Logo


bore-out
- Nom Commun - SANTÉ-Médecine | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Finance - Position médiale - Emprunt - 16/12/2016 - Les Echos - STEFANO LUPIERI - Lien -
Contexte : "La surcharge de travail est -elle la seule cause de fatigue en milieu professionnel ? Non , elle peut aussi dériver d' une forme d' ennui , comme le montre le syndrome du bore-out . Celui -ci peut être provoqué tant par une « sous-stimulation » du salarié que par un manque d' intérêt prêté à sa tâche qui lui fait se dire à lui-même « ce travail n' est pas digne de moi » . Dans les deux cas , cela peut conduire à un sentiment d' inutilité et de culpabilité , source de fatigue psychologique . Les tensions sur le marché du travail qui poussent des bac + 5 à accepter des postes de bac + 3 favorisent le développement de ce type de situation . "


bore-out
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Psychologie et Philosophie | SANTÉ-Médecine | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers - Position finale - Emprunt - 18/02/2018 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Si cet état survient de manière continue et répétée , le burn-out peut apparaître . A l' inverse , en cas de sous-charge cognitive prolongée - donc avec trop peu d' informations à traiter - , le cerveau s' ennuie et , , c' est le bore-out . Entre les deux , il y a un équilibre cognitif à trouver . Il passe par une adéquation entre l' état interne du salarié , les tâches qu' il réalise et son environnement de travail . Sous-estimer le poids des éléments quotidiens serait une erreur . Par exemple , le système du « flex office » , qui propose à chacun de choisir sa place en arrivant le matin , peut peser sur la charge cognitive . D' apparence anodine , ce choix représente en réalité un coût pour le cerveau . "


bore-out
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | COMMUNICATIONS MÉDIATIQUES-Presse | SANTÉ-Souffrances Psychologiques et Physiques - Position finale - Emprunt - 06/10/2015 - Le Figaro - QUENTIN PÉRINEL - Lien -
Contexte : "Et pourtant cela reste un sujet très tabou . Les effets du bore-out ont déjà été remarqués par des chercheurs depuis des décennies , mais . Et ce syndrome , il fait peur pour plusieurs raisons . Déjà , parce que dans un pays comme la France le chômage est supérieur à 10 % , il est difficile de faire la fine bouche et d' en parler librement . C' est la peur de l' indécence . À un moment des milliers de personnes ne trouvent pas de boulot , vous vous plaignez de vous ennuyer alors que vous êtes en CDI et payé à ne rien faire . Voilà la"


bore-out
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | COMMUNICATIONS MÉDIATIQUES-Presse | SANTÉ-Souffrances Psychologiques et Physiques - Position initiale - Emprunt - 06/10/2015 - Le Figaro - QUENTIN PÉRINEL - Lien -
Contexte : "Si le burn-out est officialise le « bore-out » reste denigre "


bore-out
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | COMMUNICATIONS MÉDIATIQUES-Presse | SANTÉ-Souffrances Psychologiques et Physiques - Position médiale - Emprunt - 06/10/2015 - Le Figaro - QUENTIN PÉRINEL - Lien -
Contexte : "VIDÉO - Le « bore-out » , un mélange d' épuisement et de honte . Chaque jour , Quentin Périnel , journaliste au Figaro , décrypte votre ( sur)vie au bureau dans la chronique Open Space . "


bore-out
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | CULTURE-Lettres, Littérature et Langues | CULTURE-Arts Plastiques et Photographie - Position médiale - Emprunt - 27/03/2017 - La Tribune - PAR SYLVAIN ROLLAND - Lien -
Contexte : "Pour Mathilde Ramadier , le « cool » tant vanté est un miroir aux alouettes . Le CDI ? Une illusion quand on n' est pas ingénieur , data scientist ou doté d' un profil technique que les startups s' arrachent . Engagée en tant que Content Manager ( directrice des contenus ) , la jeune femme s' occupe de communication et de marketing et passe son temps à écrire ou à traduire des textes , jusqu' au bore-out ( l' inverse du burn out , ou quand l' ennui d' une tâche répétitive conduit à la dépression ) . Elle enchaîne les missions en tant qu' indépendante et les CDD souvent mal rémunérés ( 960euros brut pour un quatre cinquième , par exemple ) . Son plus long contrat durera six mois . "


bore-out
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | CULTURE-Lettres, Littérature et Langues | ÉCONOMIE-Commerce - Position médiale - Emprunt - 07/03/2017 - Le Figaro - QUENTIN PÉRINEL - Lien -
Contexte : " règne le vide , l' ennui n' est jamais loin . Les start-up sont elles-aussi exposées au « bore-out » ou épuisement professionnel lié à l' ennui . Et malheureusement , explique le livre , les perspectives d' évolution professionnelle ne sont pas souvent au rendez-vous . « Les contrats sont précaires , et la boîte n' existera peut-être plus dans un an » , précise l' auteur , qui admet tout de même que « certains startuper sont heureux . » "


bore-out
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Finance - Position finale - Emprunt - 29/05/2016 - Les Echos - MARIE-SOPHIE RAMSPACHER - Lien -
Contexte : "A l' heure les entreprises font de la gestion des carrières et des talents leur principal leitmotiv , la multiplication des situations de « bore-out » révèle surtout d' importants dysfonctionnements managériaux . « L' entreprise peine à anticiper l' évolution des organigrammes , car son sujet , c' est l' immédiateté , la réponse au marché . Les lendemains ne font pas partie du spectre . Au besoin , elle saura toujours recruter les ressources nécessaires » , reconnaît ce DRH qui renvoie l' employabilité à la responsabilité individuelle . « Chaque salarié dispose d' un cycle de vie . Il est aussi de son ressort de se remettre en question , de sentir le vent du changement et de soigner ses réseaux pour"


bore-out
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Finance - Position médiale - Emprunt - 29/05/2016 - Les Echos - MARIE-SOPHIE RAMSPACHER - Lien -
Contexte : "Les seniors constituent évidemment une frange de ces salariés ainsi que les femmes - en particulier au retour de congés maternité - mais les trentenaires n' échappent pas non plus au « bore-out » . En particulier ceux qui s' opposent à de nouvelles méthodes de management ou de reporting . « La placardisation traduit en fait une difficulté à clore un contrat de travail , l' entreprise et le salarié ne parvenant pas à faire cesser la relation par le biais d' une rupture conventionnelle ou d' une démission , le placard constitue une sorte de sas de transition » , relate Stella Bisseuil . L' entreprise - qui peut se payer ce luxe - joue la carte du pourrissement en espérant le départ volontaire du collaborateur . « Le placard trahit des"


bore-out
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | DROIT-Justice et Législation | SANTÉ-Souffrances Psychologiques et Physiques - Position médiale - Emprunt - 02/05/2016 - Libération - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Ce dont semblait souffrir Desnard , c' est de « bore-out » , une déclinaison du burn-out ( l' épuisement professionnel ) . Le bore-out ( l' ennui professionnel ) est une qualification relativement récente de la placardisation . « Il vide le contrat de travail du salarié de sa susbtance , le transforme en " zombie professionnel " » , précise M e Charni , pour qui son client n' a « plus d' avenir professionnel » , et pointe actuellement à Pôle-emploi . Il réclame plus de 350 000 euros de dommages et intérêts . "