Logo


- Nom Propre - ÉCONOMIE-Commerce | SANTÉ-Médecine | CULTURE-Gastronomie - Position médiale - Morphosémantique - 10/05/2016 - Le Figaro - PAULINE CHATEAU - Lien -
Contexte : " Le logo nutri-score "


- Nom Propre - ÉCONOMIE-Commerce | CULTURE-Gastronomie | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique - 16/09/2016 - Le Figaro - CÉCILE THIBERT - Lien -
Contexte : "Le plus connu , le logo 5 couleurs ( ou nutri-score ) , développé par une équipe de l' Inserm , attribue à chaque aliment une couleur , allant du vert au rouge , en fonction de sa qualité nutritionnelle . Également dans la course , le SENS ( système d' étiquetage nutritionnel simplifié ) , promu par la Fédération du commerce et de la distribution ( FCD ) et développé à l' Institut national de la recherche agronomique , fonctionne sur le même principe que le précédent mais affecte au produit une fréquence de consommation recommandée . Le « Traffic Lights » ( en 3ème position dans l' image plus"


- Nom Propre - ÉCONOMIE-Commerce | SANTÉ-Médecine | DROIT-Justice et Législation - Position finale - Morphosémantique - 16/09/2016 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Face à la demande pressante des industriels en faveur d' une étude menée dans les grandes surfaces , Marisol Touraine , ministre de la Santé , avait décidé en mai de lancer un test comparatif entre quatre systèmes : le « nutri-score » ( avec cinq couleurs ) défendu par le HSCP , celui avec trois couleurs en vigueur au Royaume-Uni , « Nutri-repère » ( conçu par l' industrie agro-alimentaire ) et un dernier mis en avant par la grande distribution ( « SENS » ) . Les résultats de l' expérimentation sont attendus en décembre . "


- Nom Propre - ÉCONOMIE-Commerce | DROIT-Justice et Législation | SANTÉ-Médecine - Position médiale - Morphosémantique - 26/09/2016 - Libération - SIMON BLIN - Lien -
Contexte : "Or , l' étiquetage des produits alimentaires figurait déjà dans la loi de modernisation du système de santé promulguée en janvier 2016 . A l' origine , elle prévoyait la mise en place rapide d' un logo à cinq couleurs proposé dès 2014 par l' épidémiologiste Serge Hercberg , président du Plan national nutrition santé ( PNNS ) . Cet étiquetage , appelé nutri-score , allait du vert au rouge , vert signifiant une bonne qualité nutritionnelle ; rouge une mauvaise . Mais cela n' a pas plu aux industriels de l' agroalimentaire qui s' étaient élevés contre ce système , prétextant que leurs produits non étiquetés « verts » allaient être rejetés par les clients . Ces derniers réclamaient alors un autre système , « plus analytique » . En d' autres termes , moins clair à déchiffrer pour le client . Et même si ce logo préconisé par le Haut Conseil de la santé publique ( HCSP ) avait été jugé comme"


- Nom Propre - DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Commerce | CULTURE-Gastronomie - Position médiale - Morphosémantique - 15/02/2017 - La Croix - JULIEN DURIEZ - Lien -
Contexte : "Proposé dès 2014 par l' épidémiologiste Serge Hercberg , président du Plan national nutrition santé ( PNNS ) , le système dénommé « nutri-score » , qui classe les produits agroalimentaires selon des lettres , de A à E , et un code couleur , allant du vert au rouge , a été approuvé par le Haut conseil de la santé publique ( HCSP ) . "


- Nom Propre - SANTÉ-Médecine | ÉCONOMIE-Commerce | DROIT-Justice et Législation - Position médiale - Morphosémantique - 15/02/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Face à la demande pressante des industriels en faveur d' une étude menée dans les grandes surfaces , Marisol Touraine , ministre de la Santé , avait décidé en mai de lancer un test comparatif entre quatre systèmes : le « nutri-score « ( avec cinq couleurs ) défendu par le HSCP , celui avec trois couleurs en vigueur au Royaume-Uni , « Nutri-repère » ( conçu par l' industrie agro-alimentaire ) et un dernier mis en avant par la grande distribution ( « SENS » ) . "


- Nom Propre - DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Commerce | CULTURE-Gastronomie - Position finale - Morphosémantique - 01/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Et d' ajouter : « Nous n' étions pas convaincus au départ . Nous constatons après expérimentation que c' est un plus pour le consommateur en termes de confiance . Le score nutritionnel des paniers choisis selon les codes couleurs est de 4 % meilleur . » Mondelez prône , lui aussi , Nutri-Couleurs , « plus précis , plus informatif sur la contribution du produit à l' apport journalier recommandé en tel ou tel nutriment » , et critique nutri-score , dont le mode de calcul sur la base d' une portion de 100 grammes n' est « pas applicable à tous les produits » . "


- Nom Propre - DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Commerce | CULTURE-Gastronomie - Position finale - Morphosémantique - 01/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Le règlement communautaire Inco , destiné à harmoniser les règles de l' alimentation en Europe , qu' il s' agisse des ingrédients , des dénominations ou des allergènes , rend obligatoire l' étiquetage nutritionnel mais laisse chaque Etat membre libre d' adopter un code graphique complémentaire , tel que nutri-score ou Nutri-Couleurs . "


- Nom Propre - DROIT-Justice et Législation | ÉCONOMIE-Commerce | CULTURE-Gastronomie - Position médiale - Morphosémantique - 01/11/2017 - Les Echos - AUTEUR NON IDENTIFIÉ - Lien -
Contexte : "Le dispositif , mis au point par l' épidémiologiste Serge Hercberg , s' appelle « nutri-score » . Il sera apposé par les industriels sur le devant des produits . Il a l' ambition de fournir une information simple et accessible à tous , notamment aux populations défavorisées , qui sont les plus exposées aux problèmes d' obésité . "