Logo


- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | DÉFENSE-Militaire | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Morphosémantique - 10/04/2016 - Les Echos - STÉPHANE DUPONT - Lien -
Contexte : "s' en défend , Emmanuel Macron met un pied dans un jeu politique qu' il prétend vouloir dépasser . En lançant son mouvement , le chouchou des sondages donne aussi l' impression de faire passer son ambition personnelle avant son portefeuille ministériel , il est vrai beaucoup allégé sur le plan législatif cette année par Manuel Valls qui s' en méfie . Ce que n' a pas manqué de souligner avec un certain à propos Alain Juppé . Et il reste au ministre - c' est tout le challenge de En marche ! - à donner un peu de consistance au « macronisme » . Au-delà de quelques saillies contre les 35 heures et quelques autres totems de gauche , son projet demeure un peu flou . Comme Bruno Le Maire à droite , Emmanuel Macron veut incarner le renouveau , changer les pratiques , faire de la politique autrement . Mais il peine encore à se démarquer du social-réformisme d' un Valls ou d' un Hollande . "


- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | DÉFENSE-Militaire | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique - 10/04/2016 - Les Echos - STÉPHANE DUPONT - Lien -
Contexte : "En lançant son mouvement , le chouchou des sondages donne aussi l' impression de faire passer son ambition personnelle avant son portefeuille ministériel , il est vrai beaucoup allégé sur le plan législatif cette année par Manuel Valls qui s' en méfie . Ce que n' a pas manqué de souligner avec un certain à propos Alain Juppé . Et il reste au ministre c' est tout le challenge de En marche ! de donner un peu de consistance au « macronisme » . "


- Nom Commun - COMMUNICATIONS MÉDIATIQUES-Presse | POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection - Position médiale - Morphosémantique - 12/07/2016 - Libération - JÉRÔME LEFILLIÂTRE - Lien -
Contexte : "Malgré ces quasi-déclarations de soutien , Christophe Barbier , joint par Libération , assure qu' il n' est « pas macroniste » . « C' est plutôt Macron qui prolonge l' esprit de Jean-Jacques Servan-Schreiber [ fondateur de l' Express , ndlr ] , assure -t-il . Mais il y a plein de choses sur lesquelles il n' est pas très clair et j' attends de voir s' il fige sa pensée . Sur la laïcité par exemple ou les questions de mœurs . Macron n' est pas complet . Il n' y a pas de macronisme encore . Il y a beaucoup de style , beaucoup d' audace mais pas de colonne vertébrale . J' adhère surtout au renouvellement qu' il représente . Je voudrais un second tour entre lui et Bruno Le Maire en 2017 , pour avoir des pensées un peu plus fraîches . Mais nous n' appellerons à voter pour personne . » "


- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique - 31/08/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "L' ex-Premier ministre Les Républicains , Jean-Pierre Raffarin , s' est lui inquiété de cette démission « alors que notre situation économique continue à se dégrader » . « un départ du ministre de l' Economie , c' est quelque chose qui naturellement est un choc , avec des conséquences politiques » , a -t-il ajouté . Moins subtil , Guillaume Larrivé , le porte parole des Républicains , s' est interrogé : « Le macronisme au pouvoir entre 2012 et 2016 , c' était quoi ? Du fiscalisme , comme conseiller à l' Elysée . De l' illusionnisme , comme ministre » . "


- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | CULTURE-Lettres, Littérature et Langues | COMMUNICATIONS MÉDIATIQUES-Presse - Position finale - Morphosémantique - 14/09/2016 - Le Figaro - VINCENT TREMOLET DE VILLERS, FRANÇOIS BOUCHON - Lien -
Contexte : "Même à l' heure des GAFA , il n' est pas de génération spontanée , et si l' on cherche une généalogie du macronisme , nous risquons fort de faire étape au temps béni « du défi américain » et de Vasarely , des R16 et des blousons en daim : les années JJSS . « Celui qui voulait tout changer » ( c' est le titre du livre que Jean Bothorel avait consacré à Servan-Schreiber ) avait , lui aussi , une vision large . Écoutons -le : « Il faut penser et agir avec toute la complexité de l' amour réel , se garder de la rigueur de l' esprit . Il faut croire à de multiples et changeantes vérités , combattre"


- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | DROIT-Justice et Législation | CULTURE-Arts Plastiques et Photographie - Position finale - Morphosémantique - 18/10/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "« responsabilité » , « confiance » . Emmanuel Macron veut libérer le pays de ses « blocages » , tout en prônant un Etat fort . Un Etat qui reprend les rênes de l' Unédic , par exemple . Il affirme qu ' « aucune religion n' est un problème » , tout en considérant que « l' islam est un sujet » . Il voit dans la laïcité d'abord une « liberté » , et souhaite un peu plus loin que les musulmans soient « fiers d' être français avant d' être fiers d' être musulmans » . Le macronisme est un chemin , entre Hollande et Sarkozy , pourrait -on simplifier . Un chemin qui pioche délibérément à droite et à gauche , puisque telle était la promesse . Un chemin qui tente de décoller les étiquettes qui faussent le débat , mais un chemin qui se cherche . C' est une énergie aussi , qui insiste sur les « atouts » d' une France « conquérante » . Une « volonté » , une tentative de réhabiliter la politique et de réinjecter l' idée que tout est possible . Et puis , face au classicisme des premiers projets"


- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | DROIT-Justice et Législation | CULTURE-Arts Plastiques et Photographie - Position médiale - Morphosémantique - 18/10/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Le macronisme , un dessin en pointillé , France "


- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | sciences-linguistique | ÉDUCATION-Enseignements Primaires et Secondaires - Position médiale - Morphosémantique - 16/11/2016 - Le Figaro - PAUL-HENRI DU LIMBERT - Lien -
Contexte : "Ceux qui , hier , espéraient en savoir un peu plus sur le « macronisme » sont restés sur leur faim . Certes , le discours était solennel , le cadre judicieusement choisi ( une école d' apprentis de la banlieue parisienne ) , la mise en scène opportune et les phrases suffisamment vagues pour convenir au plus grand nombre . L' ancien ministre a évoqué la France avec la grandiloquence qui convient en pareille occasion et l' a invitée à sortir du « statu quo » . Rien à redire ! Emmanuel Macron a rappelé aux distraits qui ne l' auraient pas remarqué que le monde était entré dans une « ère nouvelle » et"


- Nom Commun - POLITIQUE-Élection | POLITIQUE-Etat et Gouvernement | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Morphosémantique - 15/12/2016 - Le Figaro - FRANÇOIS-XAVIER BOURMAUD - Lien -
Contexte : "D' l' attentisme des socialistes sur l' attitude des macronistes . Les soutiens d' Arnaud Montebourg ont prévu de poser la question samedi mais sans demander l' exclusion . « Nous voulons éclaircir les règles , le but n' est pas de prendre des décisions » , explique -t-on dans l' entourage d' Arnaud Montebourg l' on renvoie la responsabilité à la direction du PS . Laquelle se sent fort peu encline à créer des martyrs du macronisme en plein lancement de sa campagne des primaires . Pourtant , on y dénonce l' attitude paradoxale des soutiens d' Emmanuel Macron . « Il est quand même étrange de demander l' étiquette socialiste pour les législatives et de refuser de soutenir le candidat socialiste pour l' élection présidentielle » , souligne Christophe Borgel . "


- Nom Commun - POLITIQUE-Etat et Gouvernement | POLITIQUE-Élection | DÉFENSE-Militaire - Position médiale - Morphosémantique - 16/01/2017 - Le Figaro - ARTHUR BERDAH - Lien -
Contexte : "La séquence a tout d' un plan de communication . « Il ne faut pas être dans la post-rationalisation des choses » , balaie son entourage . « C' est un phénomène naturel qu' il faut analyser comme tel . Tout cela est spontané , nous n' y sommes pour rien » , défend pourtant un autre un proche . Avant d' aller plus loin , et de carrément fermer la porte aux . « Il n' y aura pas de macronisme de l' heure d'après . On n' est pas un plan B » , conclut -on . "