Logo


abenomics
- Nom Commun - DROIT-Justice et Législation | POLITIQUE-Élection | POLITIQUE-Etat et Gouvernement - Position médiale - Emprunt - 22/10/2017 - Le Monde - PHILIPPE MESMER (TOKYO, CORRESPONDANCE) - Lien -
Contexte : "Les « abenomics » , trois flèches visant la relance économique au Japon "


abenomics
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Commerce | POLITIQUE-Etat et Gouvernement - Position finale - Emprunt - 27/12/2014 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "par des recettes d' impôts et non par de nouvelles obligations d' Etat , comprendra notamment des bons d' achats et de voyage que distribueront les régions à leurs administrés , afin de les inciter à dépenser et à bouger . Le gouvernement a calculé que les mesures prises devraient donner un coup de pouce de 0 , 7 point de pourcentage à l' évolution du produit intérieur brut ( PIB ) , lequel a reculé durant les deuxième et troisième trimestres . Conforté dans son approche par sa victoire récente aux urnes , M. Abe entend amplifier sa politique économique " abenomics " lancée depuis son retour au pouvoir en décembre 2012 . Cette " stratégie à trois flèches " ( largesses budgétaires , souplesse monétaire , réformes structurelles ) est selon lui " la seule possible " , mais elle requiert aussi le concours des forces vives de la nation . M. Abe exige de tous des efforts : la banque centrale du Japon est appelée à poursuivre dans la voie de l' assouplissement monétaire et le patronat est poussé à faire un geste salarial pour que le pouvoir d' achat des foyers augmente suffisamment avant que ne soit de nouveau augmentée"


abenomics
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | ÉCONOMIE-Industrie | POLITIQUE-Élection - Position médiale - Emprunt - 23/10/2017 - La Tribune - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "LES MARCHÉS APPLAUDISSENT LA VICTOIRE DE SHINZO ABE Le Nikkei est à son niveau le plus haut depuis 1996 . Le yen lui a aussi marqué l' évènement avec un dollar qui se rapproche des 114 yens . La victoire est sans appel et les investisseurs misent donc sur la continuation voire une accélération des abenomics . Pourquoi tant d' enthousiasme ? Commençons par les taux . Shinzo Abe va donc nommer prochainement le nouveau gouverneur de la Banque du Japon . Un gouverneur qui , sans aucun doute , continuera à mener une politique agressive de baisse de taux et d' injections massives de liquidités , contrairement à d' autres banques centrales comme la FED ou même la BCE qui se sont engagées dans des politiques un peu plus restrictives . "


abenomics
- Nom Commun - ÉCONOMIE-Finance | POLITIQUE-Etat et Gouvernement | ÉCONOMIE-Commerce - Position finale - Emprunt - 19/12/2014 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "de l' économie , qui devraient être financées par des recettes d' impôts et non par de nouvelles obligations d' Etat , comprendront notamment des bons d' achats et de voyage que distribueront les régions à leurs administrés , afin de donner un coup de pouce à la consommation . Elles incluront aussi des moyens supplémentaires pour la reconstruction de la région du nord-est dévastée par le tsunami du 11 mars 2011 et qui est un peu passée au second plan ces derniers temps . M. Abe avait fait du scrutin législatif de dimanche une sorte de referendum sur ses abenomics . C' est cette " politique à trois flèches " ( largesses budgétaires , souplesse monétaire , réformes structurelles ) qu' il entend " poursuivre avec fermeté " , en requérant le concours des forces vives de la nation . Mais la rechute du Japon en récession au troisième trimestre requiert selon lui une action immédiate . Pour la suite , M. Abe exige de tous des efforts : la banque centrale du Japon est appelée à poursuivre dans la voie de l' assouplissement monétaire et le patronat poussé à faire un geste salarial pour que le pouvoir d' achat des"


abenomics
- Nom Commun - POLITIQUE-Élection | ÉCONOMIE-Finance | POLITIQUE-Etat et Gouvernement - Position finale - Emprunt - 15/11/2014 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Le Premier ministre japonais , Shinzo Abe , souhaite convoquer des élections anticipées le 14 décembre , afin de renforcer le soutien populaire à sa politique économique en repoussant une nouvelle hausse prévue de la " TVA " , ont rapporté samedi les médias . M. Abe devrait annoncer sa décision de dissoudre la chambre basse du Parlement et de convoquer des élections générales deux ans avant la date prévue lors d' une conférence de presse mardi , ont rapporté les principaux journaux nippons , dont le Yomiuri Shimbun . Alors que sa politique économique ( " abenomics " ) bat de l' aile , M. Abe souhaite en effet repousser à des jours meilleurs une nouvelle hausse de la taxe sur la consommation , de 8 à 10 % , puisque c' est une première hausse , intervenue en avril , de 5 à 8 % , qui avait cassé un début de reprise . Cette hausse avait découragé la consommation et une deuxième hausse pourrait compromettre la reprise économique et toucher Abe politiquement . Le Premier ministre pense apparemment que deux ans avant le terme normal du mandat des députés élus en décembre 2012 , il pourrait"


abenomics
- Nom Commun - POLITIQUE-Élection | POLITIQUE-Etat et Gouvernement | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Emprunt - 13/12/2014 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Les Japonais ont commencé dimanche matin à se rendre aux urnes pour les élections législatives anticipées décidées par le Premier ministre Shinzo Abe qui tente de faire de ce scrutin un référendum pour ou contre sa politique économique " abenomics " . Les 48.000 bureaux de vote ont ouvert à 07H00 locales ( samedi 22H00 GMT ) et fermeront au plus tard à 20H00 ( 11H00 GMT ) , heure à laquelle tomberont les premières estimations des médias . Il s' agit d' élire cette fois 475 députés , au lieu de 480 dans la précédente assemblée dissoute le 21 novembre . Parmi ces sièges que se disputent 1.191 candidats , 295 sont attribués au scrutin uninominal à un tour et les 180 autres sur un mode proportionnel . Près de 105 millions de Japonais sont convoqués dans les écoles , mairies"


abenomics
- Nom Commun - POLITIQUE-Élection | POLITIQUE-Etat et Gouvernement | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Emprunt - 16/09/2017 - Le Monde - LE MONDE.FR AVEC AFP - Lien -
Contexte : "M. Abe avait déjà provoqué des élections législatives anticipées fin 2014 , s' offrant alors une large victoire à un scrutin transformé en référendum pour ou contre sa politique de relance économique abenomics . "


abenomics
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | DROIT-Justice et Législation | POLITIQUE-Élection - Position finale - Emprunt - 27/09/2017 - Le Monde - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "« Dissolution égoïste » , « dissolution de camouflage de scandales » , divers surnoms sont donnés par l' opposition à cette décision prise soudainement par M. Abe . L' intéressé la justifie par la nécessité de faire approuver ses orientations économiques , notamment sur l' emploi de l' argent issu d' une hausse programmée de TVA ou encore sur la fermeté à l' égard de la Corée du Nord menaçante . M. Abe avait déjà agi de la sorte en décembre 2014 , pour obtenir le plébiscite sur sa politique de relance « abenomics » , profitant alors de la déliquescence de l' opposition . « Toute décision relative au système fiscal a une forte influence sur la vie des gens et doit dès lors être validée par les électeurs » , avait -il justifié à l' époque . "


abenomics
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Emprunt - 22/10/2017 - Huffington Post - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Face au vieillissement de la population japonaise , à la déflation qui mine l' économie depuis deux décennies et à une croissance poussive , M. Abe vante sa politique de relance dite " abenomics " , faite de largesses budgétaires et d' une politique monétaire consistant à alimenter le marché en liquidités . "


abenomics
- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DROIT-Justice et Législation - Position initiale - Emprunt - 14/12/2014 - La Croix - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Le parti du premier ministre japonais Shinzo Abe a remporté dimanche 14 décembre une large victoire aux élections législatives que le chef du gouvernement conservateur avait provoquées et transformées en référendum pour ou contre sa politique économique « abenomics » . "