regarder le monde . "


techno-capitalisme
- Nom Commun - SCIENCES-Mathématiques | DROIT-Justice et Législation | SANTÉ-Médecine - Position médiale - Morphosémantique - 16/02/2016 - La Croix - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Le techno-capitalisme contemporain cherche à exploiter chaque séquence de l' existence grâce aux informations récoltées par de multiples instances tierces en vue de proposer en retour des produits ou services appropriés à chaque individu . C' est ce modèle-là qui est soutenu par des fonds publics et qui constitue le cœur de l' activité de la French Tech par exemple , tant défendue par le gouvernement . L' obsession de la croissance occulte les conséquences civilisationnelles induites par cette marchandisation sans frein de l' existence . "


techno-pessimistes
- Nom Commun - DROIT-Justice et Législation | SOCIÉTÉ-Psychologie et Philosophie | LOISIRS-Jeux, Fêtes et Activités de Loisirs - Position médiale - Morphosémantique - 26/02/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Il est un argument que les techno-pessimistes agitent sans cesse : dans un monde les machines seront intelligentes et omniprésentes , il sera impossible de se cacher . Parce que la moindre de nos actions laissera des traces numériques , on entrera dans l' ère de la transparence tyrannique . Cet argument est aussi vieux que la technologie elle-même , et il a fait le succès de l' oeuvre de George Orwell . Malheureusement , la période actuelle paraît confirmer la plausibilité de ces scénarios catastrophes . Ainsi le projet de notation des citoyens actuellement développé par la Chine , qui récompense les bons comportements et"


techno-pessimistes
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position finale - Morphosémantique - 23/01/2018 - Le Monde - MARIE DE VERGÈS - Lien -
Contexte : "Oui , mais on ne la voit pas s' incorporer rapidement dans les processus de production . Peut-être cela se matérialisera -t-il d' ici cinq à dix ans , mais c' est de la spéculation . Les techno-pessimistes pensent que . "


techno-pessimistes
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Industrie | TECHNOLOGIE-High Tech - Position médiale - Morphosémantique - 11/12/2015 - Les Echos - YVES GASSOT - Lien -
Contexte : "Dans ce contexte , on voit se ranger les experts dans deux camps . Les techno-pessimistes derrière Robert J. Gordon sont convaincus que le potentiel d' innovation du numérique s' est épuisé , enlisé très rapidement dans des innovations futiles , le dernier gadget du dernier smartphone . Ils ne voient plus d' innovations de rupture susceptibles d' avoir un impact sur la productivité et la croissance comparable à celui de la machine à vapeur ou du moteur électrique . Après tout nous rappellent -ils ce n' est pas la fin de l' histoire : l' humanité a vécu jusqu' aux dernières révolutions industrielles dans nos sociétés occidentales avec des gains de productivité et une croissance"


techno-pessimistes
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Finance - Position médiale - Morphosémantique - 15/02/2017 - Le Figaro - MARIE THÉOBALD, AFP AGENCE - Lien -
Contexte : "Mais pour les « techno-pessimistes » , ce phénomène de destruction créatrice s' enraye . D' une part parce que , contrairement à la précédente révolution industrielle , celle que nous vivons aujourd'hui n' a qu' un faible effet sur la croissance , qui ne décolle pas . Ensuite , parce que les progrès de l' intelligence artificielle sont tels que peu à peu , les outils ne sont « plus seulement au service de l' homme , ils prennent une partie des décisions , s' adaptent à notre subjectivité et pourront faire parfois mieux que les hommes lorsque le travail sera trop complexe »"


technoptimistes
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique - 01/02/2016 - Les Echos - JEAN-MARC VITTORI - Lien -
Contexte : "Cette thèse , que le professeur de Northwestern University avait déjà défendue dans un article très controversé paru en 2012 , est battue en brèche par les « technoptimistes » . Pour Erik Brynjolfsson et Andrew MacAfee , économistes au MIT , les technologies de l' information commencent à peine à faire sentir leurs effets sur l' organisation de la production . Nous entrons dans ce qu' ils appellent « la seconde moitié de l' échiquier » , la combinaison des nouvelles techniques provoque une accélération foudroyante du progrès- et ce progrès est mal mesuré . L' avènement de la voiture autonome , qui relevait de l' utopie il y a une décennie , en est une bonne illustration . Pour Joël Mokyr , historien économique œuvrant"


technoptimistes
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Morphosémantique - 29/05/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "nous sommes condamnés à une petite croissance . S' il tourne à l' envers , l' activité risque de reculer . Et il ne s' agit pas plus d' un pays comme les autres : les Etats-Unis ne sont pas seulement la première puissance économique mondiale , c' est aussi le pays le plus proche de la « frontière technologique » , le plus en pointe dans le progrès scientifique , celui qui expérimente les potentialités offertes par les nouvelles techniques . Le débat fait rage depuis une demi-décennie sur l' avenir de la productivité aux Etats-Unis . Les « technoptimistes » comme Erik Brynjolfsson et Andrew McAfee avancent deux grands arguments . D'abord , le progrès est mal mesuré car les nouvelles technologies favorisent des activités immatérielles moins faciles à capter dans les statistiques que les tonnes de béton ou le nombre de voitures . Ensuite , le meilleur est à venir du côté des technologies de l' information , qui commencent à peine à changer la société . Les technopessimistes comme Robert Gordon soutiennent au contraire que la mesure est toujours imparfaite et que les gains de productivité les plus faciles à faire ont déjà été faits . Les"