Logo


startupper
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Finance - Position initiale - Emprunt - 24/08/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Cette semaine , Whyers , startup spécialisée dans le reverse mentoring de grandes entreprises par les startupers , a établi une liste des 10 compétences développées par les entrepreneurs . Chez START , on s' est dit que cela pouvait servir à tous les startupper qui veulent retrouver un poste de salarié pour diverses raisons . Et aussi à ceux tentés par l' entrepreneuriat mais qui n' osent pas se lancer de peur de ne pas être capable de valoriser cette expérience en cas d' échec . "


start-upper
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Industrie - Position initiale - Emprunt - 22/10/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "« La levée de fonds , on nous fait croire qu' on ne peut pas vivre sans , alors que c' est faux ! » Pierrick Chabi , le fondateur de Wakatoon , ne correspond pas au stéréotype du start-upper , prêt à accueillir à bras ouverts les investisseurs dans son capital . Depuis novembre 2014 , pourtant , son entreprise propose une innovation prometteuse : une application d' animation des coloriages , à partir d' histoires créées par Wakatoon . Ce produit , à mi-chemin entre l' édition et le numérique , séduit parents et enfants en quête d' outils pédagogiques modernes : ils sont plus de 30.000 à avoir téléchargé l' application . "


start-upper
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Commerce | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | LOISIRS-Sport - Position initiale - Emprunt - 27/12/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Mentorat : le fondateur d' Atos Origin aide un start-upper du Moovjee , Aides et Réseaux - Les Echos Business "


start-upper
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | DROIT-Justice et Législation - Position initiale - Emprunt - 21/07/2016 - Les Echos - FLORIAN DEBES - Lien -
Contexte : "Prudent , ce start-upper pointe les freins des blockchains , Open Source - Les Echos Business "


start-upper
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce - Position initiale - Emprunt - 21/02/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Moi , start-upper , je me suis associé avec mon investisseur , Financer la croissance - Les Echos Business "


startupper
- Nom Commun - SANTÉ-Médecine | ÉCONOMIE-Industrie | ÉCONOMIE-Commerce - Position initiale - Emprunt - 24/08/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Car pas besoin d' être un startupper en devenir pour apprécier ce débat passionnant qui s' est tenu entre Jean-Gabriel Ganascia , chercheur spécialiste de l' intelligence artificielle , Gildas Dussauze cofondateur de VRtuoz , une startup dans la réalité virtuelle , François Veron , investisseur cofondateur de New Fund et Olivier Ezratty , consultant spécialiste des nouvelles technologies . "


start-upper
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce | COMMUNICATIONS MÉDIATIQUES-Presse - Position initiale - Emprunt - 18/03/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "De start-upper à PDG : quand le management change de braquet - Les Echos Business "


start-upper
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Commerce | ÉCONOMIE-Finance - Position initiale - Emprunt - 09/10/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Pourquoi , moi start-upper , j' ai embauché un DG de 58 ans , Management - Les Echos Business "


startupper
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce - Position initiale - Emprunt - 01/02/2016 - Les Echos - FLORIAN DEBES - Lien -
Contexte : "Devenu startupper , il comprend Macron ! - Les Echos Business "


start-upper
- Nom Commun - SOCIÉTÉ-Travail et Métiers | ÉCONOMIE-Finance | POLITIQUE-Etat et Gouvernement - Position initiale - Emprunt - 27/11/2015 - Les Echos - LAURENT GUEZ - Lien -
Contexte : "Un « néo-manager » sans attache Même si ses précédentes transitions étaient moins chahutées , Combes est un habitué des transferts . Pas le genre à s' accrocher , comme ces patrons qui changent les statuts pour conserver leur mandat le plus longtemps possible . Michel Combes serait plutôt une sorte d' hybride , à mi-chemin entre le dirigeant mûr du CAC 40 et le jeune start-upper prêt à vendre dès que l' occasion se présente . Un manager moderne ? « Je ne sais pas si je suis moderne , répond -il . Mais j' aime construire , réaliser des choses . J' aime les aventures intenses . Pour autant , changer d' entreprise n' a jamais été pour moi une fin en soi . A chaque fois , j' avais une bonne raison , un nouveau projet à construire . » Depuis qu' il a quitté les cabinets ministériels , il en a vécu pas mal , d' aventures intenses . De TDF en 1995"