Logo


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position initiale - Emprunt - 22/07/2016 - Les Echos - THIBAUT MADELIN - Lien -
Contexte : "La fintech Number26 devient une banque - Les Echos Business "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position initiale - Emprunt - 05/09/2016 - La Tribune - PAR CHRISTINE LEJOUX - Lien -
Contexte : "La fintech Lydia franchit une nouvelle étape dans la désintermédiation bancaire "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position initiale - Emprunt - 03/02/2017 - Le Figaro - DANIÈLE GUINOT - Lien -
Contexte : "La fintech Morning rachetée par E. Leclerc "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position initiale - Emprunt - 22/09/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "La fintech Ledger recrute un ancien dirigeant de Criteo , Actu - Les Echos Business "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position initiale - Emprunt - 18/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Dans les coulisses des usines à fintech des banques "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position initiale - Emprunt - 30/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Epargne : la fintech allemande Deposit Solutions arrive en France "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position médiale - Emprunt - 28/08/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Taavet Hinrikus est désormais un nom qui compte dans le monde des fintech et , qui plus est , en Estonie , il est il y a trente-cinq ans . Il retourne dans ce pays balte environ toutes les six semaines , auréolé de la réussite de TransferWise , qu' il a cofondé en 2011 et qu' il dirige depuis son siège londonien . En quelques années , cette entreprise a contribué à transformer le secteur du transfert international d' argent . Avec quelque 600 employés , dont 450 en Estonie , elle fait office de poil à gratter face à des banques , pour certaines plus que centenaires , qui"


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position médiale - Emprunt - 28/08/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "de combler son retard et en a profité pour adapter ses tarifs à la pression concurrentielle . « Ces virements s' effectueront sans commission de change » , précise la banque . Et les frais applicables à l' émission d' un virement international via Internet s' élèveront à 9 euros pour des montants inférieurs à 500 euros , et à 13 euros au-delà . « Avec cette nouvelle offre , qui propose des tarifs plus lisibles , nous servons mieux nos clients et nous répondons à la concurrence des grands acteurs du transfert d' argent à l' international et aux fintech » , poursuit Stéphane Lecoq . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position médiale - Emprunt - 28/08/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "L' offensive des start-up de la finance sur le marché du transfert d' argent à l' étranger commence à faire réagir le secteur bancaire . Ce marché aux marges confortables , dominé par les banques et les acteurs spécialisés comme Western Union ou Moneygram , est en effet devenu la cible de nombreuses fintech , qui cassent les prix à travers des solutions en ligne . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position médiale - Emprunt - 05/09/2016 - La Tribune - PAR CHRISTINE LEJOUX - Lien -
Contexte : "Parce qu' il s' est trouvé l' an dernier dans cette situation pour le moins inconfortable , Cyril Chiche , le patron de la fintech française Lydia , spécialisée dans les transferts d' argent entre particuliers et le paiement mobile , a travaillé sur une carte de paiement dont le paramétrage des fonctionnalités est à la main de son détenteur , et non du système informatique de la banque émettrice . Concrètement , cette carte MasterCard internationale - utilisable pour payer en magasin , en ligne , retirer de l' argent aux distributeurs , en France et à l' étranger - est connectée au smartphone de son propriétaire , et à l' application Lydia , logée dans le mobile . Sur cette application figurent les"