Logo


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Emprunt - 21/12/2015 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "La fintech Expensya aussi sur le créneau Expensya , une fintech française spécialiste des frais professionnels est arrivée parmi les 16 finalistes de Startup Istanbul , une rencontre entre jeunes entreprises et investisseurs du monde entier qui s' est tenue dans la ville turque du 3 au 5 octobre dernier . C' est le fondateur et CEO de l' entreprise , Karim Jouini , qui a défendu le projet , qui vise à libérer du « fardeau de la gestion des notes de frais » grâce à l' extraction des données des reçus permise par « scan intelligent » à partir d'"


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Emprunt - 27/11/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Cela leur permet de riposter aux start-up fintech , en vantant la solidité de leurs infrastructures . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Emprunt - 18/12/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Les autres opérateurs ont surtout tissé leur toile dans les services de paiement sur facture , qui permettent de régler un achat en ligne lors du prélèvement d' un forfait de téléphone . Ils ne manquent néanmoins pas d' ambitions . Selon nos informations , SFR a engagé des discussions avec des banques françaises pour concevoir un porte-monnaie électronique . Par ailleurs , l' opérateur prépare le lancement d' une offre de terminal de paiement mobile pour les commerçants en 2017 . Baptisé « Let's Pay by SFR » , cette solution viendra concurrencer les offres des banques ou des fintech qui permettent de transformer un smartphone en terminal de paiement . « Notre rôle est de développer les usages mobiles » , explique Pierre-Emmanuel Struyven , directeur de l' innovation de SFR , qui dit ne pas nourrir d' ambitions dans la banque pour le moment . De son côté , Free non plus n' a rien entrepris dans ce domaine . L' opérateur avait toutefois déposé la marque « FreeBank » auprès de l' Inpi en juin 2000 . Juste au cas il changerait d' avis . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Emprunt - 17/07/2017 - Le Figaro - EMMANUELLE OESTERLÉ - Lien -
Contexte : "Il existe et bureaux de change actuels . Revolut , une fintech britannique , propose à ses clients d' abolir tous les frais bancaires lors d' opérations financières effectuées à l' étranger . L' application mobile permet aux utilisateurs de dépenser leur argent dans plus de 120 devises différentes à travers le monde , au meilleur taux de change possible . Au-delà de 5.000 euros par mois de paiements effectués avec la carte , une taxe de 0.5 % est appliquée à chaque transaction . Une commission de 2 % est également facturée pour les retraits d' un montant supérieur à 200 euros par mois . Dans une , Vladyslav Yatsenko ,"


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Emprunt - 04/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Avant les banques , des fintech s' étaient positionnées sur le segment du financement de créances en ligne . Parmi elles , Finexkap se dit sereine face à l' arrivée d' acteurs traditionnels sur son terrain de jeu . « C' est une validation par le marché que notre outil est nécessaire » , avancent ses fondateurs , Arthur de Catheu et Cédric Teissier . La société , qui compte 575 clients et a financé 115 millions d' euros de créances depuis son lancement en 2015 , mise sur des partenariats pour se développer . Elle s' est ainsi alliée avec le spécialiste des solutions de"


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation - Position initiale - Emprunt - 28/12/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "StayHome : une fintech éthique au service des surendettés , Location "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation - Position initiale - Emprunt - 20/10/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Mais un an après le lancement de Stripe en France , force est de constater que les lignes ont clairement bougé . Les acteurs traditionnels se soucient désormais des entrepreneurs en hyper-croissance . « Avoir une offre pour ces jeunes pousses , c' est se positionner auprès des champions potentiels de demain » , souligne Thibaut Faurès Fustel de Coulanges , directeur général de Dalenys , une fintech que vient de racheter Natixis . Le groupe BPCE a aussi racheté Payplug , concurrent français direct de Stripe . "


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation - Position initiale - Emprunt - 20/10/2017 - Les Echos - GUILLAUME BREGERAS - Lien -
Contexte : "Sauf à travailler dans la finance ou la tech , vous n' avez probablement jamais entendu parler de Stripe , mais vous avez peut-être utilisé ses services sans le savoir , si vous affectionnez les Taxis bleus , faites développer vos photos avec Cheerz ou financez des projets via la plate-forme Kickstarter . Stripe est la « fintech » qui depuis dix-huit mois affole tous les compteurs dans la Silicon Valley . Valorisée 9 , 2 milliards de dollars après avoir levé un total de 440 millions de dollars , notamment auprès d' Elon Musk , Peter Thiel , Visa et American Express - excusez du peu - , elle tape à la porte du club ultrasélect des « décacornes » , ces entreprises valorisées plus de 10 milliards de dollars ( voir graphique p. 28 ) . Son concept : faciliter la gestion financière des start-up et des acteurs du e-commerce . Avant Stripe , si vous lanciez une plate-forme de vente en"


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Emprunt - 21/09/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Ancien agitateur sur le marché bancaire , la banque en ligne Boursorama , qui fête cette année ses onze ans , est bien décidée à défendre ses positions face aux nouveaux entrants sur le marché bancaire . A quelques mois du lancement de la banque mobile d' Orange et alors que l' offensive des fintech se renforce avec la multiplication de néobanques , Boursorama se dote d' une offre spécifique de compte bancaire baptisée « Welcome » et destinée à séduire les jeunes adultes . Distribué à partir de ce jeudi , ce compte est associé à l' octroi d' une carte bancaire Visa internationale sans conditions de revenus , mais il est payant : il en coûtera 1 , 50 euro par mois - soit 18 euros par an - à chacun de ses souscripteurs . La carte aura par ailleurs des plafonds plus restrictifs que ceux offerts aux clients traditionnels de Boursorama . Dans"


fintech
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Emprunt - 27/11/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Un premier élément de réponse est à trouver du côté des fintech , ces start-up innovantes dont la montée en puissance s' est accélérée ces deux dernières années . Les banques cherchent à s' inspirer de ces acteurs qui ont mis les usagers et l' ergonomie au coeur du réacteur . Elles ont ainsi décidé de collaborer avec ces jeunes loups , mais tout en réaffirmant leurs atouts évidents : la solidité de leurs infrastructures , et leur qualité technique . En clair , les fintech abordent leurs premiers clients avec du flair et du punch , mais la capacité d' exécution ainsi que la quasi-certitude de retrouver ses dépôts représentent bel"