Logo


edtech
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position initiale - Emprunt - 10/10/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Coorpacademy , symbole d' une edtech à la française , startup "


edtech
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position médiale - Emprunt - 10/10/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "L' edtech française ( ou e-éducation ) se porte bien . Après Digischool ou encore Openclassrooms ces derniers mois , c' est au tour de Coorpacademy de réaliser une levée de fonds d' envergure . La société , fondée en 2013par l' ancien directeur de Google France Jean-Marc Tassetto , le serial entrepreneur Frédérick Benichou et Arnauld Mitre ( ex-Google et Isobar ) , vient de réunir 10 millions d' euros . Un tour de table mené par le fonds Serena Capital , qui rejoint les actionnaires historiques de la société , Nextstage et Debiopharm Investment , qui avaient déjà injecté 3"


edtech
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Industrie - Position médiale - Emprunt - 26/10/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "La ville préférée des jeunes générations d' entrepreneurs bénéficie aussi de la présence des universités de Brigham Young University et de l' University of Utah . Surtout , la capitale des mormons table sur le développement de Silicone Slopes , un « cluster » IT qui compte une quarantaine de sociétés . Parmi lesquelles Microfocus ( autrefois Novell ) , Domo , une plate-forme de business intelligence . Sans oublier le site eBay , l' éditeur Adobe et également Pluralsight , qui figure parmi les spécialistes des « edtech » ( technologies de l' éducation ) aux côtés d' une vingtaine de start-up . "


edtech
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce | ÉDUCATION-Enseignements Primaires et Secondaires - Position finale - Emprunt - 05/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "La quasi-totalité des edtech recensées par l' observatoire français ont un chiffre d' affaires inférieur à 500.000 euros . Et les investisseurs se montrent encore très frileux à leur égard , à quelques exceptions près ( les pépites Coorpacademy et Openclassrooms ont levé respectivement 10 et 6 millions d' euros il y a un an ) . « Il y a eu une accélération des levées de fonds ces trois dernières années , mais les montants restent en deçà de ce qui se fait dans les pays anglo-saxons » , indique Marie-Caroline Missir . La moitié des levées de fonds réalisées par les acteurs"


edtech
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce | ÉDUCATION-Enseignements Primaires et Secondaires - Position finale - Emprunt - 05/10/2017 - Les Echos - THIERRY GANDILLOT - Lien -
Contexte : "d' autres pays européens . Elles peuvent avoir développé une technologie , une plate-forme de mise en relation , voire créé une école . « Les sujets sont nombreux , évoque la fondatrice d' Educapital . Prenez l' exemple du décrochage du marché du travail , qui concerne 110.000 personnes chaque année en France . Cela coûte 230.000 euros pour s' occuper de chacune d' entre elles , et il y a de multiples moyens de leur permettre de retrouver un emploi . » Une piste que ne manqueront pas de suivre les entrepreneurs appâtés par le marché de l' edtech , qui représenterait déjà 180 milliards de dollars cette année et devrait croître jusqu' à 250 milliards en 2020 . "


edtech
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce | ÉDUCATION-Enseignements Primaires et Secondaires - Position initiale - Emprunt - 05/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Educapital réunit 45 millions d' euros pour les jeunes pousses de l' edtech , Financement - Les Echos Business "


edtech
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce | ÉDUCATION-Enseignements Primaires et Secondaires - Position initiale - Emprunt - 05/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Educapital réunit 45 millions d' euros pour les jeunes pousses de l' edtech "


edtech
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce | ÉDUCATION-Enseignements Primaires et Secondaires - Position médiale - Emprunt - 05/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Formations diplômantes en ligne , parcours personnalisés en visioconférence , apprentissage du code à travers le jeu , soutien scolaire sur smartphone . Les acteurs du numérique français spécialisés dans l' éducation et la formation n' ont jamais été aussi nombreux . L' Observatoire des edtech , lancé cette année par la Caisse des Dépôts et Cap Digital , en recense 294 , en très grande majorité des start-up . "


edtech
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce | ÉDUCATION-Enseignements Primaires et Secondaires - Position médiale - Emprunt - 05/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Mais certains peuvent vite déchanter , s' empresse -t-elle de souligner . La plupart de leurs clients sont des établissements d' enseignement . Les edtech s' adressent aussi en bonne partie à des organismes de formation . « Les circuits de prise de décision pour les marchés publics sont très complexes et très longs » , déplore Marie-Caroline Missir . Il faut donc s' accrocher pour réussir à percer dans ce domaine . La directrice des rédactions confie que « certaines start-up se sont découragées et se sont tournées vers l' international , c' était plus simple » . Elle pointe également du doigt le profil type des patrons de ces entreprises : ce sont généralement des hommes issus de grandes écoles . «"


edtech
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce | ÉDUCATION-Enseignements Primaires et Secondaires - Position médiale - Emprunt - 05/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "65 % des élèves actuellement en primaire exerceront un métier qui n' existe pas encore . Et 90 % des capitaux injectés dans les edtech , sur un total de 9 milliards d' euros , le sont aux Etats-Unis et en Chine . Ces deux chiffres à eux seuls justifient que l' écosystème français s' empare enfin de la question du financement des start-up qui peuvent révolutionner , sinon améliorer la formation initiale ou professionnelle . "